RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"Le pouvoir qu'offre l'Art du Dessin est limité. L'amour, lui, est infini" - Merwyn

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Galen Sil'Andor
Étudiant Dessinateur
Galen Sil'Andor
Dessinateur | Frontalier | Chercheur, étudiant de 3e cycle à l'académie d'Al Jeit

Généralités

Nom | Sil'Andor
Prénom | Galen
Sexe | Homme
Âge | 27 ans
Lieu de Naissance | Citadelle des Frontaliers
Peuple | Frontalier
Métier | Chercheur, étudiant de 3e cycle à l'académie d'Al Jeit

Description Physique

Le miroir est un mensonge | Galen Sil'Andor
Galen est plutôt grand et droit et on dit de lui qu'il a une gueule d'ange. Son teint claire bronze facilement et semble être naturellement protégé des coups de soleil. Ses yeux sombres semblent vous transpercer et vous scanner intérieurement. Il a des cheveux bruns coupés courts que l'on veut toujours ébouriffer. Son corps est finement musclé et ses mains son fines avec des doigts longs. Très habile de ses dix mini-membres, il s'est révélé être un très bon épéiste et un archer redoutable. Bien sûr, il n'est pas le meilleur, mais il est suffisamment bon pour donner de la difficulté à son adversaire. Galen n'est pas vraiment taillé dans le marbre et pas fait pour la force brute. C'est quelqu'un d'agile et de fin, il n'a pas vraiment une aura charismatique et a tendance à se faire oublier facilement, cependant, il sait se faire remarquer et il sait utiliser sa voix pour s'imposer. D'ailleurs, il a une voix grave, mais très cristalline et il adore chanter. Il a également appris une forme de langage sifflé pour communiquer avec les animaux qu'il apprivoise. Il est d'ailleurs toujours accompagné d'un chuchoteur. Quand on le regarde, il est toujours difficile de le cerner, malgré qu'il laisse transparaître ses émotions, il sait également les cacher et on ne peut pas savoir si ce sourire affiché en permanence sur son visage est vrai ou non. Galen considère qu'il est plus facile de sourire que de faire la tronche d'ailleurs. Sa démarche est rapide et gracieuse, mais il n'a aucun trait noble dans sa prestance. Il ressemble à n'importe quel étudiant de l'académie un peu pressé qui court dans les couloirs. On le verra souvent, si ce n'est toujours accompagné d'une sacoche pleine de livre ou de divers échantillons de plantes. Il n'est pas rare non plus de le voir transporter une pile de livres venant de la bibliothèque. On distingue souvent des cernes sur son visage, cela montre qu'il une fois de plus passer la nuit à étudier ou à la bibliothèque. On dit qu'il ressemble beaucoup à son père physiquement, même si les traits de Galen sont moins durs et qu'il n'a pas vraiment la carrure d'un Frontalier. En revanche, son sourire lui vient de sa mère et est très réconfortant. La peau de Galen est douce, mais froide et cela surprend d'ailleurs beaucoup. Il n'est pas du genre à être frileux ni à avoir trop chaud. D'ailleurs, il ne se plaint jamais, il enlève quelques couches s'il a trop chaud ou il en rajoute. Souvent habillé et coiffé simplement, il ne porte pas vraiment de vêtement ample qui pourrait entraver ses mouvements en dehors d'une cape. Tout dans son habillage est utilitaire et dépendra de la situation. En revanche, il ne quitte presque jamais son sabre, arme typique des Frontaliers. Malgré son don du Dessin plutôt bien développé, il se pare à toutes les éventualités.

Caractère

Il faut connaître l'inconnu | Galen Sil'Andor
Galen est Frontalier, enfin, en partie, car sa mère était une Sentinelle originaire d'Al Jeit et son père était un maître d'arme. Il est donc de lignée noble. Sa famille est très réputée en Gwendalavir. Mais peu de gens connaissent les enfants. Galen a grandi dans l'ombre de ses parents et a été élevé à la Citadelle des Marches du Nord. Grandissant dans un milieu où on lui rappelait qu'il devait sans cesse être à la hauteur de son lignage. Il est habitué à ce que les autres connaissent plus de choses sur ses parents que lui-même. Cela n'a pas perturbé son développement, au contraire, il a toujours montré une certaine fierté et continue aujourd'hui d'en être fier. Mais il n'est pas prétentieux loin de là, il est d'ailleurs très humble et très altruiste. Ayant grandi selon les valeurs Frontalières, il a un sens aigu de la justice et un mental d'acier. Galen n'a jamais voulu faire mieux que ses parents, mais il a toujours pris très à cœur les critiques. Il cherche toujours à s'améliorer et accepte facilement les conseils qu'on peut lui donner, il aimerait se faire un nom sans qu'on l'associe forcément à ses parents, car grandir dans l'ombre de ses propres géniteurs ce n'est pas forcément une bonne chose pour un enfant. Petit Galen n'avait pas un grand sens de la compétition et bien qu'il n'était pas le plus fort, il était doué avec les mots et doté d'une finesse d'esprit particulière. Sarcastique de nature, il ressemble beaucoup à sa mère sur ce point. Peu de gens ont réussi à égaler sa répartie. Galen sait cependant reconnaître la défaite et prend les choses comme elles viennent avec un certain humour. Contrairement à son père, il est démonstratif de ses émotions et de ses sentiments, mais s'il le veut, il peut cacher cela sous un masque. Il est d'ailleurs très doué pour le mensonge et se révèle avoir une personnalité très calculatrice et très rusée. Néanmoins, c'est un être discipliné qui défend son honneur malgré tout.

Galen et sa sœur sont très différents. Lui est très tactique et est un stratège naturel. Il est très sage et sait se montrer très créatif dans l'élaboration de plan divers. D'ailleurs, son analyse à montrer qu'il avait une très forte créativité et une très forte volonté suivies d'un pouvoir moyen face à ces deux cercles énormes. Cela montre qu'en effet, il est créatif et très sensible et qu'il possède une volonté à toute épreuve, il est très difficile de lui faire changer d'avis et de le faire reculer. Galen a cependant du mal à improviser et a souvent été en difficulté lors d'exercices qui lui demandait d'être très vif. Mais en général, sa grande créativité contrebalance ce défaut et il s'en sort relativement bien. Oui, Galen a besoin de temps, il réfléchit, analyse, jauge ce qui l'entoure. C'est quelqu'un de très curieux qui pense que le monde est fait de questions, certaines ont des réponses qui méritent d'être connues et Galen veut les connaître, mais il n'est pas indiscret. Son lignage ne se remarque pas dans son caractère, il n'a pas la droiture d'un Frontalier, mais il en possède la discipline en revanche. C'est quelqu'un qui cherche à faire le bien et qui mettra les autres en avant. Quand il était plus jeune, il était souvent éclipsé par sa jumelle. Cela ne les a pas séparés pour autant. Il n'est pas rancunier et son code d'honneur est strict, il croit en la justice. Galen ne ressemble pas au Frontalier typique et il s'en moque, il tient bien plus de sa mère et son don lui vient d'ailleurs d'elle. Malgré tout, c'est un battant entraîné depuis son plus jeune âge, il manie très bien les armes frontalières, même s'il est loin d'égaler sa sœur qui semble être née pour combattre. Comme précisé avant, Galen est curieux et a soif d'apprendre, d'après son père, c'est un trait typique des Dessinateurs. Il adore les histoires et les légendes en tous genre. Parfois, il met ses recherches plus en avant que lui-même. Ses parents n'ont jamais été doués avec leurs enfants, son père en particulier qui l'a un peu traité comme un soldat, il a grandi avec le minimum d'amour qu'un parent donne a son enfant, ce qui fait qu'il n'a pas l'habitude de montrer son propre attachement aux autres et il n'a jamais été doué avec l'amour étant d'ailleurs très maladroit. Mais il sait comment plaire aux gens et sa maladresse naturelle quand il parle le rend attachant malgré tout. C'est un être sociable qui aime se faire des amis.

Galen s'est d'abord spécialisé dans la théorie du Pas sur le côté. C'est un voyageur dans l'âme, c'est tout à fait normal, mais il s'est finalement réorienté dans les maîtrises martiales du Dessin. Ayant été entraîné depuis tout jeune jusqu'à ses 18 ans à l'art du combat des Frontaliers, il ne pouvait pas renoncer à poursuivre cette voie dans le Dessin. Cependant, ce n'est pas pour devenir Sentinelle qu'il a fait cela, mais c'était simplement pour savoir se défendre au cas où lors de ses voyages. Il n'est pas versé dans les combats contrairement à ses parents. Lui aime apprendre, mais ce qu'il préfère, c'est la pratique et quoi de mieux que le voyage pour apprendre. Galen est très intéressé par les spécificités du monde et de tout ce qui touche à l'art du Dessin. Ayant complété son deuxième cycle, il est chercheur à l'académie pour l'instant. Il travaille sur une thèse à rendre pour valider son troisième cycle. Le poste de sentinelle ne l'attire plus, cela rendrait ses parents fiers de lui sûrement, après tout, il a du potentiel, son don s'étant manifesté tôt, mais il se cantonne pour l'instant à la recherche et au voyage. D'ailleurs, pour voyager, Galen possède une jument avec une robe brune et une crinière couleur crème portant le doux nom de Fledge. Quand il part à l'aventure, il n'oublie pas de prendre sa flûte et son ocarina pour se détendre, il lui arrive également de méditer, plongeant son esprit dans les spires. Galen consigne ses journées dans un carnet, il y note, dessine toute sorte de chose et il répertorie également les chants qu'il a pu entendre.

Histoire

Une légende se construit au gré du temps | Galen Sil'Andor
Galen descend de la mythique maison Sil'Andor. Jolan et Lanel sont connus comme étant des figures fortes de l'empire très douées dans l'art du combat. Leur seul point commun était leur amour respectif pour l'autre. Personne ne sait où ils se sont rencontré, pas mêmes Galen et Ilya, ce que l'on sait par contre, c'est qu'ils n'ont jamais vécu ensemble avant la naissance de leurs enfants, ils étaient bien trop occupés chacun de leur côté. Jolan était un maître d'armes et Lanel une sentinelle. La maison Sil'Andor est noble, et ce, depuis plusieurs générations, on raconte même que cela remonterait bien avant la légende d'Ewilan.

Parfois, certains ont un passé triste et tragique, mais ce n'est pas le cas de Galen qui est né à la Citadelle avec sa jumelle. Quand ils étaient plus jeunes, on les surnommait les « ombres », car ils avaient l'habitude de ne jamais se séparer. Très tôt, on remarquait leurs différences, ils étaient comme le jour et la nuit et développait une personnalité très forte, mais très complémentaire. Galen était un enfant sage et discipliné, il montra des signes de sa soif d'apprendre très tôt. Alors qu'Ilya était rebelle et turbulente. Malgré ces différences, les jumeaux s'entendaient à merveille, bien sûr comme dans chaque famille il y a eu des disputes, mais cela ne durait jamais bien longtemps. Jolan a commencé très tôt leur entraînement, ils étaient faits pour ça et on le devinait bien. Ce fut Ilya qui s'adapta le plus rapidement, quand Jolan les faisait se battre entre eux pour s'entraîner, elle gagnait la plupart du temps. Mais il arrivait que Galen gagne par la ruse. Quand on regarde les jumeaux aujourd'hui, on remarque que leur attachement profond pour l'autre vient d'un manque d'amour parental certain. On dit que l'amour d'une mère est indéfinissable, seulement cela est valable s'il y a eu de l'amour. Les parents de Galen n'étaient pas doués avec leurs enfants et ils ont reçu très peu d'amour. Mais il arrivait qu'avant de dormir, Lanel leur raconte une histoire. Galen était toujours fasciné par les histoires, il en connaît des centaines. Ces exemples d'affections sont rares, mais précieux pour les enfants Andor qui s'en souviennent très bien. Ilya et Galen ont tout de suite développé leurs compétences dans des domaines différents. Galen était doué pour la stratégie et très intelligent, Ilya était né avec un sabre dans la main et le combat était une seconde nature chez elle. Quand ils ont commencé leurs formations Frontalières à l'âge de 12 ans, ils étaient redoutables quand il s'agissait de faire équipe. Ils ont cependant pris des chemins différents quand le don du Dessin de Galen a fait surface. Il avait alors 15 ans, cela s'est passé pendant qu'il chassait avec sa sœur et a alors déclenché un petit incendie qui aurait pu les tuer. Le don du Dessin à la Citadelle est inutile, de même qu'il reste très aléatoire dans les Marches du Nord à cause des Hiatus. Mais il semblerait que les conditions pour Dessiner était parfaite pour Galen. Son don bien qu'a un stade embryonnaire et très instable était une preuve pour sa mère qu'il avait du potentiel. C'est à cette époque, vers ses 17 ans qu'il quitta la Citadelle en direction d'Al Jeit et qu'il prit des cours dans une des nombreuses écoles privées de Dessin. Mais avant, pour le tester, sa mère le mit devant la vigie. Galen y entra avec facilité en éprouvant quelques difficultés mineures malgré tout, fort de ce test. Il entra à l'académie d'Al Jeit quelque temps après et démontra tout de suite un certain talent pour le Dessin. On disait qu'il avait bel et bien hérité du don de sa mère. Il fut pris en charge par un ami de longue date de sa mère.

Galen était très doué dans les cours de Dessin qui demandait de faire appel à la créativité. Il impressionnait ses professeurs, en particulier un. Ses Dessins étaient d'un détail incroyable et les couleurs étaient magnifiques. De même que sa volonté était très forte. Les premières années à l'académie furent douces et il échangea régulièrement des correspondances avec sa famille et tout particulièrement sa sœur. Il savait que celle-ci ne s'entendait pas tellement avec ses parents, son caractère rebelle ne collait pas avec l'esprit Frontalier, aucun des deux d'ailleurs n'avait cet esprit-là à la grande déception de Jolan. Les correspondances avec Ilya se firent de plus en plus rare. Mais Galen était bien trop pris dans ses études pour constater quoique ce soit d'anormal, lui-même manquait de temps et ne se posa pas plus de questions. Il reçut souvent la visite de sa mère qui surveillait son fils avec un œil sage. Plusieurs fois, elle supervisa elle-même son apprentissage, il devait atteindre la perfection et ce n'était jamais bien, il fallait toujours qu'il donne plus que ce qu'il donnait. Cela motiva énormément Galen, mais il fut déçu du comportement de sa mère, sans doute celle-ci voulait qu'il devienne sentinelle un jour. Le jeune homme resta concentré sur ses études et termina son premier cycle avec brio. Il débuta son second cycle et se spécialisa dans la théorie du Pas sur le côté, il avait souvent vu sa mère le réaliser et cela le fascinait. Mais il se lassa rapidement, il aimait la pratique et n'était clairement pas fait pour la théorie, même s'il savait que cela était important. Il changea donc et se réorienta vers une formation martiale à l'art du Dessin. Il développa diverses techniques très efficaces en lien avec ce qu'il avait appris à la Citadelle. Son style martial était basé sur la défense et consistait à prendre le contrôle le Dessin d'un autre pour le retourner contre son adversaire. Galen maîtrisait particulièrement bien les boucliers, mais on ne gagne pas un combat en se défendant et il développa diverses techniques basés sur la création de rafale d'énergie ou d'explosion, il maîtrisait également très bien diverses techniques de Dessin des éléments. Il était un très bon élève et nombre de fois, il s'endormait dans une salle d'entraînement, tombant de fatigue après s'être entraîné toute la nuit. Il noua des liens forts avec ses professeurs, il était connu comme étant l'étudiant qui semblait s'endormir de fatigue n'importe où sauf dans ses propres appartements. Cela montrait sa grande dévotion à l'apprentissage du Dessin et sa volonté de réussir.

Après la rédaction de son mémoire, Galen décida de partir en voyage pour compléter son troisième cycle, il avait alors 24 ans. Sa mère et son père avaient quitté leurs métiers respectifs, mais n'avaient pas perdu de vue leurs enfants et avait toujours l'espoir qu'ils feraient de grandes choses. Galen retrouva Ilya et après ces retrouvailles, il découvrit que sa sœur était devenu une Marchombre. Peu après son départ, elle avait quitté la Citadelle pour suivre cette voie après qu'une maître Marchombre lui eut proposé de suivre ce chemin. Cela ne l'étonna guère et frère et sœur décidèrent de voyager un temps ensemble, se retrouvant après toutes ces années. Les jumeaux firent face à de nombreuses menaces, mais aucunes ne semblaient les déranger. Plusieurs fois, ils tombèrent sur des brigands qui pensaient qu'ils avaient devant eux de simples voyageurs; de nombreux regrettèrent. Souvent ils durent se défendre contre des animaux sauvages ou encore des monstres comme des Goules ou des Ogres. Mais c'était une bonne chose finalement, Galen étudiait la faune et la flore de Gwendalavir, il avait toujours été doué avec la nature, tout comme sa sœur. Après une année de voyage ensemble, ils décidèrent de se séparer non sans prendre les précautions nécessaires pour garder le contact. Depuis ce jour, un chuchoteur semble naviguer entre Galen et Ilya, symbolisant le lien fraternel et profond qui les unit. De retour à l'académie, Galen se plongea dans ses recherches que l'académie lui donnait. Il reçut de nombreuses missions grâce à sa formation martiale. Souvent, il escortait des nobles ou des marchands, parfois, il se produisait en spectacle pour démontrer l'efficacité de l'apprentissage de l'académie. Jamais il ne broncha et continua sa petite vie tranquillement, jusqu'à ce qu'il décide de repartir avec l'aval de ses professeurs pour un voyage plus long dans le nord. Il était chargé d'étudier la faune, mais également le phénomène des hiatus qui restaient aujourd'hui un mystère.

Galen n'a jamais aimé voyager seul et est donc parti en compagnie d'un ami, Alän qui avait suivi le même parcourt que lui et qu'il voyait comme son frère d'armes. Ils découvrirent de nombreux petits villages, s'y arrêtant à l'occasion, ils firent de précieuses rencontres et s'entourèrent d'un réseau de contact très fort. Le nom de Galen y contribuait beaucoup, mais les deux garçons savaient s'attirer la sympathie des autres. Galen ne porte pas de préjuger et si en tant que Frontalier, il a eu des a priori sur les Thüls, aujourd'hui, c'est autre chose et est capable de passer outre, se faisant son propre jugement. Galen échangeait beaucoup avec un professeur en particulier du nom d'Ylian Nil'Ohm, ce fut lui qui le suivait lors de son second cycle et très vite, la relation élève/professeur devint une véritable relation amicale basée sur un respect mutuel très profond. La mort de son mentor le toucha énormément, alors qu'il était en mission il effectua un pas sur le côté avec Alän pour être présent lors des derniers instants de son professeur. Les deux garçons étaient tous deux proches d'Ylian, Galen y voyait même une figure paternelle très forte. Si cela l'attrista, il se redressa bien vite, après tout, il devait terminer ses recherches en hommage à son professeur qui lui avait transmis tellement de choses. Alän et lui repartirent poursuivre leur travail. Le destin frappa violemment quelques mois après. Lors d'une observation, ils furent pris en chasse par des Raïs. Galen n'eut aucun mal à les combattre, mais le nombre est souvent un facteur important et ils durent battre en retraite. Malheureusement, ils furent pris dans une embuscade après avoir réussi à s'enfuir sur leurs chevaux. Le combat semblait inévitable et les hommes cochons déferlèrent sur les deux chercheurs. Ils auraient pu s'en sortir en un seul morceau, si seulement ils avaient pu Dessiner. Il était trop tard quand ils découvrirent qu'ils étaient coincés dans un Hiatus. Grâce à sa formation Frontalière, Galen réussit à se battre aussi vaillamment qu'il put, luttant pour sa propre survie, les chevaux ayant réussi à s'enfuir. Il fallait réussir à reculer et sortir de ce Hiatus. Alän peinait à se battre, ses compétences en combat à l'épée n'égalaient pas celle de Galen et il arrivait difficilement à bout d'un seul Raïs sans utiliser le Dessin, après tout, il n'avait pas été encore énormément formé pour ça. Galen ne réussit pas à le protéger et Alän fut sévèrement touché. C'est alors qu'un miracle se produisit. Galen sentit que l'accès aux spires lui était de nouveau possible. Sans réfléchir, il fit un Pas sur le côté, ils avaient réussi sortir du Hiatus, mais Alän était sévèrement blessé. C'était trop tard pour lui et malgré les efforts du jeune homme pour l'emmener dans une confrérie de Rêveurs, il était trop tard. Il n'avait pas réussi à sauver son ami.

Ce choc fut rude pour le jeune homme qui n'avait jamais observé la mort d'aussi près. Aujourd'hui encore Galen est hanté par ses démons et regrettent de ne pas avoir sauvé son ami, il lui arrive de perdre ses moyens lors d'un combat ou d'avoir les mains qui tremblent, ce sont les seuls détails physiques que l'on peut remarquer qui montrent qu'il est mal dans son corps. Mais le soutien de sa sœur l'a énormément aidé. Il n'a cependant pas réussi à faire son deuil. Il peine toujours à regarder la famille d'Alän dans les yeux après cet événement tragique. Les blessures guérissent avec le temps, certaines sont simplement plus dures à cicatriser. Il décida de se noyer dans le travail, oubliant alors sa vie personnelle, il fallait qu'il oublie, qu'il se change les idées. Ce changement sembla ravir ses parents, Galen était déterminé à devenir un Dessinateur de l'empire et bien qu'il n'avait pas trouvé sa voie, ses parents caressaient l'idée qu'il devienne un jour un sentinelle. Cette pensée n'effleura pas son esprit et il continua ses recherches, multipliant les voyages en solitaire, Ilya réussit malgré tout à garder contact avec lui. Le jeune homme devenait difficilement joignable. Elle était son point d'ancrage dans la réalité, il fallait qu'il montre qu'il était prêt à combattre pour vivre, il fallait qu'il se redresse, Ilya voulait qu'il soit fier d'avoir survécu et lui dit qu'il fallait qu'il vive pour son ami. Une vie que lui n'aura pas pu avoir. Jamais vous ne verrez une quelconque forme de tristesse sur son visage suite à cette perte. Il ne veut pas montrer qu'il est triste ou misérable, il veut simplement avancer. Mais c'est dur d'avancer dans la vie et il craque parfois, faisant tout valser autour de lui, se retrouvant alors dans un état vulnérable. Galen rendit un énième rapport à l'académie et décida de poursuivre alors sa thèse inachevée qu'il avait commencée. Les idées s'assemblèrent, il voulait parler du pouvoir des Dessinateurs et sur l'importance de l'unification des hommes. Aujourd'hui, il n'a toujours pas terminé et il est reparti pour un nouveau voyage, il désire étudier le Dessin et pousser ses recherches dans l'utilisation des Spires. Cela lui permettrait d'affiner ses techniques martiales, mais également de compléter sa thèse sur le pouvoir que plusieurs hommes dotés de talents divers peuvent avoir.

Son histoire se développe un peu plus au fur et à mesure des jours qui suivent, aujourd'hui les parents de Galen ne font plus partie de ce monde et semble avoir laisser un creux dans le cœur de leurs enfants. Vous le verrez parfois, un livre à la main en train de dessiner ou d'écrire, vous pourrez l'entendre chanter ou jouer de la musique dans une plaine, vous pourrez l'apercevoir sous un arbre à méditer ou dans un champ en train de dormir. Vous pourrez également discuter avec lui, vous noyant de question selon votre domaine d'action. On l'apercevra parfois sur un navire, à discuter Dessin avec un navigateur. Peut-être que vous le connaissez ?

Informations personnelles

Partager une bonne bière avec un ami c'est l'pied |
Pseudo | Goldust
Age réel | 17 ans
Pays d'origine | France
Parlez-nous de vous | Grand fan de RPG et surtout de GN, j'écris depuis un petit moment maintenant, je suis également un passionné de cinéma et puis, vous ais-je dit que je vous aimais ?
Familier avec l'univers de Pierre Bottero ? Oui, j'ai lu tous les livres en rapport avec cet univers et je suis un grand fan !

Comment avez vous connu le forum ? Deux amies à moi m'y ont traînés, même si je l'avais découvert en faisant des recherches avant, après tout merci Google.
Un commentaire sur le forum ? Il est super beau déjà et puis je le trouve très complet !

Demandes particulières | Je me demandais, au niveau des restrictions du don du Dessin, si je pouvais attribuer à mon personnage la capacité de faire le Pas sur le côté ou même la capacité à transmettre des messages ?

Code |
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
AAAAAAH BIENVENUUUUUUE EEEEED !!!!! Devine qui c'est Ha ha !

Courage pour ta fiche !!!! Que je suis contente que tu aies craqué Oh oui ! Hâte de lire l'histoire et touuuuut ! *toute excitée*
Si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésites surtout pas à demander, à ton service ! ♥



Merci merci merci merciiiiiiiiiii Aki !!! ♥

I'm a Gourou. The Gourou Of Music. Cool !



Tous mes moi:


PAILLEEEEEEEEEEETTES:
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Galen Sil'Andor
Étudiant Dessinateur
Gnark !
Pas dur de deviner !
Merci à tooooaaaaaa Happy 2


Ne jamais faire confiance à un miroir
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue en Gwendalavir


Bienvenue officiellement sur le forum, Galen !

Je suis tellement heureuse que tu te sois inscrit, je ne suis que joie et paillettes thatlook Hug   In love  Deadly Hug    lèche  
Et puis ton petit barbu déborde déjà de classe  Bave Mais je suis pas surprise, tient xD Du coup j'ai vraiment hate de pouvoir lire la suite ♥

Pour répondre à ta question, yep, il est tout à fait possible que ton dessinateur ait le niveau d'effectuer le pas sur le coté et d'envoyer des messages^^ Surtout s'il est étudiant dessinateur au 3e cycle à l'académie d'Al-Jeit en fait, comme ca requiert un bon niveau, donc c'est amplement justifié. C'est le Grand Pas qui n'est pas permis sur le forum en fait, ainsi que les dérivés du Dessin qui viennent de l'autre continent (pouvoir de Volonté) ;)

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche.




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Galen Sil'Andor
Étudiant Dessinateur
Hello Aki !
Merci à toi ! Deadly Hug


Ne jamais faire confiance à un miroir
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
À modifier


Bravo pour la rédaction de cette fiche! Ton petit barbu est très intéressant, j'ai beaucoup apprécié la lecture de ta fiche, et j'ai encore plus hâte de le voir en jeu^^ Et vraiment bravo, ca fait plaisir de voir un nouvel arrivant ayant aussi bien intégré le contexte et ses particularités ♥

Seuls deux petits détails retardant ta validation. Premièrement, tu évoque que Galen et sa soeur ont affrontés des orques dans leurs voyages ensemble. Malheureusement, il n'y a pas d'orques dans l'univers de Bottero. L'équivalent est le peuple Raïs, qui envahissent actuellement le nord de l'empire, aussi tu peux simplement le remplacer par l'un d'eux^^

Ensuite, le code de validation n'est pas le bon. Tu as la première partie, mais il te manque la seconde. Je t'envoie donc relire attentivement le Règlement et le Guide pour les conseils à l'originalité pour en trouver les deux parties.

N'hésite pas à demander des précisions ou à poser tes questions.
Bon courage pour les modifications et fait nous signe lorsque tu auras terminé





Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Galen Sil'Andor
Étudiant Dessinateur
Haaaannnnn j'ai mis des "Ogres", pas des orques ! Les créatures poilues qui apparaissent dans le premier livre. Face
Mon correcteur à flanché, désoulé Crazy


Ne jamais faire confiance à un miroir
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wyska Benorith
Acrobate & Apprentie Marchombre
Je n'ai pas souhaité Bienvenue par ici, pardon ! Me voici !

Je te dis Bienvenue sur le forum ^^ Même si Je vois que tu as déjà été bien accueillie Hi hi !
J'espère que tu te plairas parmi nous et je te souhaite bon courage pour la validation :3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Fiche Validée


Hahaha vilain correcteur xD

Bref, c'est tout bon maintenant! Je déclare donc cette fiche officiellement VALIDÉE !

N'hésite pas à faire ton journal de personnage.
Tu peux également faire une demande de RP et une demande de lien.
Enfin, tu peux allez jeter un œil aux quêtes !

L'équipe administrative reste toujours disponible pour toutes demandes ou questions.
Bienvenue encore parmi nous et bon jeu !




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Galen Sil'Andor
Étudiant Dessinateur
Merci à toi Wyska ! ^^
Et merci Kyllian pour la validation ! Envahissant


Ne jamais faire confiance à un miroir
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum