RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Birgit Patte-Folle, maitresse d'équitation

avatar
Birgit Patte-Folle
Maîtresse d'équitation
Birgit Patte-Folle
Thül | Thull, clan d'Hagalaz | Maitresse d'armes, spécialisée dans les combats montés

Généralités

Nom | Patte-Folle
Prénom | Birgit
Sexe | Femme
Âge | 35 ans
Lieu de Naissance | Rive ouest du Pollimage
Peuple | Thull, clan d'Hagalaz
Métier | Maitresse d'armes, spécialisée dans les combats montés

Description Physique

Le prochain qui me parle de ma jambe va prendre ma canne là où je le pense! | Birgit Patte-Folle
Birgit est une très grande femme qui doit mesurer près de deux mètres pour plus de cent kilos. Les seuls chevaux pouvant la porter sont les grands destriers thuls qui composent son écurie. Suite à une grave blessure, elle boite et s'aide d'un bâton sculpté de motifs équestres pour se déplacer, ce qui n'affecte pas son agilité en selle. Sa démarche est puissante et volontaire, souligné par sa claudication. Si elle ne porte plus d'armes, sa hache et son épée ornant désormais le dessus de sa cheminée, Birgit a définitivement une prestance guerrière, particulièrement à cheval. Elle se tiens très droite et toujours en alerte, si bien que ses élèves craignent toujours un de ces coup de canne dans les reins dont elle a le secret. Sa force a toutefois été grandement amoindrie par l'absence d'exercice militaire et malgré sa charpente solide, elle parait un peu moins large et plus ronde que la moyenne des thulles.
Elle s'habille sans soin mais avec ses vêtements alavriens brodés de bonne qualité pour marquer son rang social. Elle conserve quelques bijoux thuls qu'elle porte au quotidien pour souligner la puissance de sa silhouette.
Son visage est agréable sans qu'elle puisse être considérée comme une beauté. Son front et ses pommettes sont hauts et marqués, ses yeux sont enfoncés mais brillants, son nez est droit et sa bouche large contient des dents un peu longues aux incisives écartées. Sa machoire est très carrée et anguleuse, adoucie par ses cheveux bruns qu'elle laisse souvent libres. Elle en prend grand soin et les considère comme sa plus grande beauté mais elle garde cette coquetterie secrète craignant de perdre en crédibilité si on venait à apprendre que Birgit Patte-Folle la tyrannique maitresse d'équitation achète des teintures pour couvrir ses premiers cheveux gris et des onguents pour faire briller sa chevelure.
Un individu mal renseigné sur les usages des thuls penseraient que ses larges tatouages bleus sont une marque clanique, mais il s'agit simplement d'une fantaisie à laquelle elle se livra après sa sédentarisation à Al-jeit. Les motifs sont inspirés de l'artisanat de son peuple mais c'est le seul lien entre ces ornements et son origine.

Caractère

Plus droit le dos! Les talons vers le bas! J'ai l'impression d'apprendre à monter à un rais... | Birgit Patte-Folle
Malgré son intégration à la société alavrienne, Birgit garde un caractère de thull. Elle est un excellent professeur, mais à ses cotés, il vaut mieux ne pas être trop sensible. Si elle se montre juste avec ses élèves, elle reste sévère et froide avec eux, reproduisant la ferme et sobre éducation militaire qu'elle reçu des adultes de son clan quand elle n'était qu'une adolescente. Sa fille, âgée de quinze ans, n'a déjà plus droit aux cajoleries de sa mère, mais ses talents avec les chevaux et les gens lui valent le statut d'assistante plutôt que d'apprentie.
Hors des leçons, c'est une femme plutôt chaleureuse, hospitalière et bonne vivante. Elle aime avoir une vie sociale bien remplie et déteste la solitude. Birgit invite souvent ses amis chez elle le soir, pour déguster une bière dans sa cour dans l'odeur chaude des chevaux de l'écurie. Elle a le rire facile et l'alcool joyeux qui font les bons compagnons de beuverie.
Son peuple ne lui manque pas: intransportable suite à une blessure lors d'une escorte, son clan l'avait laissée à Al-Jeit pour rentrer dans leurs terres au nord. Birgit s'y était sentie à sa place, elle y avait une utilité réelle et n'était pas là bas qu'une guerrière de rang mineur sans importance. Elle apprécie aussi le confort de la sédentarité dans sa maison des faubourgs de la capitale, où elle peut le soir réchauffer sa mauvaise jambe dans son fauteuil favori en conversant avec sa fille de leurs élèves et de leurs chevaux. Elle aussi est plus ouverte et moins chauvine que la moyenne des thuls et apprécie de se mélanger aux autres peuples.
Birgit reçoit la visite des siens en moyenne deux fois par ans, avant et après les caravanes de l'été. Ses frères et soeurs entre autres, mais aussi des cousins et des parents plus éloignés. Ces visites ne sont pas que bonheur sans mélange car elle est raillée pour ses choix de vie, voir houspillée par les membres les plus agés du clan. Sa fille, non seulement à moitié thulle mais en plus issue d'une étreinte particulièrement avinée avec un frontalier, est la cible des moqueries des plus jeunes, ce qui met Birgit dans une colère noire. Les plus âgés prenant la défense des adolescents, cela déclenche régulièrement des disputes dantesques qui font fuir le chat et coucher les oreilles des chevaux.

Histoire

Hasting, ma chérie sert moi une bière s'il te plait j'ai une longue histoire à raconter | Birgit Patte-Folle
Birgit vit le jour lors d'une transhumance de son clan, le long des berges du Pollimage. L'hiver était au plus haut de sa puissance et sa mère avait dissimulé ses contractions toute la journée, restant impassiblement en selle depuis le lever du jour. Personne n'eut le temps de monter un abri pour lui permettre d'accoucher hors de portée du vent et de la neige quand le moment fut venu. On eu peur que l'enfant ne survive pas dans ses conditions, d'autant plus qu'il était courant que le premier bébé d'une femme ne vive pas. Mais Birgit était déjà d'une autre trempe et s'accrocha farouchement à la vie. Elle passa sa première année vaillamment et on la jugea hors de danger, d'autant que sa mère était entre temps tombée à nouveau enceinte.
La fillette grandit paisiblement dans l'ombre bienveillante de ses aînées, se baignant dans les eaux du Pollimage et écoutant les récits des grandes épopées épiques de ses ancêtres. Son enfance, similaire à toutes les autres, celles des thuls et de tous les autres enfants heureux.
Son adolescence marqua le moment où elle se mit à accompagner les guerriers en escorte, ses parents jugeant que le meilleur moyen pour elle d'apprendre le combat était d'apprendre sur le tas. Elle montait à cheval depuis son plus jeune age et jouait à se battre avec les autres enfants, mais le véritable art de la guerre était bien différent. Les adultes la soumirent à un entrainement très stricte tout au long du trajet jusqu'à Al-Jeit, si bien qu'elle était capable de tenir sa place dans la troupe à leur arrivée. Ainsi dès ses quinze ans, la jeune fille gagna sa vie parmi les autres thulls hagalaz de son clan.
Birgit prit aussi conscience de son charme à cette époque. Malgré sa taille immense, elle plaisait beaucoup aux hommes de son peuple et des autres dans ses jeunes années. Le sexe ne représentait pas quelque chose de sacré pour elle et la jeune femme papillonna gaiement de partenaire en partenaire selon ses voyages. C'est ainsi que fut conçue Hasting, sa fille unique. Elle s'enivrait seule avec une de ses cousines dans une taverne des bas-fonds d'Al-jeit, dilapidant leurs gages après une caravane. Les deux jeunes thulles s'étaient lancées dans un concours de bras de fer avec d'autres clients de l'estaminet, déboitant au passage quelques épaules. Elles finirent par se mêler à une bande de jeunes frontaliers de passage, de provocations en plaisanteries. Une énorme perte de mémoire frappa Birgit au milieu de la soirée, mais elle se réveilla aux premières lueurs du jour aux coté d'un de ces hommes. Le couple d'une nuit s'accorda sur le fait qu'ils ne souhaitaient pas poursuivre cette liaison mais gardèrent des relations cordiale.
Sa cousine, qui elle avait passé la nuit au campement du clan et qui était plutôt portée sur le commérage n'avait pas pu s'empêcher de répéter à qui voulait l'entendre qu'elle avait vu Birgit partir la nuit dernière avec un frontalier, si bien que lorsqu'elle rejoignit les siens avec une sévère gueule de bois, tous étaient au courant. Elle fut accueillie au campement sous les plaisanteries grasses de ses proches qu'elle dut subir jusqu'à leur retour sur leurs terres.
Birgit ne fit pas attention aux premiers symptômes de sa grossesse et ce ne fut que lorsque sa mère lui fit remarquer sa prise de poids qu'elle s'en aperçu. Les siens n'étaient pas stupides et réalisèrent rapidement qui était le père de l'enfant: les quolibets repartirent de plus belle. C'était bien sans méchanceté de la part de ses proches mais elle se sentit malgré tout exclue. Au printemps suivant, Birgit mit au monde sa fille sans encombres et la baptisa du nom de sa propre mère: Hasting.
Pendant les deux années suivante, elle ne quitta plus les rives du Pollimage restant avec les autres femmes enceintes ou ayant des jeunes enfants pour élever sa fille. La vie était rythmée par les migrations, la cueillette et la chasse. Quand Hasting fut assez grande pour se passer d'elle, Birgit retourna au combat à contre-coeur, la confiant aux anciennes du clan.
Ce fut lors de ce voyage qu'elle trouva son surnom de Patte-Folle. Lors de son premier soir à Al-jeit, elle tomba seule dans une embuscade constituée de chevaliers locaux qui s'étaient vu refuser un contrat d'escorte au profit des thuls de son clan. Ils l'attendaient à plusieurs dans une ruelle et elle ne put rien faire. Couverte de sang et une rotule en miette, elle se traina jusqu'au campement des siens. Ses blessures étaient nombreuses et il lui faudrait une convalescence de plusieurs mois pour se remettre. Son oncle pris la décision de la laisser chez un guérisseur local, le moins cher en l'occurence. L'homme ne put rien pour son genou et Birgit resta définitivement boiteuse.
Au fur et à mesure de sa convalescence elle prit ses marques dans la ville, si bien qu'au bout d'un mois elle s'y sentait comme chez elle. Lorsqu'à la fin de la saison, son clan revint la chercher, elle était presque devenue une locale. La jeune femme n'hésita même pas: elle allait chercher sa fille dans le nord et prendre le poste de maitresse d'équitation qu'une famille aisée lui avait proposé. Quelques semaines plus tard, Birgit était de retour à Al-jeit sur sa jument pommelée Piaffe-Tempête, sa fille Hasting devant elle. A ses cotés un précieux cadeau: un jeune étalon du cheptel de ses parents qu'elle pourrait vendre pour se constituer un pécule.
Installée dans une petite maison des bas-fonds avec sa fille, Birgit donnait des leçons d'équitation et d'armes aux fils et aux filles des familles nobles et riches d'Al-jeit. Elle vivait chichement pour mettre de coté et s'offrir un jour, une demeure plus grande avec une cour et des écuries dignes de ce nom pour donner ses cours chez elle. En parallèle, la jeune femme faisait reproduire ses deux chevaux et avait vendu son premier poulain au bout de trois ans, faisant un bond en avant vers son rêve. Un jour, qu'elle en parlait avec un de ses élèves adolescent, celui ci lui proposa d'en parler avec ses parents qui pourraient être intéressés par l'investissement. Un mois s'écoula et elle avait presque oublié quand la mère de son pupille lui fit savoir qu'elle pouvait lui prêter la somme nécessaire à l'achat d'une petite propriété.
Birgit et Hasting, alors âgée de six ans, déménagèrent bientôt dans une maison des faubourgs appartenant auparavant à un marchant de chevaux. La maison était largement assez grande pour elles deux, les écuries étaient aérées et lumineuses et une carrière ensablée était disponible pour les cours. Elle s'appliqua à remplir ses stalles des meilleures bêtes qu'elle put trouver. Très vite, sa réputation grandit en même temps que le nombre de ses élèves.
Aujourd'hui Birgit vit heureuse au milieu de ses chevaux dans la prospérité, avec des compétences reconnues dans toute la ville et une héritière talentueuse pour prendre, un jour sa suite.

Informations personnelles

Citation de vous même | Kelda
Pseudo | Kelda
Age réel | 21 ans
Pays d'origine | France
Parlez-nous de vous | Jeune chomeuse, je vis dans les montagnes avec un gros chien et un petit furet
Familier avec l'univers de Pierre Bottero ? Très! J'ai lu tous les bouquins ça a berçé mon adolescence

Comment avez vous connu le forum ? J'ai tapé "Forum rpg ewilan" dans google, premier résultat et le plus intéressant
Un commentaire sur le forum ? Le design est très joli et tout est très ergonomique bravo!

Demandes particulières | J'ai pris mon avatar dans la banque! Merci beaucoup
Je me suis permis aussi quelque chose de particulièrement extravangant concernant le père de la fille de mon personnage je suis prête à l'entendre si ce n'est pas acceptable

Code |
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue en Gwendalavir


Bienvenue sur le forum, Birgit !

Je vois que tu as déjà terminé ta fiche et de ce que je vois, le personnage a l'air pas mal intéressant ! Je n'ai que survoler pour l'instant, car il te manque quelques mots dans la description physique et surtout, une partie du code. Je t'envoie donc relire attentivement le Guide pour les conseils à l'originalité pour en trouver la deuxième partie.

Par rapport au père de la fille de Birgit, l'explication est un peu bancale considérant qu'il n'y a plus vraiment de rivalités (du moins, pas aussi prononcées) entre les Frontaliers et les Thüls. Du fait du pacte réalisé à la fin des aventures d'Ewilan. Je te renvoie à l'Encyclopédie pour les détails. :)

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

Tu peux aussi nous rejoindre sur Discord. Pense à inclure ton pseudo du forum dans ton pseudo sur le serveur. !

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche.


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Birgit Patte-Folle
Maîtresse d'équitation
Merci!

D'accord je l'ai ai pas recompté vu que j'avais à peu près la même longueur que pour la description du caractère je pensais que j'y étais huhu
Pour le code j'avais pas vu qu'il y avait une deuxième partie (pourtant c'est répété plusieurs fois mais je suis un peu lente haha), je m'y attèlerais demain

Concernant le père d'Hasting (son petit prénom) je pensais que ce serait plutôt le métissage thül/frontalier qui poserait problème ^^ J'ai mal compris le contexte

Juste, pour le topic des fiches terminées, j'ai déjà posté dedans du coup je supprime le message et je le remet quand j'ai fini? Ou j'up directement la fiche pour signaler les changements?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ehanwë Wanheda
Dresseuse d'oiseaux de proies
UNE COPINE THULL
TROP PEU DE FEMMES
Bienvenue :)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
Bienvenue à toi ! Happy 2

Encore un personnage très intéressant et prometteur que voilà ! J'ai hâte de voir ce qu'il va donner en rp. Et je suis absolument fan de ton avatar ** Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas <3

Pour le côté un peu plus administratif : quand tu auras terminé les modifications pour ta fiche, tu n'as pas besoin de reposter un message dans le sujet des fiches terminées. Il te suffit de poster un message sous ta fiche pour nous informer que tu as fini :D

Bon courage pour tout ça :D Deadly Hug



Merci Aki pour le kit *-*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue sur Ewi!

Les Thüls sont les meilleurs, très bon choix *high-five Birgit*
Et entre deux Thüls éleveurs/dresseurs d'animaux, ça nous prendra absolument un lien! En plus le Clan Hagalaz est le clan d'origine de la mère de Kyllian, alors on trouvera très certainement quelque chose thatlook

Bon courage pour la validation de ta fiche ♥




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Birgit Patte-Folle
Maîtresse d'équitation
Voilà! Code complété et histoire modifiée! J'ai transformé le rejet en moquerie pour mieux coller au contexte et ça m'a permis de garder les grandes lignes
Merci Ellenyah :3 J'espère que ça va coller cette fois! Concernant l'avatar j'ai aucun mérite il vient de la banque du forum huhu

Merci les thuls je suis fière d'appartenir à votre peuple! Jsuis motivée pour le lien Kyllian on doit pouvoir trouver un degré de parenté ou quelque chose du genre :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Fiche Validée


Je déclare cette fiche officiellement VALIDÉE !

Désolée pour le petit délai. La moquerie convient un peu mieux au contexte, effectivement. Même si les thüls et les frontaliers ne sont plus ennemis, une rivalité amicale est tout à fait possible.
En tout cas, je la trouve très chouette comme personnage. Il va nous falloir un lien avec Séléna, avec un caractère pareil !  Happy 2

N'hésite pas à faire ton journal de personnage.
Tu peux également faire une demande de RP et une demande de lien.
Enfin, tu peux allez jeter un œil aux quêtes !

L'équipe administrative reste toujours disponible pour toutes demandes ou questions.
Bienvenue encore parmi nous et bon jeu !  


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Birgit Patte-Folle
Maîtresse d'équitation
Yaaaaas!
Cool je vais faire tout ça :3 J'ai hate de commencer à jouer!
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum