Discord
RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Adrika Naahr

avatar
Adrika Naahr
Enquêtrice
Adrika Naahr
Mercenaire du Chaos | Alavirien | Enquêtrice

Généralités

Nom | Naahr
Prénom | Adrika
Sexe | Femme
Âge | 29
Lieu de Naissance | Une ville proche des montagnes de l'Est
Peuple | Alavirien
Métier | Enquêtrice
©

Description Physique

Dans le monde des fous, les génies sont rois. | Adrika Naahr
Ce qui frappe lorsqu’on l’aperçoit pour la première fois,
Ce sont les cheveux d’Adrika.
D’un blond vénitien certain, bataillant entre les feuilles d’automne et les champs de blé,
Ce sont plutôt leurs longueur qui aurait de quoi étonner.
Lisses, pour ne pas dire plats,
ceux-ci dépassaient la chute de ses reins,
pour s’arrêter bien plus bas.
Cela n’aurait pas de quoi surprendre pour une fille de bonne famille,
Mais pour ce qui est d’une femme qui chasse les drames ?

Bien intriguante…
Il est vrai que son physique dénotait
D’une certaine dureté.
Sa jeunesse passée dehors,
avait laissé quelques marques sur son corps.
Musculature fine, sans trop forcer,
Quelques cicatrices, sans trop défigurer,
Et une beauté un brin enfantine.
L’innocence et la naïveté, voilà des traits qui peuvent bien lui convenir.
Car Adrika semble sans cesse un peu perdue, mais toujours prompt aux sourires.
Ses yeux émeraudes, son teint lunaire et ses pommettes vermeilles,
Ont tôt fait de la définir comme une petite merveille.
Elle se pare également,
Souvent,
D’un air embêté,
Lorsqu’elle essaye de résoudre les enquêtes qui lui sont confiées.
Mais si pour celui qui croise sa route elle peut sembler simple d’esprit,
Quelle erreur de la sous estimer aurait pu faire cet étourdi !

L’aventurière a tendance à se vêtir
En solitaire.
Le vert est sa couleur,
Le monde sauvage son habilleur.
De cuir, de lin ou de coton, ce n’est qu’en tenue cavalière
Qu’elle se sent la plus légère.
Les armures ne lui sont d’aucune utilité,
Si ce n’est pour l’encombrer.
Étant de plus une archère de moyenne qualité,
Sa liberté de mouvement est d’autant plus privilégiée.
Elle porte donc avec elle,
Un arc et un carquois d’une taille irréelle.
Dans ses sacoches et à sa ceinture,
S’entreposent de nombreuses fournitures.
Médication, bricoles et babioles pour terminer
Par de mortels poisons et peut être une ou deux gourdes d’alcool.  

Adrika n’est ni grande, ni petite,
Ce qui lui assure une certaine facilité à prendre la fuite.
Courir est un art,
Lorsque l’on manie l’arc.
Autant que grimper ou se cacher.
Il convient alors de se doter d’une bonne endurance physique
Pour éviter toute surprise aux conséquences cadavérique.

Caractère

Un sourire peut en cacher un autre. | Adrika Naahr
Adrika est une femme d’âge mûr
Mais à l’esprit d’une enfant pure.
De première abord, elle pourrait sembler simplette.
Mais force est de constater après quelques heures en sa compagnie,
Qu’il s’en passe des choses, dans sa tête.
Elle s’émerveille d’un rien,
Parle aux pierres sur les chemins,
Se lie d’amitié avec les chiens
En plus de ne jamais penser au lendemain.
Elle s’amuse et profite du présent,
Sans jamais oublier les responsabilités qui la lie à son contractant.
Car son esprit remarquable
Est capable de déductions incroyables.
Elle s’amuse à résoudre les mystères, les affaires,
Qu’on ose et lui propose.
Elle parcourt le monde à la recherche d’un objet volé,
D’une personne disparu
Ou d’un meurtre non résolu.
Et bien souvent, réussit brillamment.

Paradoxalement, Adrika ne semble pas très douée
Pour la vie en société.
Si elle apprécie ses semblables,
Elle accuse pourtant d’une incapacité à paraître agréable.
Pratiquer la bienséance relève pour elle de la science.
Mais ceux de ses amis qui la connaissent bien,
Trouvent à ce défaut un charme certain.
Cela ne l’empêche pas d’être une alliée fidèle,
Qui malgré son indépendance,
N’oublie jamais ses connivences.

Mais en dépit de ses qualités, l’esprit d’Adrika dispose d’un second côté.
Car à l’image de sa personnalité, celui-ci fait preuve de volatilité.
Peut être est-ce son esprit, peut être est-ce son passé.
Tout bonnement un hasard ou une fatalité.

Et quand vient l’heure des questions
Aussi brusquement que vient l’heure du thé
Pour le Chapelier
Une voix murmure ces missions…

Tue le. Tue la.
Détruis cette vie ou celle là.
Trahi.
Empoisonne et espionne.
Et a Adrika de se poser cette question là :
Pourquoi pas ?
Détruire pour détruire, ce n’est pas qu’elle y prend plaisir.
Le bien et le mal ne sont que des concepts,
Qui pour un esprit comme le sien,
Ne mérite pas que l’on se prenne la tête.
Tout ce que veut Adrika, c’est vivre.
Et celà n’implique en aucun cas, le savoir-vivre.

Histoire

Naitre est une chance, mais mourir est aussi chance.  | Adrika Naahr
Adrika est née dans une petite ville de l’empire aux abords des montagnes de l’Est. Ses parents travaillaient simplement, chassant et confectionnant des vêtements en tout genre. Ils étaient simple, sans histoire. Et comme tous les parents, n’espéraient que le meilleurs pour leur fille. Ce qui bien heureusement arriva. Adrika avait toujours était un peu étrange. Elle fixait régulièrement le vide en bavant durant son enfance. Et si elle avait paru attardée pendant quelques années, son esprit se réveilla avec la ferme intention de ne plus s’arrêter. D’enfant sage, elle devint une adolescente hyper-active qui ne trouvait aucune limite à son émerveillement. Elle développa une créativité et une logique qui lui était propre et que peu de gens réussissaient à saisir.

Ses parents furent très vite dépassés par ses compétences scolaires et durent laisser la place aux livres. Adrika passa autant de temps à lire qu’à apprendre la chasse avec son père. La traque éveilla en elle bien autre chose qu’une sensation animale de prédateur, mais au contraire une soif de défi et d’intelligence. Comment pensait un animal ? Quels étaient ses besoin, ses désirs ? Reconnaître ses traces, le pister, le manipuler, le tromper et enfin gagner. Elle apprit de nombreuses choses et encore maintenant est capable de «communiquer» plus facilement avec eux. Mais les animaux manquaient d’intelligence. Il lui fallait autre chose pour la stimuler. Elle se rendit vite compte que tout le monde avait un problème à résoudre. Et pouvait être prêt à payer pour le faire.

En quelques années, elle s’était fait une réputation dans les environs. Elle avait résolu des vols, des cambriolages, des pertes, des quiproquos, des mystères qui semblaient insoluble pour la garde. Ce dernier point n’était d’ailleurs pas une preuve d’efficacité à son sens, mais bon. Cela lui faisait sa réputation et son revenu. Elle avait acheté un arc à son père, si beau qu’il n’aurait peut être jamais pu économiser assez pour s’en payer un. Puis elle s’était offert le même. C’est ainsi qu’elle avait commencé à s’aventurer un peu plus loin dans l’empire en découvrant la joie des voyages en solitaire.

C’est vers ses 17 ans qu’elle avait tué son premier humain. Un gamin de 12 ans qui était tombé amoureux d’elle lors de l’un de ses séjours. Il l’avait «embauché» pour retrouver son chien perdu en forêt quelques jours plutôt. Ils avaient marché toutes la journée en traquant sa piste, discutant et s’amusant d’un rien. S’arrêtant pour observer les papillons ou discuter de l’intelligence des araignées en apercevant une de leurs toiles. Elle l’avait réellement apprécié sa compagnie. Et puis ils avaient retrouvé le chien, au fond d’un ravin. La pauvre bête avait du tomber. Le gamin s’était mis à genoux, à pleurer. Et si elle avait attendu quelques minutes par compassion, elle avait finit par le pousser du pied. Il avait chuté, sans un cri. Et un souffle plus tard, elle l’avait entendu s’écraser.

Elle était retourné chez elle sans rien dire. Et sans rien ressentir. A quoi bon ? Quelqu’un était mort et le monde était toujours debout. Qu’elle tue quelqu’un de bien ou non, rien n’avait changé dans l’univers. La vie était injuste. Ou peut être qu’elle n’était que «pas juste». La vie n’avait pas être «juste», droite, bien, cohérente et harmonieuse. Alors pourquoi tout le monde s’évertuait à la rendre ainsi. Il fallait peut être rétablir l’équilibre. Mettre un peu de chaos sans conséquence, de folie sans arrière pensée. Elle pouvait simplement tout détruire si elle en avait envie. Mettre le feu à la maison de ses parents pendant qu’ils dormaient. Et qui pourraient l’arrêter ? Construire, détruire. Laisser vivre ou faire mourir. Quelle différence cela faisait ? Et qui pourrait dire, peut être que le gamin serait devenu un tueur plus tard. Combien de vie avait-elle pu sauver ? Aucune ou des centaines. Elle s’en fichait pas mal aussi. Elle avait eu envie de tuer, elle l’avait fait.

Et elle recommencerait.
Et elle recommença.

Adrika partit peu de temps après en laissant ses parents bien en vie. Elle mis a profit ses compétences à qui le voudrait, sans jamais s’attacher réellement nulle part. Mais avec sa personnalité joyeuse et enjouée, bien qu’impolie, elle fit de nombreuses rencontres et acquit de nombreux amis. Elle tuait des gens, parfois, rarement, ou pas. Se contentait simplement d’avouer un adultère pour détruire un couple, ou dévoiler encore plus facilement un terrible secret. Avec cette totale imprévisibilité qui caractérisait tant les génies… Ou les fous. Peut être que ça n’aurait aucune importance, qu’elle ne détruirait ou construirait rien grâce à ça. Mais c’était là tout l’art du chaos. Et puis après tant de travail, elle avait bien besoin d'un peu de repos.

Un jour, alors qu’elle parcourait les flancs des montagnes de l’Est, elle avait rencontré un berger avec qui elle avait partagé le chemin pendant quelques jours. L’homme avait acheté plus tôt un chiot pour l’aider quand il aurait grandi. Adrika l’aida alors à s’occuper du troupeau, tout en avançant vers le sud.  Trois jours après leur rencontre, elle lui avait planté une pointe de flèche dans la jugulaire en prétextant détester le fromage qu’il lui servait depuis le début. Il s’était vidé de son sang alors qu’elle s’approchait du chiot pour le prendre entre ses mains. Elle n’avait hésité qu’une seconde à lui briser la nuque. Pas par compassion, non. Juste comme ça. Finalement, elle l’avait gardé. Elle avait dressé l’animal qui était devenu une vraie bête de combat, à l’image des loups. Il la suivait désormais partout où elle allait et lui obéissait au doigt et à l’oeil. Comme elle était archère, Fouifoui lui donnait un sacré avantage en combat rapproché. Il pouvait déchiqueter ce qu’il voulait et elle avait le choix entre fuir se cacher ou regarder. Un partenariat qui semblait également plaire à l’animal.

Sa traînée d’illogisme eu tôt fait d’attirer à elle les mercenaires du chaos.  Mais servir une quelconque autorité ne l’intéressait pas. Si elle n’est jamais rentrée officiellement dans l’organisation, elle en était presque devenu une consultante ou une porte parole. On pourrait même considérer que par son refus de se plier aux règles, elle en devenait plus une agent du chaos que ceux qui portaient ce nom. Les mercenaires n’étaient pas ses ennemis et elle appréciait leur compagnie autant que n’importe qui d’autre. Elle avait en outre assisté certains d’entre eux dans des missions sommaires tout en protégeant leurs secrets. Adrika s’en sortait toujours à bon compte, à croire que la notion de karma n’existait pas. Ou au contraire, qu’elle n’existait que trop bien et lui rendait la monnaie de ses services, en guise de chance légendaire.

Depuis, Adrika parcourait Gwendalavir en compagnie de Fouifoui, à la recherche de qui aurait besoin de ses compétences d’enquêtrice.

Informations personnelles

Citation de vous même | Adrika
Pseudo | Adrika
Age réel | 20
Pays d'origine |
Parlez-nous de vous |
Familier avec l'univers de Pierre Bottero ? Très, j'ai lu tous les livres plusieurs fois et y revient avec un grand plaisir

Comment avez vous connu le forum ? J'ai simplement cherché des infos sur Ewilan
Un commentaire sur le forum ? Vraiment joli esthétiquement, mais qui à l'air de manquer de praticité

Demandes particulières |

Code |
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue en Gwendalavir


Bienvenue sur le forum, Adrika !

J'attends que tu me confirme avoir terminé la fiche pour commencer la lecture, mais je t'avoue que le combo « avatar - prénom - métier - vers » me paraît déjà prometteur. Happy 2
En attendant, je te valide le code qui est bon. Merci !

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

Tu peux aussi nous rejoindre sur Discord. Pense à inclure ton pseudo du forum dans ton pseudo sur le serveur. !

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche.


En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Adrika Naahr
Enquêtrice
Je te remercie ! J'avais compris ça comme "signaler fiche validée" et non terminée :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue officiellement sur Ewi!

Je suis amoureuse de ton choix d'avatar, et je suis heureuse de voir que tu as choisis les Mercenaires du Chaos! On a toujours besoin de personnages dans ce groupe thatlook

Syane a déjà tout dit, mais je répète tout de même que s'il y a quoi que ce soit, n'hésite pas à nous contacter




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrika Naahr
Enquêtrice
Je vous remercie pour l'accueil :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Re-coucouuuuuuu et re-bienvenuuuue !!! Happy 2

Encore une fois..... enfin, une troisième fois.... J'adore ton avatar, j'en suis amoureuse depuis des années thatlook
Et un merco !! Tssss en tant que marchombre, je suis bien obligée de désapprouver hehe Ha ha ! Mais la merco en moi lève les deux pouces :3

Bon courage pour la fin de ta fiche et pour la validation !! :D




The darkness right in front of me, it's calling out
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Karaellys Cedrith
Informatrice
OOOOOH, je suis déjà fan *.* Bienvenue ! Ton avatar a la classe, et ton perso a un métier que j'adore x) Ton enquêtrice et mon informatrice vont s'entendre à merveille ! xDDD

Et tu es Mercenaire en plus ! Décidément tu as bon goût. Vive le chaos, mwahahahaha ! Face



~ Wanna hear a secret ? ~

Voir le profil de l'utilisateur http://rambling-of-a-potterhead.tumblr.com/
avatar
Adrika Naahr
Enquêtrice
Je vous remercie tous les deux en tout cas ! J'espère pouvoir retranscrire un bon personnage :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Fiche Validée


Je déclare cette fiche officiellement VALIDÉE !

Vraiment désolé pour le retard de validation... On fait de notre mieux, mais vraiment personne n'était dispo. Dsl

J'ai beaucoup aimé la fiche en tout cas, le contraste entre "je pousse quelqu'un dans un ravin pour le fun" et le nom du chien m'a bien fait rire.

N'hésite pas à faire ton journal de personnage.
Tu peux également faire une demande de RP et une demande de lien.
Enfin, tu peux allez jeter un œil aux quêtes !

L'équipe administrative reste toujours disponible pour toutes demandes ou questions.
Bienvenue encore parmi nous et bon jeu !  


En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Adrika Naahr
Enquêtrice
Je te remercie pour la validation Syane :D

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum