RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LA GAZETTE ALAVIRIENNE | N°2

avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2


Bilan de la Collecte

Chers lecteurs, nous vous annonçons fièrement que la collecte de vivres pour nos soldats s’est déroulée sans anicroche et beaucoup d’entre vous ont donnés généreusement.

Le prince en personne tient à remercier chaleureusement son peuple d’avoir donné quand bien même, et il en a conscience, tous ne vivent pas dans l’opulence.

Bien sûre, l’annonce parue dans nos pages et proclamée à travers l’Empire par les crieurs publics a aussi donné lieu à une vague conséquente de volontaires prêts à s’engager pour retenir les Raïs à nos frontières.

Les vivres et les volontaires sont partis il y a de cela quelques semaines d’Al'Chen. Des Thüls de confiance, payés par les fonds impériaux, accompagnent les futures soldats et veillent sur les vivres.

Notre journaliste sur place a pu recueillir quelques témoignages avant le départ de la caravane.

« Si je pars aujourd'hui, c’est pour protéger tout ce qui m’est cher. Je suis habitant d’Al'Jeit et réside donc à des semaines de voyage du front. Pourtant, ce conflit nous regarde tous. Et si ce n’est notre génération qui en pâtira, ce seront nos enfants. Oui, c’est pour eux que j’offre ma vie et ma lame au Prince. » (Cragg Froïmur, père de trois enfants.)

Nous lui souhaitons de tout cœur de revenir victorieux parmi les siens. Rappelons que la caravane fera une halte à Al'Far d'ici quelques jours. Ce sera l’occasion de récupérer les contributions de dernières minutes.

par Dreïa Droftia
Edito de la Redac'

Alaviriennes, Alaviriens,

La première édition de LA GAZETTE ALAVIRIENNE a connu un franc succès ! Nous vous en remercions chaleureusement car sans vous, rien n’aurait été possible.
Nous vous remercions également pour votre participation active à la section Annonces et la Chronique de Dame Callas et vous encourageons à continuer à nous faire parvenir vos messages. Faites les parvenir à notre chargé de communication ; Thaliô Hillorba.

Sur ceux, nous vous souhaitons à tous de passer une excellente semaine malgré l’inévitable arrivée de l’automne.

-Toute l’équipe de la Gazette-

Page 1
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2

Nouvelles Alaviriennes


Flash Info Impérial


Voici les nouvelles que nous attendions tous, celles de la capitale !

Des rumeurs courent depuis quelques semaines concernant le futur du trône. On raconte aux quatre coins de l'Empire que suite à la montée en popularité du Prince héritier tant auprès du peuple que des conseillers impériaux, l'Empereur songerait à abdiquer la couronne pour permettre à son fils d'accéder au pouvoir dès que ce dernier sera de retour victorieux de la guerre contre les Géants et les Raïs.

La rumeur, bien qu'elle semble être originaire de la capitale, n'a cependant pas été corroborer par un membre du Conseil.

« Sa Majesté est certes âgée, il n'en reste pas moins en pleine possession de ses capacités d'Empereur. De plus, le Prince héritier n'a pas l'ambition de détrôner son père, pour qui il y a le plus grand des respects. », précise la Conseillère Dayanara Mil'Ozorine.

Il semblerait donc que cette rumeur ne soit pas fondée et reflète plutôt le désir croissant dans la population de voir son héros de guerre comme chef d'État.


par Shannon Griffit





Dates à réserver &
Ce que vous avez raté


C'est avec plaisir que nous vous annonçons le début du Festival d'Hiver d'Al-Chen. Il s'agit cette année de la 249e édition du festival reconnu pour ses concours amateurs de sports hivernaux se déroulant sur le lac gelé. Compétitions diverses de patinage, de luge et de voile sur glace sont au menu en plus de plusieurs spectacles et de la célèbre kermesse.

Mesdames et messieurs, le grand Cirque du Coureur d’Or, après son passage à Al-Chen, passera la saison hivernale à Al-Vor! Le grand chapiteau est érigé sur la grande place publique et plusieurs spectacles publics comme privés sont prévus jusqu'au printemps. Le célèbre cirque quittera la région pour gagner Al-Jeit à la saison estivale et ne reviendra à Al-Vor que l'an prochain. Ne manquez pas la chance d'en profiter si vous êtes résidents d'Al-Vor et ses faubourgs!

Avis à tout amateur de nature ou de spectacles à couper le souffle, c'est la saison des aurores boréales. Normalement réservées au Pays Thül et aux Frontaliers, les lumières dansantes pourront être visibles lors des nuits dégagées aussi au sud que Fériane.


par Estrella Dil’Greff


Les Nouvelles de la Cours

Alaviriennes, Alaviriens,

Mariage ; la famille Vil'Pharas de la Guilde des Navigateurs (reconnue à travers l'empire pour être l'un des plus grands propriétaires de flotte marchande de Port Impérial) s'allie avec la famille Sil'Baellas de la Guilde marchande (riches producteurs de vin prisé du sud de la capitale) via le mariage des de leurs deux héritiers, Milo Vil'Pharas et Keyleth Sil'Baellas. L'alliance de ces deux grandes familles est plus que prometteuse pour l'économie du sud de l'Empire. Les jeunes fiancés ont annoncé la bonne nouvelle à la cour Impériale à l'occasion d'un grand banquet ou toute la haute société marchande et noble d'Al-Jeit était invitée.

Disparition ; Vexalhia Hil'Ehdan, fille de Dame Philomena Hil'Ehdan, Conseillère impériale et professeure de Dessin à l'Académie d'Al-Jeit, est portée disparue depuis une semaine. Elle a été vue pour la dernière fois à la taverne Le Hérisson à la Fraise. L'adolescente est connue pour ses multiples fugues, mais ses parents sont inquiets et Dame Hil'Ehdan a promis une récompense en branches pour toute personne possédant des informations sur sa fille.

par Nermen Pi





Page 2
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2


Chronique politique
Un mariage dans la famille impériale


Notre Prince est fiancé !
La nouvelle nous est parvenue seulement la semaine précédente. Alors que le principal concerné est sur le front, aux prises avec les Raïs et les Géants, son père a pris la décision arbitraire de le promettre à une jeune femme de l'Amiralerie, renforçant par la même occasion le traité de non-agression que Fil'Ophel s’apprête à signer avec ceux-ci.

La simple perspective de ce traité révolte plus d’un membre de la cour.
« Comment peut-on passer un tel accord lorsque l’autre partie n’a aucune légitimité à occuper les terres qu’il occupent ?! » s’offusque un noble qui tient à garder l’anonymat.

Mais en dehors de cet aspect politique, l’aspect moral entre aussi en jeu. Bien sûr, les mariages d’intérêts ne sont pas rares au sein de la famille Impériale mais le parti à marier ne l’a que rarement été sans être au courant du tenant et des aboutissants de la chose. Pour beaucoup, fiancer l’héritier du trône sans qu’il en soit informé et seulement pour soulager une petite épine dans le pied de l’Empire, alors qu’une plaie béante s’ouvre dans le nord, paraît aberrant.

Bien sûr, il s’agit là d’un décret impérial et personne ne remettra en question les décision d’en Empereur qui a su diriger Gwendalavir sûrement pendant de nombreuses années.

Cependant, le bruit court que Fil'Ophel n’aurait pas pris cette décision seul mais aurait été influencé par ses conseillers et plus particulièrement par un certain Dil'Crâmen. Ce dernier nie totalement les faits.

« Notre Empereur à tous est encore assez lucide pour prendre ses décisions seul ! Le simple fait que vous supputiez son besoin d’assistance révèle le manque de confiance du peuple envers son protecteur. »
Des paroles emplies de colères et récoltées au prix de grands gestes d’humeur par notre envoyé spécial.

Nous ne cacherons donc pas que Dil'Crâmen est actuellement le plus grand sujet de débat dans le salon, les couloirs et même les cuisines.

Le Prince est-il seulement informé ? Nous n’en savons rien. Bien sûr, nul ne doute qu’il saura remplir son devoir loyalement en épousant celle qu’on a choisi pour lui. Mais la jeune femme devra très certainement faire preuve d’une grande patience car son mari ne sera que peu présent aux vues de l’avancement des combats au nord.  

La jeune personne qui a été désignée se prénomme Freÿa Brepalus, fille de Dramod Brepalus, autrement connu sous le nom d’Amiral. Il est pour ainsi dire le souverain des Alines Sédentaires de l’Amiralerie. Nous n’en savons pour l’instant pas plus que vous et attendons la suite des évènements. Affaire à suivre…

par Shannon Griffit

Page 3
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2


Nouvelles de nos voisins


Pays Faël

Tout va pour le mieux chez nos pacifiques voisins. Le séjour de l’Ambassadeur s’est parfaitement déroulé à une anecdote près ;

« Ce soir-là nous dînions chez monsieur le Ministre du Ravitaillement. La compagnie est délicieuse et nous avons tous bien mangé. Cependant, lorsque le laquais arriva pour le digestif, il s’empêtre les pieds dans le tapis, tombe et renverse la fine liqueur sur mes habits. Je suis donc baptisé à la Liqueur d’Enjôleuse, » nous confie-t-il lui-même avec un sourire espiègle.

Visiblement, l’idée n’est pas pour lui déplaire et il a rapporté quantité de cette boisson lors de son départ.

En passant, nous avons remarqué avec délice que l’enseignement de l'Alivirien en pays Faël s’est nettement amélioré si l’on en croit l’élocution parfaitement compréhensible de l’homme.

Finalement, la visite aura eu pour terme la signature du fameux traité de renfort de commerce induisant pour l’occasion, la mise en place d’une foire inter-culturelle à Al'Far une fois l’an. La Date reste encore à préciser.

Nous attendons donc nos amis avec grand hâte pour un évènement qui ne manquera pas de superbe !

par Estrella Dil’Greff

Archipel Aline

Grande nouvelle !! Un navire inconnu s’est échoué sur nos côtes. Bien sûr, ce n’est pas la première fois mais celui-ci est particulier. Tout d’abord, parce qu’il est aline et, malgré tous les défauts de ce peuple, il n’en reste pas moins vrai qu’ils sont d’excellent navigateur et que les naufrages sont rares.

Et puis, second point remarquable et morbide, le navire était, de la cale au pont, habité par des morts.

« Y’avait une odeur épouvantable qui sortait du bateau mais quand on a trouvé les corps, ils étaient pas décomposés, l’odeur, c’était les rats, » témoigne l’un des marins pêcheurs qui trouvèrent le navire. Nous ne pouvons d’ailleurs pas parler d’épave, le navire était en parfait état.

Quoi que les Alines nous aient envoyés ; nouvelle maladie ou malédiction, ne vous en faites pas, l’embarcation et ses passagers ont tous été brûlés.

Pourtant, un doute persiste car nul ne sait ce qui est responsable de cet incendie… Tentait-on de masquer des traces, ou était-ce simplement à des fins hygiéniques ?

par Dreïa Droftia

Page 4
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2



Tabloïd

Chronique de Dame Callas

Mes très chers lecteurs,

Nombre d’entre vous m'ont demandés conseil et guidance dans leurs déboires amoureux et c’est avec émotion que je m’empresse de répondre à vos questions. Trois missives ont particulièrement attiré mon œil…

Au rêveur amoureux (quel nom de plume romantique !) : osez lui parler ! Souriez-lui, demandez-lui de ses nouvelles, complimentez ses robes, inquiétez-vous de sa santé lorsque le temps de rafraîchit, offrez-lui la dernière fleur de votre jardin. N’ayez pas peur !

A la jeune demoiselle écrivant d’Al-Vor : l’apparence n’est que superficielle. Votre relation avec ce charmant jeune homme semble se porter à merveille. Votre belle voisine n’est pas nécessairement une menace. N’est-ce pas avec vous que votre demoiseau veut passer du temps, n’est-ce pas à vous qu’il sourit avec tendresse lors de vos promenades dans le parc ? C’est vous qu’il aime, c’est évident.

Au fermier esseulé : votre vie et celle de la femme de vos rêves sont-elles compatibles ? Réfléchissez bien avant de lui demander de vous épouser pour aller vivre en province ! Si votre bien-aimée n’a jamais quitté la ville et raffole des fêtes et de l’animation urbaine, peut-être la vie à la campagne la fera-t-elle dépérir. Demandez-vous plutôt si vous pouvez la rejoindre en ville, au lieu de la faire venir dans votre hameau…

Votre humble et dévouée,

~ Dame Callas




Potins

Des rumeurs foisonnent à travers l’Empire en ce début d’automne, comme transportées par le vent ! Il suffit de tendre l’oreille… Alors, le saviez-vous ?

On murmure que le célèbre joaillier Thaliô Hillorba serait à la recherche d’un associé. Rendez-vous compte ! Cet artiste du métal précieux et des pierreries fines serait-il en train d’envisager sa succession ? Malgré son âge, cela ne lui semblait pas encore venu à l’esprit ? Aurait-il changé d’avis ? Jeunes amateurs de joaillerie, dressez l’oreille !

Plus au Nord, c’est un écho de scandale qui nous parvient ! Le fils cadet de la famille Nil’Ufer, qui dirigent d’une main experte les exports de minerai venant des mines de la ville, aurait disparu en compagnie d’une troupe d’artistes et de vagabonds. Aurait-il était séduit par l’aventure… Ou par les jolis yeux d’une des danseuses ? Les Nil’Ufer ne se montrent guère bavard à ce sujet. Affaire à suivre !

Rendez-vous le mois prochain pour de nouvelles informations croustillantes !

par Dreïa Droftia








Page 5
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2


Annonces et Messages

Tilla Hunis recherche son mari, Henn, absent depuis la dernière nuit de Foire d'Al-Vor. Elle prit quiconque le connaissant ou l'ayant croisé de se présenter à la grande boulangerie Hunis, à Al'Vor. Récompenses à la clef.



Acheteur privé recherche pièces et œuvres d'art de collection, toute provenance et style. Pièces rares et/ou d'origines inconnues particulièrement attendues. Contactez Minju Jil'Darag à Al-Jeit.

Compagnie de mercenaires propose services divers contre rémunération décente. Demandez les Lames Bleues à l'auberge des Chats Errants, Al-Chen.



Auberge des Quatre Vents, Al'Vor recherche serveur(se). Se présenter.



Chenil Impérial propose animaux à l'adoption, passez nous visiter dans les villes principales (sauf Al'Chen).
Une annonce à poster ?

Si vous avez une annonce à faire publiée dans la gazette, il est possible de le faire!

Envoyer une lettre à l'équipe de la rédaction, aux Presses Impériales, situées à Al-Jeit, pour soumettre votre annonce.

Des frais de trois branches s'appliquent.

-Toute l’équipe de la Gazette-

Page 6
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame
Animateur

La Gazette Alavirienne
Les Presses Impériales | Deuxième mois d’hiver 167 | N°2


La Tendance du Mois
L'Anterne - Export d'art ancien et moderne


Que n'avons-nous mis les pieds plus d'une fois à L'Anterne ! Votre servante de la mode, moi-même, Katy Jil'Jellahl, va vous révéler quelques anecdotes et une nouvelle excitante à propos de cette marque que nous connaissons tous ! Passons de l'historique aux nouveautés.


L'Anterne a été imaginée et dirigée depuis des générations par la grande et noble famille Nil'Lysah, originaires de la lumineuse Al-Jeit. Grande compagnie d'export d'objets anciens, de tapisseries rares et d'art précieux, L'Anterne séduit la noblesse, a été créée pour la Cour. Prix exorbitants pour des objets étonnants, nous ne pouvons qu'admirer sans pouvoir y toucher. Deux galeries ont été ouvertes dans les plus hautes sphères de la Capitales, protection rapprochée, élite triée sur le volet. Les rares soirées mondaines y sont extrêmement prisées.

Rahl Nil'Lysah a été le premier de sa lignée à élever l'entreprise familiale au sommet. Il ne lui suffisait plus de partir à la recherche de la moindre merveille dans les recoins de l'Empire, il lui fallait en créer. Sa devise : « la beauté peut se glisser sous le plus infime des toits ». Sous cette image, il a décidé de créer la propre gamme de produits de L'Anterne. Architectes, stylistes, menuisiers, peintres et bien d'autres spécialistes se sont vus proposé un poste dans cette nouvelle lubie de Rahl Nil'Lysah. L'entreprise prit son second envol lorsqu'il présenta sa première collection. « Raffinée, un goût exquis pour la matière et les formes, rien que je n'aurais mieux fait moi-même » décrit la grande styliste Linka Sil'Olémée. Et bien que ce fut une innovation ingénieuse suivie de bien des soirées en l'honneur de ces collections d'objets étonnants, elles sont restées bien trop nobles pour être atteintes par la caste moyenne alavirienne.

Sa fille, Eleanor Nil'Lysah, épouse Fil'Kalam, a repris la devise de son père lors de sa succession. Bien plus qu'une devise accrochée à un mur, elle en fit la traduction littérale en ouvrant le tout premier magasin de L'Anterne accessible à tous ! Les collections sont bien différentes que celle réservées à la noblesse, nous voyons cependant la précision, le temps et le coeur que la Dame investit dans le choix de chaque objet. Sculpteurs de branche triés sur le volet, menuisiers d'exception, peintres de renom. « Chaque détail compte » nous confie la propriétaire de L'Anterne. La Dame tient toutefois à garder une différence évidente entre L'Anterne accessible et L'Anterne ancienne, destinée par tradition à la noblesse. Les collections restent visiblement différentes. Parallèlement, elle entreprend toujours de longs voyages pour alimenter sa grande galerie de curiosités étonnantes et objets rares. Eleanor Nil'Lysah a non seulement modernisé et féminisé L'Anterne, mais a également développé l'affaire familiale de manière exponentielle.


Aujourd'hui, nous décomptons pas moins de sept antres de L'Anterne. Deux galeries dans les belles rues de la Capitale ainsi que deux magasins accessibles à tout un chacun dans ses rues moins guindées, également un autre magasin pour tous dans les rues d'Al-Vor, sachant qu'il existe par ailleurs une galerie à Al-Chen. Mais vous me direz que je suis folle, que Katy ne sait pas plus compter qu'un siffleur, elle ne nous donne que six lieus, où se trouve le septième ? Eh bien, mes agneaux, vous avez l'oeil ! J'ai le plaisir immense et l'honneur de vous convier à l'ouverture du septième magasin de L'Anterne dans la belle ville d'Al-Chen. Non une galerie spécialisée, mais bel et bien L'Anterne pour tous !

par Katy Jil'Jellahl


Espace Publicitaire & Éditorial

Cette section de la gazette vous est entièrement dédiée. Si les petites annonces ne vous suffisent pas pour faire la promotion de votre entreprise, si vous souhaitez publier un article sur vos recherches ou encore si vous souhaitez publier une lettre d'opinion éditoriale, contactez l'équipe de la Gazette!



Page 7
© Ewilan RPG | by Aki'


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum