RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lexah Vaehlin

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Lexah Vaehlin
Trappeuse & Guide
Lexah Vaehlin
Alavirien | Trappeuse | Guide

Généralités

Nom : Vaehlin
Prénom : Lexah
Sexe : Femme
Âge : 25 ans
Lieu de Naissance : Une ferme fortifiée au Nord d'Al-Far.
Peuple : Alavirien
Métier : Trappeuse, guide et escorte.

Description Physique

« Qui c'est que tu traites de naine ? » | Lexah Vaehlin
Depuis longtemps sortie de l’adolescence, Lexah n’avait aujourd’hui plus aucune chance de dépasser le mètre soixante-cinq. Sa petite taille, qui lui confère une allure jeune et fragile, est souvent source de moqueries et remarques grivoises. Musclé et tonique, son corps formé au travers du grand Nord s’est doté d’une endurance et d’une résistance surprenantes. Parfois plus proche de l’animal sauvage que de l’humain, elle arbore l’assurance et la démarche fluide et souple du prédateur sur ses terres.
A contrario, jetée dans une ville, sa confiance s’évapore, mais sa petite taille lui laisse l’avantage de pouvoir disparaître sans trop de difficultés. La nature sauvage semble pour elle bien plus civilisée que ne le sera jamais les rues bruyantes et grouillantes des grandes Villes.

Toisant donc sous le mètre soixante-cinq, pour une soixantaine de kilogrammes, Lexah n’est pas la frêle jeune femme que sa taille laisse supposer. Sa peau nacrée fait ressortir la noirceur de ses cheveux qu’elle porte généralement tressés de manière batailleuse. Des yeux gris-verts vifs et scrutateurs s’imposent au-dessus d’un petit nez retroussé et de lèvres rosées, l’arrondi délicat de son visage cassant l’impression de dureté qu’offre ce regard pâle et sa tenue. Vêtue de vêtements de cuir et de fourrure, de bottes solides et résistantes et d’un attirail complet pour survivre en ces lieux inhospitaliers : une dague à la cuisse, deux couteaux facilement accessibles et une arbalète souvent portée par son fidèle compagnon équin.

Un peu plus bas, au-dessus d’une truffe et de crocs sortis dans un grognement sauvage, un regard aussi tranchant que celui de sa maîtresse, Chico. L’un des deux huskies accompagnant Lexah au travers de ses périples. D’un tempérament agressif, et dominant, il complète Cèdre, le second compagnon canin. Joueur mais pas très courageux, il reste un animal à l’instinct sauvage du Nord. Chico et Cèdre, féroces protecteurs et chasseurs, ces deux mâles gris aux ventres et pattes blanches semblent vouer une adoration à l’humaine qu’ils suivent. Parfois taquins quand il s’agit de sortir d’un fourré pour effrayer le quatrième et dernier compagnon du groupe, ils portent cependant sur celui-ci le même instinct protecteur. Gris foncé, toisant le mètre quarante-cinq au garrot, Orage a tout d’un poney rustique : les aplombs solides et sûrs, un mental en or et un caractère aussi dur que la corne de ses sabots.

Caractère

« Excuse-toi et viens partager mon feu, ou insiste et goûte à ma dague et leurs crocs ! » | Lexah Vaehlin
D’un naturel sauvage, elle n’a pas eu de mal à s’acclimater au milieu hostile dans lequel elle rôde. Un caractère bien trempé, et un courage certain lui ont permis de s’affirmer sur ces terres où l’hiver rime avec tempêtes, neige et vents incessants. Ici, l’entraide est une notion de survie, et abandonner quelqu’un revient à lui donner la mort. Altruiste, Lexah n’hésite pas à se détourner de sa route pour rendre service à un inconnu dans le besoin. Que cela soit pour le sortir d’une congère, le tirer d’un piège de chasseur ou d’entre les griffes d’un carnivore affamé, et l’emmener ensuite en lieu sûr pour l’aider à retrouver sa route.

Guide pour les petits groupes, ou encore escorte pour des caravanes plus importantes, elle n’a pas grande difficulté à s’ouvrir aux autres. Taquine et bonne conteuse, elle n’hésite pas au coin d’un feu à narrer quelques histoires tournant souvent les hommes en ridicule. La gentillesse et la générosité ont cependant des limites qu’il ne vaut mieux pas franchir, le retour pourrait être douloureux. Libre depuis plusieurs années maintenant, elle goûte fort peu les leçons paternalistes, la manipulation et le machisme.

La solitude que lui offre l’immensité du Nord, la revigore autant qu’un bon verre d’alcool vieilli en fût. Et autant son travail l’oblige à côtoyer les hommes, lui imposant une pause dans sa solitude, autant elle ne pourrait s’en arracher pour le plaisir de l’un d’eux. Ses seuls compagnons sur le long terme sont ses deux chiens et son fidèle poney, bêtes intelligentes et à l’instinct intact.
Si les hauts arbres de la forêt ou les neiges profondes des plaines ne l’effraient pas, les foules ont tendance à l’angoisser. Les seules raisons pouvant la pousser à s’approcher d’une Ville restent la nécessité d’un achat impossible auprès d’une caravane, ou la recherche d’un travail bien payé.

Histoire

« J'ai froid, j'ai faim, il neige, et je n'abandonnerai cette place pour rien au monde. »| Lexah Vaehlin
- Comment cela vous ne connaissez pas l’histoire de Lexah Vaehlin, jeunes gens ? Voyons, elle est contée dans tout l’Empire depuis des années, bien après sa mort et la disparition de sa descendance. C’est une légende comme on n’en fait plus. Celle d’une femme ordinaire, ou presque, dont la vie s’est vue narrée tellement de fois qu’elle a fini par entrer dans l’histoire.
Asseyez-vous, et ouvrez bien grand ce qui vous sert d’oreille jeunes impertinents.


Lexah Vaehlin est née dans une famille de paysans ce qu’il y a de plus commun, dans une ferme au nord d’Al-Far. Elle fût la seule fille de ses parents, arrivant après six garçons, elle préféra vite le silence des bois au chahut de sa fratrie. Escaladant les arbres pour se percher en hauteur et en sécurité, elle travailla sa souplesse et son agilité sans en avoir l’air, et bien plus habile que ses frères pourtant plus âgés, elle était souvent la première à récolter les missions d’extérieures distribuées aux enfants : transmettre un message à la ferme voisine, récolter des baies sauvages, trouver une mousse antiseptique, prévenir de l’arrivée d’une caravane…
Les tâches étaient vastes et sans doute un peu dangereuses pour une enfant de son âge, mais dans notre monde, cela importe peu. Elle était une bouche à nourrir, il lui fallait remplir son rôle, comme tout un chacun. En grandissant, elle récupère les corvées liées aux chiens et aux chevaux, apprenant rapidement à s’en occuper et monter ces derniers. Ceux-ci l’accompagnent dans ses voyages de plus en plus longs, de plus en plus loin dans les profondeurs de l’Empire, et elle apprend avec eux la chasse et le pistage, doublon indispensable lorsque l’on désire survivre seul, loin des chemins.

A seize ans, elle intègre une caravane de passage à la ferme fortifiée. Elle abandonne ses parents, ses frères, sa maison et le village sans regret. A sa droite, suivant son pas franc et décidé un brave chien de type Beauceron, fiable et protecteur. Au Nord d’Al-Far, il y a quelques fermes éparses, et puis les plateaux d’Astariul où les voyageurs évitent de s’aventurer. Cependant, cette année-là, cette caravane avait été appelée plus au Nord, pour vendre quelques outils et deux trois vivres à ces habitants qui ne pouvaient descendre jusqu’à Al-Far. La livraison fût effectuée sans trop de problèmes, à noter, l’attaque d’un tigre une après-midi rapidement mis en fuite par les archers Thül qui assuraient la protection de la caravane.
Cependant, sur le retour, ils furent pris dans une tempête comme elles sont impensables en cette saison : violente, les vents arrachaient les arbres les plus frêles et soulevaient en de brèves tornades tout ce qui avait le malheur de se trouver sur leur chemin ; enneigée, c’était pourtant les beaux jours, mais à Astariul la logique est aussi traître qu’un Mercenaire du Chaos. En quelques minutes, le chemin fût couvert d’une couche épaisse de neige, espérant les sortir rapidement de l’enfer, le maître caravanier les força à continuer. Au bout de quelques heures dans ces bourrasques enneigées, il leur était même impossible d’avancer, les chariots ne pouvaient plus rouler, et eux autant que les chevaux s’enfonçaient par endroit jusqu’aux genoux. Ils s’arrêtèrent donc, se cachant à l’abri dans l’espoir que la tempête ne dure pas.

Dans la nuit, celle-ci se calma et rassurés, ils purent dormirent quelques heures. Au matin, Lexah découvrit la beauté d’un paysage vierge, le manteau de neige était intact, et bien plus épais qu’elle ne l’avait jamais vu, la forêt se paraît des bruits de l’hiver dans le bruissement de la fonte des flocons. Elle siffla brièvement, avant de s’élancer dans la couche blanche, simplement heureuse. Les Thüls l’observaient, les yeux rieurs, cette gamine avait réussi à se rendre utile dans un groupe pourtant déjà formé et avec des habitudes, et pour cela ils lui vouaient un certain respect, sans que cela ne les empêche de l’avoir à l’œil. Les adolescents étaient toujours les plus compliqués à surveiller. Et alors que Lexah accompagnée de son compagnon poilu ramassait quelques baies sauvages, la caravane s’éveillait et ne tarda pas à comprendre qu’ils étaient perdus, totalement égarés, dans un paysage inconnu empli de bêtes hostiles.
L’éclaireur partit en premier, plusieurs heures durant il chercha sans trouver les points de repère qu’on lui donnait. Son cheval éreinté, il finit par abandonner. Quelques groupes tentèrent ensuite sans réussir non plus.

Arriva l’heure du déjeuner, et Lexah revint avec, comme quasiment tous les jours, de la viande fraîchement chassée et des baies sauvages. Elle avait ainsi pris ses habitudes, partir tôt le matin et ramener de quoi manger pour une partie de la caravane en plus de ce qu’ils avaient dans les chariots. Personne ne s’était jamais étonné qu’elle arrive à les retrouver à chaque fois, mais aujourd’hui, cela sembla donner une idée au plus vieil itinérant. Une idée excellente, mettre à profit les capacités de la plus jeune d’entre eux pour les sauver.

- Non, je ne suis pas capable de retrouver nos traces de la veille, leur dit-elle pour le plus grand désespoir de tous. Mais ! Il nous suffit de rejoindre la rivière qu’il y a pas loin, elle devrait nous mener jusqu’au Pollimage.
Cela ne plut pas réellement au maître caravanier, qui pourtant finit par accepter qu’il valût mieux un détour que la mort.

Comme si elle connaissait le terrain, Lexah les mena sans hésitation jusqu’à la rivière, suivant des traces de petits animaux et laissant Beauceron sonder le terrain devant eux. Ils n’eurent pas besoin de rejoindre le Pollimage, un des itinérants reconnaissant l’endroit les guida ensuite jusqu’à Tintiane puis ils reprirent leur chemin pour finir à Al-Far.

Lexah avait remporté une petite somme, et cherchait déjà à repartir. Pourtant entrer dans une caravane à son âge n’avait rien de facile, recommandée par le chef de la caravane qu’elle vient de quitter, elle trouve néanmoins un poste d’éclaireuse dans l’une d’entre elle. Un nouveau départ pour le Nord, et pour elle, un souffle de liberté supplémentaire. Les caravanes se succédèrent ainsi pendant plus d’une année et Lexah devint rapidement une Pisteuse connue et fortement recherchée malgré son jeune âge.

Cependant, aussi sympathiques soient les itinérants, le rythme quotidien et le travail répétitif eurent raison de sa patience, et dans le courant de son dix-huitième anniversaire, elle sortit d’Al-Far, toujours accompagnée de son chien pour aller se perdre, seule dans les dangereuses contrées du Nord de l’Empire. Elle avait testé à de multiples reprises les Marches du Nord entre Al-Far et la Citadelle, mais jamais en hiver, c’est pourquoi elle en prit la destination, sachant pertinemment qu’aucune caravane ne s’y aventurerait à cette saison. Et elles n’avaient pas tort, les Marches étaient sauvages, les trois mois furent éprouvants et presque mortels pour Lexah, elle ne dût sa survie qu’à Beauceron qui, alors qu’ils étaient poursuivis par une meute de Loups du Nord se retourna courageusement pour leur faire face. Elle n’eût que le temps d’atteindre les branches d’un arbre avant qu’il ne soit attaqué et abattu par l’alpha du groupe. En sécurité, elle ne put que les regarder dévorer Beauceron, incapable qu’elle avait été de lui venir en aide.

Elle finit son périple aux portes de la Citadelle dans un état peu glorieux. Cela avait été son premier hiver, dans l’hostilité du Nord de l’Empire, mais elle était certaine d’une chose, c’était ce qu’elle voulait de sa vie. La liberté, le froid et la nature pour seuls ennemis. De retour à Al-Far, elle souhaitait s’acheter un cheval pour l’accompagner dans ses périples. Bien loin d’avoir l’argent pour, elle reprit ses activités de guide pour des groupes, ou d’escorte pour des caravanes, se liant de manière éphémère ou plus longue à des guerriers, Frontaliers et Thüls, des itinérants et quelques alaviriens curieux.

Le cheval toujours trop cher, elle jeta son dévolu sur une chienne husky bien plus adaptée que Beauceron aux climats du Nord. Belle, lui tint compagnie pendant plusieurs années, l’accompagnant jusque dans les montagnes de la Chaîne du Poll. Mais la recrudescence des guerriers cochons l’obligea à oublier son envie de visiter le Nord du continent, elle avait encore les plateaux d’Astariul à traverser pour visiter les plaines de Shaal. Une bien mauvaise idée, seule et avec pour seule arme une dague et sa chienne, une goule manqua de lui aspirer la moindre parcelle de chaleur et de vie. La seule arme à porter de main ayant été un morceau de bois traînant au sol, elle réussit à s’en défaire, affaiblie et pas loin de sombrer dans l’inconscience, ce qui lui aurait valu la mort sur Astariul.
La redescente jusqu’à Al-Far ne devait poser aucun problème. Sur la piste d’un volatil savoureux, Lexah quitta Belle quelques instants des yeux, celle-ci bondit vers les deux oiseaux, dérangeant un tigre qui comme eux devait les pister depuis plusieurs heures. La chienne n’avait eu aucune chance, les dents du félin s’étaient refermées sans difficulté sur sa gorge épaisse. Lexah était repartie les dents serrées et le ventre vide, le tigre avait gagné un repas bien plus dodu qu’un simple oiseau aussi succulent soit-il. Une dizaine de jours plus tard, elle rentrait dans la Ville, seule, le moral bas, la bourse pas bien pleine et avait passé l’aube de ses vingt-trois ans.

Les caravanes se suivent et se ressemblent, la solitude se fait sentir. Lexah a beau l’apprécier, elle manque de quelque chose. Comme d’une compagnie silencieuse et animale. Sachant exactement où chercher, elle rejoint une vieille connaissance, une vieille relation d’il y a quelques années. Une relation Thül qui n’a jamais rien eu de désagréable à regarder et bien plus encore. Il lui fournit deux chiens, pas bien vieux, et sortant tout juste du dressage, ce qu’il lui fallait, accompagnés de son tout dernier achat, un poney à la robe grise, ils s’élancent à nouveau à l’assaut du Nord en compagnie d’un groupe hétéroclite.

Mais il y avait cette question qui commençait à la tarauder : ne devrait-elle pas retourner chez elle, et voir ce qu’étaient devenus son village et surtout sa famille ?
Elle avait pourtant pour le moment encore trop peur de perdre cette liberté nouvellement acquise, ce sentiment de plénitude qu’elle ressentait lorsque lancée dans un plein galop, debout sur ses étriers, la neige se déposait sur ses cheveux volants, ses deux chiens courant à ses côtés. Entière. Elle se sentait entière.

Informations personnelles

« Du rhum, du gras et d'la bière nom de dieu ! » | Miah
Pseudo | Miah
Age réel | 21 ans
Pays d'origine | France
Parlez-nous de vous | Etudiante en agro-alimentaire dans le Sud-Ouest, lectrice assidue, et cavalière à ses heures perdues.
Familier avec l'univers de Pierre Bottero ? Il me reste quelques œuvres hors de ses séries à découvrir.
Et je n'ai pas osé me plonger dans la BD, je l'avoue. Peur de perdre mes personnages comme je les avais imaginé pour des dessinés qui ne me conviendront sans doute pas à 100%.

Comment avez vous connu le forum ? MadEnLive.
Un commentaire sur le forum ? Je suis amoureuse des illustrations et du design.

Demandes particulières | Auncune.

Code |
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexah Vaehlin
Trappeuse & Guide
Esquisse en cours de ce qui devrait être dans le futur. :)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue en Gwendalavir


Bienvenue sur le forum, Lexah !

Je ne peux même pas commencer à te dire à quel point je suis heureuse que tu ai choisis ce prédéfini! Ma Lexah d'amour, je l'attendais avec impatience depuis longtemps cette petite ♥

Je valide ton code au passage ;)

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche.




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Plein de cookies de bienvenu pour toi !

Elle est trop coule Lexah, très très bon choix ! J'ai hâte de lire la suite.
Kyllian a déjà tout dit, mais surtout, n'hésite pas si tu as des questions ! ♥


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
BIENVENUUUUUE ! Happy 2 J'ai adoré le début de ta fiche, tu as un style vraiment cool ! J'ai hâte de voir comment tu vas nous raconter l'histoire de cette petite prédef vraiment sympa ** Au plaisir de rp avec toi, et / ou de créer un lien **

Bon courage pour la fin de ta fiche, j'espère que tu vas te plaire parmi nous ♥ In love



Merci Aki pour le kit *-*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helizabeth Anew
Apprentie Marchombre
Bienvenue parmi nous.
A ce que je vois, nos cookies t'ont convaincus vu que tu nous a connu grâce au live d'hier.
Pressée de te voir et te rencontrer :)


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wyska Benorith
Acrobate & Apprentie Marchombre
Bienvenue parmi nouuus ! Et bon courage pour la fin de la rédaction pompom
J'ai bien hâte de lire l'histoire moi aussi thatlook
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexah Vaehlin
Trappeuse & Guide
Merci ! Je posterai sans doute l'histoire dans la soirée, ou la semaine prochaine (étant indisponible ce we).

Ça fait plaisir d'être si bien accueillie ! Tip hat


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zaltar Alek
Musicien
Bienvenuuuue ! Je suis aussi Kara, la créatrice du perso, et j'adore ce que tu en fais ^^ Tu as un très bon style d'écriture !

Mon dieu j'avais oublié à quel point le kit de Lexah était classe Oh oui !

Bref, j'ai hâte de voir l'histoire de la petite trappeuse ! Et aussi hâte de te voir en RP ^^



(Double compte de Karaellys Cedrith et Alizarine Rethelson ^^)
Voir le profil de l'utilisateur http://rambling-of-a-potterhead.tumblr.com
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Bienvenue bienvenue bienvenue Deadly Hug Pluie de muffins et de paillettes sur ton petit nez !!

J'adore ce prédéf, aaah, j'espère que tu vas t'amuser avec !! ♥



Merci merci merci merciiiiiiiiiii Aki !!! ♥

I'm a Gourou. The Gourou Of Music. Cool !



Tous mes moi:


PAILLEEEEEEEEEEETTES:
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum