RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[Journal] Helina Til'Liah

avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
Helina Til'Liah
Informations générales
Nom : Til'Liah
Prénom : Helina
Age : 27 ans
Sexe : Femme
Lieu de naissance : Al-Jeit
Peuple : Alavirien
Faction : Mercenaire du Chaos
Métier : Dresseuse de chevaux
Mon physique
Alors que l’on s’attend à ce que Hélina possède une apparence plutôt agressive, à l’inverse de tous les préjugés, elle possède un air plutôt fragile et innocent, qui contraste totalement avec son appartenance aux Mercenaires du Chaos. Elle est relativement petite, son corps est tout en longueur et en finesse. Sa silhouette est aussi gracieuse que sa démarche : ses pas sont légers, comme si elle flottait au-dessus de la Terre à la manière de la brume matinale qui survole le sol. Malgré sa discrétion et ce côté enfantin qui se dégage d’elle au premier abord, elle trahit son assurance lorsqu’elle marche : elle est plutôt vive sans pour autant être pressée, et prend toujours son temps pour observer et analyser autour d’elle, la tête haute et le regard confiant.

En tant que jeune adulte, Helina a la chance d’avoir un visage aux contours très doux, pas encore marqué par l’âge. Les seules petites imperfections que l’on pourrait remarquer sont ses taches de rousseurs. Peu visibles, elles font un demi-cercle assez flou de chaque côté de sa tête, partant des pommettes pour remonter sur le nez et finalement atteindre le bas de son front, entre ses deux sourcils. Ces petites taches de couleur fauve lui donnent un charme enfantin et ajoutent une touche de profondeur en s’opposant à son teint porcelaine. Son visage est de forme ovale, avec de petites oreilles et un front assez large. Cet ensemble est encadré par de longs cheveux châtains foncés qui s’arrêtent sous sa poitrine, avec quelques mèches plus claires couleur caramel, toujours avec une raie sur le côté. Helina les laisse toujours détachés lorsqu’elle se promène ou qu’elle ne veut pas se faire remarquer, mais lorsqu’elle travaille, elle les attache généralement en un épais chignon ou en une tresse sur le côté qui descend le long de son épaule : elle fait toujours attention  à son apparence, à être parfaitement coiffée. Elle a un petit nez qui remonte légèrement en trompette ainsi qu’une bouche assez charnue de couleur rouge, qui tire presque vers le rose saumon.

Ce qui reste le plus intéressant chez Helina, c’est son regard. Ses yeux, semblables à deux sombres émeraudes, ne laissent rien transparaître de ses émotions : elle sait parfaitement contrôler son regard, ce qui rend la femme très difficile à cerner. Alors que les yeux sont souvent définis comme le miroir de l’âme, elle s’en sert comme une méthode de manipulation, pouvant les rendre froid comme la pierre ou bien très doux en fonction de ce qu’elle recherche. Ses longs cils supérieurs adoucissent son regard et lui permettent de ne jamais paraître agressive, conservant son air faussement innocent et enfantin.

Helina fait de son mieux pour passer inaperçue, ce qui fait qu’elle porte généralement des chemisiers ou des t-shirt classiques, ainsi que des pantalons confortables. Elle ne se sépare jamais de son collier fétiche, une simple lanière de cuir autour de laquelle se trouve deux perles semblables à de l’améthyste. Elle le porte toujours autour de son cou, cachée sous ses vêtements. Elle possède aussi une bague à l’index droit de couleur argentée, mais ne s’embarrasse pas de plus de bijoux. La Mercenaire du Chaos cache son arme favorite, le poignard, dont elle ne se sépare jamais dans sa chaussure pour le garder à portée de main tout en protégeant l’arme pour ne pas se blesser.
Mon caractère
Ce qui se remarque assez rapidement chez Helina, c’est sa susceptibilité. Elle supporte mal les critiques extérieures et les gens qui se mêlent de ses problèmes sans qu’elle n’ait rien demandé. Pourtant, lorsqu’elle a un soucis, elle n’ira jamais chercher soutien ailleurs, étant beaucoup trop fière et orgueilleuse pour cela. Elle se suffit à elle-même et ne cherche pas à être sociable : la solitude lui convient très bien, ce qui explique partiellement son choix d’être Envoleuse. Elle aime son indépendance et souhaite absolument la conserver, la liberté étant primordiale pour la femme. Elle ne supporte pas les règles et les contraintes et aime faire les choses à sa manière. Elle a beaucoup de mal avec les autres humains en général. Elle n’est pas timide mais a simplement des difficultés avec le rapport aux hommes, les trouvant trop égoïstes. Les rares personnes avec qui elle s’entend ne doivent généralement pas être trop collantes, sans quoi elle s’en débarrasse assez vite, les ignorant jusqu’à ce qu’ils se lassent. Elle est généralement froide face aux autres.

Bien que Helina ne soit absolument pas attachés aux biens matériels, elle est très superficielle vis-à-vis de son apparence. Elle ne sort jamais sans être impeccable, les cheveux parfaitement coiffés et sa tenue ajustée, sinon, elle se sent mal dans sa peau et n’arrive pas à se fondre dans la masse contrairement à ce qu’elle voudrait. C’est une très bonne oratrice, elle arrive très bien à manipuler avec la parole et peut passer d’un caractère visiblement très doux à une arrogance assez difficile à supporter en fonction de la personne à qui elle s’adresse. Elle arrive à mentir sans jamais laisser de signe qui montrent qu’elle ne dit pas la vérité ce qui la rend compliqué à cerner : pour tous les gens naïfs, Helina devient un vrai danger.

Sa façon de penser est assez claire : pour elle, tout le monde a forcément quelque chose à reprocher ou bien des regrets, ce qui fait que chacun a une faiblesse à exploiter. Elle est très prudente et méfiante de nature ce qui fait que Hélina devient compliquée à approcher : elle sait qu’il existe des personnes comme elle, manipulatrices et sournoises, ce qui peut lui faire de nombreux ennemis.

C’est une personne ambitieuse qui cherche toujours à repousser ses limites mais aussi à éliminer ses ennemis de toujours, les Marchombres. Elle se voit difficilement lier des liens avec eux dont la façon de penser est littéralement opposée. Elle cherche le chaos et la destruction au travers de la liberté alors que ces derniers sont en quête d’harmonie et de paix. Elle estime que ce chaos pourrait lui permettre d’atteindre son objectif de liberté totale. Néanmoins, Helina a beaucoup de mal à contrôler ses envies ce qui la rend impatiente.

Elle a tendance à se mordiller les lèvres lorsqu’elle réfléchit sans pouvoir le contrôler.
Mon histoire
Helina est née à Al-Jeït, dans un contexte familial qui était dans l’ensemble plutôt heureux. Son enfance s’est déroulée dans la richesse, profitant de son titre de Noblesse qui lui venait de ses parents où elle vivait parfaitement bien et a eu une éducation approfondie.

Son père était chasseur et un simple Alavirien et sa mère était professeur de mathématiques en parallèle avec son appartenance aux Mercenaires du Chaos. Comme son père, Volnir Til’Liah, Helina est plutôt solitaire. Ce dernier avait en partie choisi son métier pour le calme qu’il apportait mais aussi pour la concentration que cela demandait. Il aimait manier les armes, tout comme sa femme, Edenra, et tandis que lui s’en servait pour la chasse, elle l’utilisait au service du chaos qui correspondait à ses idées. Volnir, lui, n’approuvait pas totalement cette façon de penser mais préférait ne pas s’en mêler : il était tombé amoureux d’elle, peu importe ses activités en parallèle.

Néanmoins, cela lui a causé du tort plus tard. En effet, Edenra Til’Liah, qui était Maître Mercenaire, avait de nombreux problèmes. Elle était dotée d’un caractère plutôt impulsif, elle se faisait rapidement des ennemis et osait dire ce qu’elle pensait. Ses rivaux s’en sont rapidement donc pris à celui qui était considéré comme le point faible de la femme, c’est-à-dire son mari. Ils étaient tous les deux guidés par un amour fou l’un envers l’autre et cela était une force comme une faiblesse. Volnir était plutôt faible psychologiquement contrairement à Edenra qui était solide, et un jour, lorsqu’il était au foyer familial et que Helina, âgée de quatorze ans à l’époque, dormait encore, il avait reçu une lettre de menace de la part de ces personnes qui en voulait à sa femme. Il était légèrement inquiété mais avait vécu sa journée comme si de rien n’était, sans jamais laisser transparaître son anxiété devant sa famille qu’il aimait tant. Les menaces ont continué sur plusieurs jours, alors que son stress augmentait. On lui donnait des explications, comme quoi sa femme allait souffrir s’il ne faisait rien. Il comprenait rapidement que ce que les personnes voulait, c’était sa mort en échange de la vie de sa femme. Il lui restait peu de temps avant qu’un drame n’arrive à Edenra, et il n’arrivait pas à gérer la pression. Lui en parler signifiait sa mort mais rester dans le silence faisait seulement ralentir l’événement. Un jour, alors qu’il partait à la chasse comme d’habitude, il avait légèrement traîné, encore anxieux et peu confiant de sortir de chez lui ; il avait donc croisé sa fille qui venait de se lever.

— Tu n’es pas encore parti ? questionna-t-elle après l’avoir salué et avoir déposé un baiser sur sa joue.

Il la regarda tendrement avec un sourire rassurant. Il ne voulait pas lui expliquer tout ce qu’il se passait, ne sachant pas si elle tiendrait le choc et ne voulant pas, de toute façon, la rendre aussi anxieuse qu’il l’était.

— Non, j’ai pris un peu de retard, mais j’étais sur le point de partir, répondit-il simplement.

Il quitta alors le domicile familial après avoir dit au revoir à sa fille et commença sa journée de chasse. Mais au bout de quelques heures, il se sentait observé. Il était persuadé que les personnes qui lui envoyaient des lettres de menace l’observaient : alors, il n’arrivait plus à se concentrer et était tourmenté.

Le soir même, Edenra et Helina qui se trouvaient à la maison s’inquiétaient. Elles ne comprenaient pas l’absence de Volnir qui rentrait d’habitude toujours à l’heure, étant très à cheval sur les horaires. Edenra conseilla simplement d’aller voir demain matin s’il était rentré, ne voulant pas sortir dans les dangers de la nuit, et précisant qu’elles ne verraient rien pendant la nuit. Alors, le lendemain, à la première heure, Helina partit chercher son père à l’endroit où il chassait habituellement. Elle le retrouva étendu par terre au milieu des herbes folles d’une plaine et fondit en larmes en voyant le couteau planté dans sa gorge. Elle s’effondra sur la terre à la couleur du sang et resta un long moment à pleurer. Elle fut rejoint par sa mère quelque temps plus tard, qui s’inquiétait de ne pas voir sa fille revenir en compagnie de son mari. Elle découvrit, elle aussi, Volnir mort dans la plaine.



Helina était persuadée que c’était un assassinat, alors que tout le monde pensait au suicide. A vrai dire, personne ne saurait jamais ; chacun avait sa propre opinion mais la plupart étaient formels : c’était Volnir qui s’était tué tout seul, ne supportant plus la vie. Elle ne savait pas qui aurait pu en vouloir à son père ; elle détestait simplement les hommes en général, se méfiait de tout le monde et commençait à voir des ennemis partout, sauf en sa mère. Elle apprit alors que cette dernière était une Mercenaire du Chaos, alors qu’elle l’avait caché jusqu’ici pour éviter de trop influencer sa fille et la laisser se faire sa propre opinion ; néanmoins, quand Helina, qui avait alors dix-huit ans l’apprit, elle voulait absolument en devenir une. La mort de son père avait été un véritable traumatisme qui avait changé sa façon de voir les choses. Alors qu’auparavant elle était plutôt une fille ouverte et gentille, elle était devenue très froide et difficile à cerner. Elle ne voulait plus de liens sociaux avec les autres personnes et s’isolait. Elle avait vu les Mercenaires du Chaos comme un échappatoire et lorsque sa mère lui avait expliqué toutes les possibilités qui s’offraient à elle si elle s’engageait dans cette voix, elle avait immédiatement demandé à sa mère d’être son Maître Mercenaire du Chaos, qui n’avait pas d’apprenti à ce moment-là. Depuis le décès de son père, elle gardait toujours très précieusement le collier en cuir orné de deux améthystes et ne s’en séparait jamais. C’était le dernier souvenir qu’elle possédait de lui, et il était très important pour elle, symbole de sa solitude mais aussi, dans un certain sens, de son adhésion aux idées des Mercenaires.



Elle comprit durant son apprentissage ce qu’elle souhaitait être : une Envoleuse, libre de ce qu’elle souhaitait faire, pouvant assassiner en défendant son indépendance. Elle ne souhaitait pas vraiment venger son père, en soit ; elle savait qu’elle ne trouverait probablement jamais celui ou celle qui l’avait assassiné. Elle détestait simplement la plupart des gens, en particulier les Marchombres, qui s’opposaient à sa façon de penser. Elle se laisser simplement guider par son coeur et ce qu’elle souhaitait faire, élevant en parallèle des chevaux comme couverture, mais aussi, en opposition à sa haine pour les humains, appréciait énormément les animaux. Elle vit donc actuellement de cette manière, gagnant relativement bien sa vie et vivant à Al-Chen.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia et modifié par Helina Til'Liah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
Résumé des RP


En cours


Amie d'enfance | Lenka Xil'Naälhyr ft. Helina Til'Liah
Après plusieurs années de vide entre les deux femmes, qui ont vécu leur enfance ensemble, elles se retrouvent par hasard dans les rues d'Al-Jeit alors que Helina était venue pour sa profession dans la ville.

Un détail source d'ennui | Elleynah Bàthory & Wyska Benorith & Helina Til'Liah
Wyska et Helina se rencontrent à Al-Chen. Elleynah, qui est en conflit avec Helina, intervient par la suite.

Terminés


Nom du RP | Participant & participant.
//

Abandonnées / Annulés / Suspendus


Nom du RP | Participant & participant.
//

Prévus / A faire


Commerce interrompu - en cours d'écriture | Kastiel Acciari & Helina Til'Liah
Alors que Kastiel vient à Al-Chen pour discuter de la saillie de Dune, sa jument, des bandits vont s'introduire dans l'élevage pour dérober quelques chevaux.

??? | Tarendal Rivarin & Helina Til'Liah
Tarendal et Helina, tous deux Mercenaires du Chaos, vont devoir faire une mission ensemble : un double assassinat, avec un noble et un Marchombre comme cibles.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
Lien positif



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
Lien neutre



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
Lien négatif







Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Helina Til'Liah
Envoleuse & Dresseuse de chevaux
L'élevage - EN COURS
Informations générales
Lieu de l'élevage : Al-Chen
Nombre de chevaux : Dix-sept, avec :
— Huit juments. - dont cinq adoptables.
— Quatre étalons. - non-adoptables.
— Deux hongres. - adoptables.
— Trois poulains. - non-adoptables.
Juments (Adoptables)
Kalypso
photo de la jument.
six ans, connemara, robe grise et crins blancs. têtue et peu confortable, mais attachante.
Kalypso est une jument Connemara à la robe grise et aux yeux sombres. Assez imposante et peu confortable, ce type de monture est rarement utilisé pour les trajets longs, mais les hommes ou femmes les plus expérimentés (et qui ne craignent pas les douleurs) peuvent tenter l'expérience et l'adopter. C'est une jument espiègle et assez malicieuse, qui aime donner des complications à son cavalier, mais elle n'en reste pas moins attachante pour celui qui arrivera à la cerner et à en prendre soin. Elle n'est pas stérilisée et peut avoir des poulains.
Savana
photo de la jument.
six ans, fjord, robe rodblakk. nerveuse mais confortable, parfait pour les itinérants.
Savana est une jument Fjord, avec une robe Rodblakk, c'est-à-dire d'une couleur jaune-beige avec des crins très clairs et des yeux noirs. C'est une femelle très confortable avec un dos peu courbé qui est parfaite pour les longs trajets, surtout qu'elle peut porter des charges relativement élevées (dans la limite du raisonnable). Elle est assez nerveuse de nature et reste difficile à diriger en cas de danger, ce n'est donc pas une monture taillée pour les combats. Elle est stérilisée et ne peut pas avoir de poulain.
Älkia
photo de la jument.
onze ans, oldenbourg, robe baie. calme et confortable, elle est parfaite pour les débutants.
Ältia est une jument à la robe baie et aux yeux foncés. Elle commence à se faire âgée mais qui est toujours prête pour les longs trajets. Elle est très adaptée aux débutants qui n'ont jamais ou très peu monté à cheval grâce à sa douceur et son calme. Elle est très attachante, silencieuse et aime beaucoup recevoir de l'affection. Elle est stérilisée et ne peut pas avoir de poulain.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia et modifié par Helina Til'Liah
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum