RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rencontre entre deux montagnes [ Estë & Ehanwë]

avatar
Estë Nielthi
Danseuse
Il fait froid. Pas assez pour que ce soit insupportable, mais suffisamment pour déclencher des frissons le long du dos si l’on n’est pas correctement vêtu. Le problème, c’est que correctement vêtue, Estë ne l’est pas . Parce qu’elle déteste se retrouvée empêtrée dans plusieurs couches de vêtements. Alors elle danse pour se réchauffer, elle danse et joue aussi souvent qu’elle le peut. Elle commence a rassembler un petit public au sein de la caravane. Elle n’a jamais autant joué. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle prenne son violon. C’est que le spectacle de ces immenses et imposantes montagnes l’inspire sans cesse. Parfois même, elle chante. En Alavarien, et en Faël surtout. Le soir, quand la nuit referme sa sombre main sur le ciel, elle dort couchée en boule dans le chariot de la famille qui lui à si gentiment proposée de les rejoindre, Bastet contre la poitrine.

Ce matin, quand elle se réveille, le ciel est d’un bleu pur, et l’air, vif. Elle passe le trajet à discuter avec un grand père qui lui dépeint le monde tel qu’il était à son époque ; et couchée sur le dos à observer les sommets se découper dans la ciel.
Quand, enfin, la caravane fait halte, elle bondit sur le sol, son instrument dans une main et la féline sur les talons. Elle se place un peu à l’écart et, tandis que la chatte parcourt les environs, elle s’étire longuement. C’est le moment qu’elle préfère dans la journée. Son esprit quitte son corps et s’envole, loin, très loin. Dans sa bulle, personne ne peut capter son attention. Elle se sent si bien, si vivante. Lentement, elle attrape son archet et commence doucement à jouer. Un air tranquille, tout doux. C’est une berceuse que lui a inspiré l’environnement aujourd’hui. Inconsciemment, elle bouge un pied, puis l’autre. Bouge son corps au rythme de la musique. Ses cheveux lui chatouillent les épaules, un sourire lui étire les lèvres.
C’est ça la vie. La vrai, celle que me décrivait Papa.
Un bruit d’ailes lui fait relever la tête. Son regard capte le vol d’un petit faucon. Ce n’est pas la première fois qu’elle voit passer le rapace et il l’intrigue de plus en plus. Il traverse le camp et rejoint le camps des Thül, un peut plus en marge. Ils l’étonnent beaucoup, ces guerriers.
L’instrument rejoint sa place, dans son dos, et son archet fait de même. Elle renfile ses bottes, sa cape couleur chocolat et se décide à aller les voir de plus près. Alors qu’elle se rapproche, elle sent un poids familier lui arriver sur le dos. Bastet fait glisser sa queue touffue le long de sa joue, et reprend sa place, en travers sur les épaules.
Une femme attire son attention. Petite, mais plus grande qu’elle. Ses longs cheveux bruns sont tressés et ornés de plumes. Vêtue comme ses compagnons, de cuir et de fourure, elle est jolie. Le même genre de beauté qu’un fauve en plein élan, empreint d’une notion de force. Un hiboux est perché sur son épaule.
Estë s’approche, se plante sur ses pied juste devant elle et, un grand sourire sur les lèvres et dans les yeux, la salue :
- Bonjour !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ehanwë Wanheda
Dresseuse d'oiseaux de proies
Il commençait à faire froid. Mais d’un froid revigorant, pas celui qui fend les pierres. Même si on était le Nord, le vrai froid n’arriverait que bien plus tard. Pour le moment nous avions que le froid qui te glace si tu n’es pas assez couvert. Et heureusement, car la caravane que j’accompagnais avec d’autres Thül n’avait pas l’habitude du vrai froid d’hiver, celui qui te fige sur place et peux te faire perdre des bouts de ton anatomie si tu ne fais pas attention. Alors que là, il suffit que tu sois chaudement habiller et c’est bon. En ce qui concernait les Thüls, nous portions nos tenues de cuir et de fourrure, donc nous étions parés. Mais ce n’était pas le cas de certains voyageurs de la caravane qui devait s’agiter pour garder leur chaleur. Comme cette musicienne danseuse qui à chaque halte se mettait à faire chanter son instrument tout en mouvant son corps. Cela m’était arrivé de l’observer certains soirs alors qu’elle se produisait autour du feu. Elle avait de la grâce et de la souplesse. C’était une Faël qui descendait plus au Sud avec la caravane. Je ne savais pas jusqu’à où elle irait.

Aujourd’hui le temps est clair et dégagée, une bonne journée pour avancer correctement et assez rapidement. Nous encadrons la caravane avec nos montures, à l’affut de la moindre attaque. Comme tous les jours, je suis positionner en avant-garde et envoie mes rapaces en éclaireur pour nous avertir du moindre danger. Pour le moment nous avons rencontrés personne, espérons que cela continue ainsi.
Quand enfin le Maitre caravanier donne le signal de l’arrêt pour la nuit, je reviens sur mes pas et rejoins mon clan qui est en train de s’organiser pour la soirée, aidant à allumer le feu après avoir deseller ma monture pour la laisser se détendre elle aussi. Comme tous les soirs, un air de musique monte depuis la caravane, la Faël qui joue un morceau. Mais je n’y fais pas attention, me redressant pour réceptionner Dipri, mon faucon qui revient tout juste d’une exploration. Le posant sur mon poing, je caresse sa tête avant de lui donner un morceau de souris à manger. Bien entendu Egelman demande lui aussi sa part, poster sur mon épaule comme à son habitude. Tandis que je lui donne, j’entend des pas s’approcher pour se stopper à mes côtés et une voix me dire bonjour. Prenant le temps de laisser Dipri s’envoler, je me tourne vers la propriétaire de cette voix et fais face à la Faëlle.

« Bonjour. Que puis je faire pour vous ? »

Je la regarde sans expression précise, juste de l’attente. La jeune femme se retrouve clouée sous deux paires de yeux, les miens et ceux de Egelman qui est toujours sur mon épaule.
Voir le profil de l'utilisateur

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum