RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

PRÉDÉFINIS | Les Alaviriens

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
Ashan Kerdel
Alavirien | Sculpteur de Branches | Charpentier de navires
Libre

Généralités

Nom : Kerdel
Prénom : Ashan
Sexe : Homme
Âge : 46 ans
Lieu de Naissance : Rives du lac Chen
Peuple : Alavirien
Métier : Sculpteur de branches, charpentier de navires & commerçant.

Crédits : Si vous souhaitez indiquer qui a crée l'image de la présentation. (Merci de ne pas modifier le lien au dessus de l'image par contre...)

Description Physique

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Les cheveux châtains, mi-longs, toujours attachés
- Barbe bien entretenue
- De grands yeux bleus
- Grand (environ 1m87)
- Les épaules solides
- Une certaine candeur dans son regard
- Des mains épaisses, mais une finesse impressionnante dans ses gestes


Caractère

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Âme d’artiste
- Grand talent pour les travaux manuels
- Patient
- Doux
- Rêveur
- Sensible
- Trop gentil
- Parfois renfermé sur lui-même, il n’a jamais osé prendre sa vie en main et véritablement réaliser ses rêves
- Mélancolique
- Torturé
- C’est un homosexuel refoulé

Histoire

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Deuxième né d’une famille de six enfants, il a trois frères [Saul, de trois ans son aîné ; Keyl et Haylan, de dix ans ses cadets] et deux sœurs [Enyô, de deux ans sa cadette ; Cyrà, de quinze ans sa cadette]. Il voit le jour dans une ferme sur les rives du lac Chen. Sa famille est plutôt pauvre, mais ses parents sont généreux et honnêtes.
- Il a toujours été très proche de son grand frère et de sa première sœur, avec qui il a grandi. Très tôt, il commence à aider son père et son grand frère dans les travaux de la ferme familiale. Depuis tout petit, il se fait passer après ses frères et sœurs, préférant sacrifier ses besoins plutôt que de voir sa famille malheureuse.
- Aussi loin qu’il se souvienne, il a toujours été fasciné par le lac Chen, et par les étendues d’eau en général.
- A cinq ans, il commence à fabriquer de petits bateaux avec des bouts de bois. Il aime les regarder flotter sur l’eau.  
- A huit ans, il fabrique son premier vrai bateau, avec un bout de bois qu’il a récupéré dans la ferme. Le bateau coule très rapidement, mais il tire de cette expérience une véritable passion pour la navigation. Plus tard, il souhaite pouvoir partir sur son propre bateau et naviguer sur toutes les mers. Ca restera le plus grand rêve de sa vie.
- Lorsqu’il n’est pas occupé par les travaux de la ferme ou par les jeux avec ses frères et sœurs, Ashan fabrique des bateaux, de plus en plus sophistiqués, avec peu de matériaux.
- Son don de sculpteur de branches apparaît très tôt, et il l’utilise de façon très instinctive. Chacune des pièces qu’il sculpte est une œuvre d’art, même si c’est un peu maladroit au départ.
- A dix-sept ans, il entre à l’académie d’Al-Chen, ce qui lui permet de développer son don. La même année, il rencontre des charpentiers et des navigateurs qui lui permettent d’orienter son travail sur les différentes pièces des bateaux.
- A dix-neuf ans, un navigateur repère son talent pour fabriquer et réparer des bateaux, et son intérêt pour la mer et la navigation. Il lui propose de partir en mer avec lui. Au moment où il veut accepter, il apprend que sa sœur, Enyô, est partie définitivement de la ferme pour devenir marchombre. La mort dans l’âme, il décline l’offre du navigateur pour aider sa famille à la ferme.
- A vingt-deux ans, il tombe amoureux d’un homme, mais n’assume pas son homosexualité. [A vous de décider les détails de cette histoire. Pourquoi ne l’assume-t-il pas ? Est-ce qu’il a une aventure avec l’homme ? Qui est-il, d’ailleurs ? Est-ce que son père ou quelqu’un de sa famille l’apprend ? Si oui, comment réagissent-ils ? Est-ce qu’il se fait rejeter, ou est-ce qu’il se rejette lui-même, par peur ou pour une autre raison ? – liste de questions donnée à titre indicatif. Elle n’est pas exhaustive ni obligatoire.]
- A vingt-cinq ans, son père décède des suites d’une blessure, alors qu’il vient tout juste de terminer sa formation. Encore une fois, il se voit dans l’obligation de rester dans son lieu natal pour aider son frère à reprendre la ferme familiale. Il abandonne définitivement ses rêves de voyages pour faire perdurer la ferme et pour permettre à ses frères et sœurs de s’épanouir.
- A vingt-six ans une jeune femme qui a grandi dans une ferme voisine tombe amoureuse de lui, et encore une fois, il fait le choix de la raison au lieu du choix du cœur. Il se marie avec elle, et ensemble, ils auront des enfants [nombre, dates, sexes et prénoms laissés libres].
- A vingt-sept ans, il propose à Saul de développer l’idée que l’aîné avait eu treize ans plus tôt, et d’ouvrir la ferme vers le monde. Ensemble, ils construisent et ouvrent l’Auberge des Vieilles Branches, et Ashan crée son atelier de façon attenante à la ferme, pour lui permettre de se lancer dans sa passion pour la fabrication de bateau et de pièces navales en tous genres. Il développe également le commerce avec les navigateurs mais perpétue aussi celui avec les caravanes qui sont de passage.
- Le commerce des deux frères rencontre tellement de succès que, très vite, ils peuvent engager du monde pour les aider. Ashan peut se consacrer pleinement au commerce et à la fabrication de ses bateaux.
- A trente-quatre ans, il apprend la mort de sa sœur, Enyô, et il est très affecté par cette perte. Il se renferme sur lui-même, et se concentre pleinement sur son art. Paradoxalement, cette perte fait renaître les rêves de voyages qu’il avait abandonné enfant, lorsqu’Enyô était partie de la ferme.
- Quelques-unes des commandes réalisées lui offrent une notoriété grandissante, et dans un coin de sa tête, ses rêves de découvrir le monde en bateau grandissent également.
- [Les années suivantes sont laissées libres. La façon dont vous souhaitez jouer le personnage reste également libre. Va-t-il finalement avoir le courage de réaliser son rêve, ou vivra-t-il toujours avec ses frustrations ? Est-ce qu’il a des relations extra-conjugales avec des hommes (ou avec l’homme rencontré dans sa jeunesse), ou est-ce qu’il respecte trop sa femme pour ça ? Quelle relation a-t-il avec ses enfants ? Et avec sa femme ?]

Informations personnelles

Citation de vous même | Pseudo
Pseudo du créateur : Elleynah Bàthory

Liens du personnages avec d'autres personnages du forum :

Kastiel Acciari : Ana, l’amour de la vie de Kastiel, était la cousine des Kerdel. Kastiel a toujours fait partie de la famille, et s’ils n’ont pas été proches dans leur enfance, ils le sont devenus lorsque Kastiel a développé son don de navigateur. Ashan et Kastiel coopéraient ensemble pour essayer de faire naviguer les bateaux que construisaient Ashan. Ashan, Kastiel et Saul sont vite devenus très proches, et trainaient souvent ensemble.

Fynn Fearàin : Fynn et Ashan commercent ensemble depuis de nombreuses années. Le capitaine vient régulièrement à la ferme. Ils ont une relation plutôt amicale, et lorsque Fynn a besoin de faire réparer son bateau, c’est souvent vers Ashan qu’il se tourne.

Elleynah Bàthory : Elleynah était l’apprentie d’Enyô. Ashan a toujours été très sensible à la couleur de l’âme d’Elleynah, et à la douleur mêlée de force qu’il perçoit chez elle. Il a toujours été très protecteur en vers elle, et ils partagent une certaine vision du monde et une certaine sensibilité qui les rapprochent. Lorsqu'ils se voient, ils ont souvent de longues conversations philosophiques et profondes.

Eleanor Ahslin (Nil’Lysah) : Ashan connait Eleanor sous son identité marchombre et non pas sous son identité noble. Ils se sont rencontrés lorsque, dans ses jeunes années, elle voyageait en compagnie de Vanor, son amant et ancien maître. Ils venaient souvent à l’Auberge des Vieilles Branches. Eleanor et Vanor sont des amis très proches de sa sœur, Enyô, et Ashan a rapidement sympathisé avec eux. Cependant, Vanor est mort, et il n’a pas vu Eleanor depuis longtemps.

Séléna Til’Lana : Séléna est la tante de la femme d’Ashan. Ils n’ont pas une bonne relation. Séléna le considère comme étant faible, fragile et ne le supporte pas. Elle a toujours été contre son union avec sa nièce, et pense qu’elle aurait pu trouver bien mieux que ce lâche. Ashan la trouve trop autoritaire et trop violente.

Wyska Benorith : Wyska est une jeune acrobate qui faisait partie d'un cirque. Lors de ses passages à l'auberge, il lui arrivait de se faufiler dans l'atelier d'Ashan pour observer son travail. L'homme apprécie la jeune fille, qui l'écoute toujours attentivement dans ses explications, même si ça n'est pas d'une grande utilité. Désormais, Wyska est l'apprentie d'Elleynah, mais Ashan ne le sait pas encore.

Shaert Korodan (prédéfini) : Shaert est un marchombre qui vient parfois à l'Auberge des Vieilles Branches. Les deux hommes s'entendent plutôt bien, et Ashan l'apprécie.

Saul Kerdel (prédéfini) : Saul et Ashan sont les deux plus vieux de la fratrie. Ils ont grandi ensemble, et avec Enyô, ils formaient un trio inséparable, jusqu’à ce qu’elle s’en aille. Ils ont développé le commerce de la ferme ensemble, et ils sont comme deux meilleurs amis que rien ne peut séparer.

Enyô Kerdel (prédéfinie) : Ashan et Enyô étaient très proches, et ont grandi ensemble. Enyô n’était jamais la dernière quand il s’agissait de faire des bêtises avec lui, ou de tester les bateaux qu’il créait. Avec Saul, ils formaient un trio inséparable et intrépide. Même s’il adore ce qu’il fait, inconsciemment, Ashan lui en veut un peu d’être partie tôt de la ferme. C’est en grande partie à cause de ce départ qu’il n’a jamais pu réaliser ses propres rêves. Ashan croit Enyô morte depuis plus de dix ans.

Haylan Kerdel (prédéfini) : Haylan est un des petits frères d'Ashan. Ils se sont rapprochés lorsqu’ils ont tous les deux développés leurs dons pour le dessin, bien qu’Ashan soit sculpteur de branches, et Haylan un dessinateur plus classique. Les deux frères s’entendent bien, et ils sont toujours heureux de se voir.

Keyl Kerdel (prédéfini) : Keyl est un des petits frères d'Ashan. Lorsque Keyl a commencé à fuir de la ferme pour se réfugier à Al-Chen, les deux frères se voyaient assez souvent. Ashan a soutenu son frère et l'a poussé à suivre sa voie, lorsqu'il a compris qu'il ne pourrait pas être heureux en restant à la ferme.

Cyrà Kerdel (prédéfini) : Ashan et Cyrà ne s’entendent pas vraiment. Ils ont des caractères très différents, et Cyrà trouve son grand-frère trop peureux et trop faible, tandis qu’il la trouve trop impulsive.


Exigences et Autres : Il est recommandé d'avoir une bonne connaissance de l'histoire de la famille Kerdel. Pour toute incompréhension, question ou demande, veuillez vous adresser à Elleynah Bàthory.

Kit/avatar : Optionnel.



Merci Aki pour le kit *-*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
Cyrà Kerdel
Alavirien | Chef de rebelles | Empoisonneuse
Libre

Généralités

Nom : Kerdel
Prénom : Cyrà
Sexe : Femme
Âge : 32 ans
Lieu de Naissance : Rives du lac Chen.
Peuple : Alavirien
Métier : Chef d’un groupe de rebelles, empoisonneuse.

Crédits : Si vous souhaitez indiquer qui a crée l'image de la présentation. (Merci de ne pas modifier le lien au dessus de l'image par contre...)

Description Physique

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Grande et élancée (1m75 environ).
- Fine mais loin d’être dénuée de forme.
- De longs cheveux châtains indomptables.
- De grands yeux verts.
- La peau légèrement hâlée.
- Charismatique et impressionnante.
- Dégage une impression de contrôle.
- Peut paraître menaçante.
- Elle a une cicatrice au niveau cou.

Caractère

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Fort caractère.
- Engagée.
- Dominatrice, elle aime se sentir puissante et par-dessus-tout, elle aime tout contrôler.
- Rebelle, elle n’accepte pas de se faire marcher dessus.
- Fougueuse.
- Curieuse.
- Charismatique, elle sait comment parler aux autres.
- Persuasive et diplomate, surtout lorsqu’il s’agit de recruter des personnes dans son groupe.
- Manipulatrice.
- Généreuse.
- Dévouée à ceux qu’elle aime, très attachée aux membres de son groupe et à sa famille.
- Protectrice.
- Elle n’aime pas beaucoup les marchombres, parce qu’ils lui ont pris sa sœur alors qu’elle n’était qu’une enfant, puis un de ses frères.

Histoire

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Cyrà est la dernière-née d’une famille de fermier qui compte cinq autres enfants. Quatre garçons [Saul, de dix-sept ans son aîné ; Ashan, de quatorze ans son aîné ; Haylan et Keyl, de quatre ans ses aînés] et une unique autre fille [Enyô, de douze ans son aînée].
- Sa famille est loin d’être riche, mais tous les membres sont généreux, très attachés les uns aux autres et s’entraident.
- Elle connaît très peu sa sœur, qui part de la ferme familiale alors que Cyrà n’a que cinq ans.
- Comme toute la fratrie, elle aide très tôt aux tâches de la ferme. Petite dernière, elle bénéficie de la surprotection de ses parents et de ses frères, qui en profitent aussi pour l’embêter beaucoup. Elle développe alors une grande force de caractère, un certain don pour la manipulation, et elle ne supporte pas qu’on essaie de la contrôler ou d’assouvir un pouvoir sur elle.
- A onze ans, son père décède des suites d’une mauvaise blessure. Enyô, devenue maître marchombre entre temps, rentre à la ferme, et Cyrà apprend à la connaître. La marchombre lui propose de l’accompagner quelques temps sur les routes de Gwendalavir, dans diverses caravanes, ce que la petite fille accepte.
- Pendant ces huit mois, les deux sœurs se rapprochent énormément, et Enyô fait découvrir beaucoup de choses à Cyrà. Cette dernière prend conscience de l’injustice du monde. Elle devient allergique aux ordres et éprouve un intérêt croissant pour tout ce qui se rapporte aux plantes.
- A son retour, alors qu’elle a presque treize ans, un de ses frères [Keyl] n’est plus à la ferme. Elle apprend que, comme sa sœur, il a décidé de devenir marchombre. Elle vit ce départ comme un nouvel abandon, et elle n’arrivera pas à se réhabituer à la vie à la ferme.
- A seize ans, alors qu’elle fait divers tests sur des plantes, elle en avale accidentellement une mortelle. Elle s’en sort in-extremis. Fascinée par le pouvoir de la plante, elle se passionne pour le poison. Elle commence à lire des livres sur le sujet et à se renseigner réellement, tout en poursuivant les tests qu’elle avait déjà initiés.
- A dix-sept ans, désireuse d’en savoir toujours davantage sur le poison, elle décide de se rendre à Al-Jeit pour trouver davantage de sources. En arrivant dans la ville, elle tombe sur une manifestation contre l’empereur. Curieuse de nature, elle essaie d’en apprendre plus, et commence à parler avec un jeune garçon de son âge. Elle voit alors les manifestants se faire réprimer, emmener et tuer devant elle. Elle parvient à s’en sortir in-extremis. Cette image marquera à jamais son esprit.
- A dix-neuf ans, elle fait la connaissance d’Eya Fil’Neriis, une guérisseuse également mercenaire qui a vent de son potentiel avec les plantes, et qui décide de la prendre sous son aile pour lui apprendre la guérison, la mort et les armes. Elle sera son apprentie jusqu’à ses vingt-cinq ans.
- A vingt-deux ans, elle apprend la mort de sa sœur, Enyô. Bouleversée, elle noie son chagrin en travaillant encore plus dur. La haine qu'elle éprouve pour les marchombres s'accroit.
- En parallèle, Cyrà s’intéresse de plus en plus à la justice, au pouvoir et à l’Empereur. Elle le considère comme un tyran, et cultive son aversion au pouvoir, sous forme d’un amour inconditionnel pour la liberté.
- A vingt-six ans, grâce à son apprentissage, ses dons de guérisseuse et d’empoisonneuse s’affinent. Elle ne se contente plus de faire de simples tests, mais elle planifie des assassinats, avec une discrétion à toute épreuve. Elle sait cependant qu’il lui reste du chemin à parcourir avant de pouvoir éliminer l’empereur. Peu à peu, Cyrà commence à éliminer les ennemis de la liberté.
- Elle se rend très vite compte qu’ils sont bien plus nombreux qu’elle ne le croyait. Elle décide alors de monter un réseau de rebelles pour s’opposer au pouvoir en place et aux ennemis de la liberté, qu’elle prône par-dessus tout.
- A vingt-huit ans, elle reçoit des propositions de la part de personnes qui ont eu vent de ses dons, pour tuer à leur service. Elle décide de tuer les commanditaires, clamant haut et fort qu’elle n’est pas une esclave et qu’elle refuse que quiconque n’essaie de la contrôler. Elle se rend également compte que c’est une mauvaise chose qu’ils aient pu la contacter. Elle apprend du passé, et se consacre à éviter les erreurs de débutants, et à gagner en discrétion.
- A trente-deux ans, elle est à la tête d’un groupe d’une trentaine de personnes en qui elle a une confiance aveugle et qui ont les mêmes idéaux qu’elle. Elle recrute de plus en plus de monde, et parvient sans aucune difficulté à véhiculer ses idées et à se faire respecter. [Cyrà a une relation ambigüe avec le chaos. Reste-t-elle en dehors de tout ça, ou décide-t-elle de les rejoindre ? Comment sa vision du monde évolue-t-elle ? Quels sont ses projets, ses ambitions ?]

Informations personnelles

Citation de vous même | Pseudo
Pseudo du créateur : Elleynah Bàthory & Wyska Benorith

Liens du personnages avec d'autres personnages du forum :

Elleynah Bàthory : Elleynah était l’apprentie d’Enyô, sa sœur. Cyrà avait donc entendu parler d’elle à travers une correspondance qu’elle entretenait avec son aînée. Les deux femmes se sont rencontrées récemment, et Elleynah a tué quatre de ses hommes. Cyrà déteste donc Elleynah pour trois raisons : parce qu’elle la considère responsable de la mort de sa sœur, parce qu’elle est une marchombre, et parce qu’elle a tué quelques-uns des plus fidèles membres de son groupe.

Wyska Benorith : Au moment de la première rencontre avec Elleynah, Wyska était présente, sans être encore son apprentie. Cyrà associe Wyska à Elleynah, et la considère également responsable de la mort d’une cinquième personne de son groupe ce jour-là. Elle la déteste également parce qu’elle pense que c’est une apprentie marchombre (ce qui n’était pas tout à fait vrai lorsqu’elle l’a connu, mais qui est vrai désormais).

Lahna Zil’Elianth : Lahna est la capitaine de la garde personnelle de l’empereur. Les deux femmes ne se connaissent pas officiellement, mais Lahna est sur la liste des personnes à éliminer de Cyrà. Lahna a également quelques doutes sur l’existence du groupe de Cyrà, qu’elle cherche à démanteler.

Oriss Xil’Ehuïl : Oriss est le capitaine des gardes, et un mercenaire du chaos. Si Cyrà ne connaît qu’une seule face de l’homme, elle se méfie de lui et de ce dont il est capable. Il est, pour l’instant, un rempart qui complique grandement l’accès à l’empereur. Par conséquent, Cyrà le considère comme un ennemi de la liberté.

Kastiel Acciari : Kastiel est, en quelques sortes, le cousin par alliance de Cyrà. Ana, la cousine de Cyrà, était l’amour de la vie de Kastiel. Ana est malheureusement décédée il y a un peu moins de dix ans, juste après qu’Enyô soit morte aussi. Cyrà a beaucoup été affectée par cette perte. Elle a toujours été proche de Kastiel et d’Ana, avec qui elle a grandi.

Saul Kerdel (prédéfini) : Saul et Cyrà sont proches l’un de l’autre, mais davantage comme un père et sa fille que comme un frère et une sœur. Saul a tendance à beaucoup exaspérer Cyrà, à cause de ses conseils et de l’inquiétude qu’il éprouve pour elle.

Ashan Kerdel (prédéfini) : Cyrà et Ashan ne s’entendent pas vraiment. Cyrà a toujours trouvé son frère trop « faible » et sensible. Elle n’a jamais compris pourquoi il a voulu s’installer à la ferme pour fabriquer des bateaux, au lieu de partir en mer comme il l’avait toujours voulu. Elle trouve qu’il manque de cran. Ashan, quant à lui, trouve sa petite sœur beaucoup trop impulsive.

Enyô Kerdel (prédéfinie) : Enyô est la grande sœur de Cyrà. La relation des deux femmes a été très fusionnelle par le passé, lorsqu’elles ont appris à se connaître, puis s’est dégradée. Cyrà n’approuve pas le fait qu’Enyô soit une marchombre, et Enyô n’approuve pas ce que fait Cyrà. Toutefois, elles ont entretenu une correspondance régulière jusqu’à ce qu’Enyô se fasse passer pour morte. Aujourd’hui, Cyrà la croit toujours morte.

Haylan Kerdel (prédéfini) : Haylan est un des grands frères de Cyrà. Ils ont très peu d’écart, et ont donc grandi ensemble. Ils se sont toujours bien entendus, et c’est ensemble qu’ils ont commencé à mettre le nez dans des livres pour s’instruire. Aujourd’hui, ils ne se voient que très peu, mais ils restent très proches l’un de l’autre et se donnent fréquemment des nouvelles. Haylan est le seul de la fratrie qui soutient pleinement sa petite sœur dans la voie qu’elle a choisi.

Keyl Kerdel (prédéfini) : Keyl est un des grands frères de Cyrà. Il est, lui aussi devenu marchombre. Elle a conservé une bonne relation avec son frère, même si, comme pour Enyô, ils n’approuvent pas ce que font l’autre. Sans que Cyrà ne soit au courant, Keyl surveille les activités de sa petite sœur.



Exigences et Autres : Il est fortement recommandé de connaître l'histoire des Kerdel. Pour toutes incompréhension, demande ou question, veuillez contacter Elleynah Bàthory.

Kit/avatar : Optionnel.



Merci Aki pour le kit *-*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Karaellys Cedrith
Informatrice
Idrisa Calliorë
Alavirienne | Commerçante | Sculpteuse de branches
Libre

Généralités

Nom : Calliorë
Prénom : Idrisa
Sexe : Femme
Âge : 27 ans, bien qu’elle fasse plus jeune.
Lieu de Naissance : Al-Vor.
Peuple : Alavirien.
Métier : Sculpteuse de branches spécialisée dans les ornements délicats.

Crédits : Si vous souhaitez indiquer qui a crée l'image de la présentation. (Merci de ne pas modifier le lien au dessus de l'image par contre...)

Description Physique

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Petite (1m60), corpulence moyenne : très agile et gracieuse, comme une danseuse. Pas très musclée ni très endurante (c’est une citadine après tout).

- Peau sombre qui laisse deviner une ascendance Faëlle, même si elle a l’air complètement humaine.

- Visage aux traits ronds, mais au nez droit. Elle a des lèvres épaisses et une mâchoire volontaire, qui lui donnent l’air féroce quand elle est en colère.

- Yeux verts en amande.

- Cheveux noirs très denses et rebelles, souvent constellés de perles décoratives en bois, de plumes, ou de petites pierres brillantes.

- Vêtements chamarrés, souvent dans les teintes bleues, vertes, ou violettes. Ses jupes et les foulards qu’elle se noue à la taille sont souvent brodés de fils brillant (d’or ou de cuivre). Elle porte souvent des bijoux de sa propre fabrication, avec des perles ou des breloques de bois si brillantes qu’on dirait du métal.

Détail important : les perles, breloques et objets en bois sont une part essentielle du style d’Idrisa ! Elle a très souvent dans sa tenue des parures (ou mêmes des boucles de ceinture, des pinces à cheveux…) fabriqués par ses soins.

Caractère

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Idrisa est sociable et curieuse, et a un certain sens de l’aventure. Elle est cependant timide face aux étrangers, il lui faut du temps pour être à l’aise avec des inconnus.

- Elle a quand même un certain caractère et il ne faut pas lui marcher sur les pieds. Elle est gentille, mais si elle se fait dédaigner ou bousculer une fois de trop, elle explose. Elle a également horreur qu’on fouille dans sa vie privée. Elle se braque et devient immédiatement cassante et agressive.

- Mais après un coup de colère, elle se calme et est plus raisonnable. Elle n’est pas quelqu’un de rancunier. Au contraire, elle croit aux secondes chances.

- Elle adore la musique et la danse.

- Globalement, elle est aimée par son entourage. Elle est gentille, serviable, jolie : et son enthousiasme pour son travail charme les gens.

- Elle est considérée comme un peu excentrique à ce sujet. En effet, elle a une grande connaissance des plantes et du bois… Et il lui arrive de s’extasier devant le grain parfait d’une planche, la forme d’un nœud sur une branche, l’orientation de l’écorce d’un ficus, etc.

Détail important : Idrisa est quelqu’un de déraciné. Elle a tout quitté à Al-Vor et elle est toujours assez isolée à Al-Jeit. Elle tient donc férocement à la place qu’elle a réussi à se faire ici. Elle est prête à beaucoup de choses pour conserver ce qu’elle a acquis. Mentir à la garde ou fermer les yeux sur les activités louches de ses voisins ne la font donc pas battre d’un cil.

Histoire

Citation de votre personnage | Prénom & Nom

- Idrisa est née à Al-Vor d’une mère couturière ayant hérité d’une petite boutique dans le quartier marchand, et d’un père élève soldat d’origine très modeste. Son père était très peu présent, et Idrisa ne se souvient pas de lui. Il a été tué dans une rixe quand elle avait cinq ans.

- Idrisa a été élevée par sa mère, qui lui a appris à travailler dur, à être polie, et savoir marier les couleurs. Elle est cependant peu intéressée par l’idée de reprendre le magasin de tissus. Elle fait des efforts, mais elle est bien plus fascinée par les artistes qui passent dans le quartier. Elle adore surtout les spectacles de danse, et noue une amitié timide avec plusieurs artistes itinérants.

- A quatorze ans, elle se découvre un Don embryonnaire (évènement laissé libre). Sa mère est très excitée, et veut économiser pour qu’elle aille voir un Analyste. Mais quelques mois plus tard, le magasin commence à avoir des difficultés, et l’affaire est oubliée. En secret, Idrisa cultive son Don, qui lui permet essentiellement d’influencer la croissance de tissus vivants (guérison de petites plaies, croissance de plantes, etc.). Elle expérimente beaucoup avec la croissance du bois, et commence à faire de petites sculptures.

- Quatre ans plus tard, Idrisa puis sa mère tombent très malade, pendant plusieurs mois. La boutique est saisie, puis vendue. Sa mère décède. Les amis artistes itinérants d’Idrisa l’emmènent, l’autre alternative étant de la laisser mourir chez le guérisseur rebouteux qui s’occupait d’elle. Idrisa quitte Al-Vor avec eux, et guérit par miracle sur la route.

- Elle reste avec eux pendant quelques mois (un an maximum : aventures laissées libres). Mais elle est extrêmement déprimée.

- Elle quitte ses amis lors d’une étape à Al-Jeit. Elle réalise assez vite que c’est une erreur : elle est seule dans une ville inconnue, et elle est terrifiée. Son rêve de voir un Analyste pour cerner son Don tombe à l’eau à cause de leurs prix exorbitants.

- Elle est engagée comme serveuse dans une auberge. Pour joindre les deux bouts, elle se met aussi à contribuer au réseau d’information des chats de gouttière. Elle continue de sculpter des bouts de bois : elle commence à faire des breloques et des petits outils.

- Quand Idrisa a vingt-deux ans, un des chats de gouttière lui apporte une proposition. Son talent pour sculpter le bois est incroyable, mais elle n’arrivera jamais à rien si elle ne sort pas du quartier pauvre. Un mystérieux sponsor propose de lui arranger une entrevue avec un Analyste, de la mettre en contact avec des artisans… A condition qu’elle contribue activement au réseau d’information (en faisant passer des messages écrits, abritant des messagers, servant de relais, etc.) au lieu de juste rapporter des ragots. Idrisa accepte.

- La chance lui sourit aussitôt : elle rencontre différents artistes qui la conseillent sur l’art de sculpter le bois, un sculpteur de branche lui apprend à mieux orienter son Don, et elle est même testée par un Analyste (elle a une grande Créativité, mais peu de Pouvoir et quasiment zéro Volonté). Ses sculptures commencent à être connues.

- A vingt-quatre ans, Idrisa est prise comme apprentie par un sculpteur de branches du quartier marchand, assez fortuné. Elle quitte le quartier pauvre et prend un nouveau départ (commandes privées, travail commun avec un joaillier, etc.)

- Conformément à sa promesse, elle fait de sa boutique une plaque tournante du réseau d’information. Beaucoup de gamins des rues passent donc dans l’arrière-cour ou laissent des messages sous les pots de fleurs de l’entrée. Idrisa fait semblant de ne rien voir, et protège même les gamins dans la mesure de ses capacités.

Informations personnelles

Citation de vous même | Pseudo
Pseudo du créateur : Karaellys Cedrith

Liens du personnage avec d'autres personnages du forum :
  • Possible lien avec Zaltar Alek, musicien dessinateur. Il est un visage connu du quartier pauvre, où Idrisa a habité durant cinq ans.
  • Possible connaissance de Rhéa Syriambre, herboriste du quartier pauvre. Elles ont le même âge et aiment toutes les deux les plantes…
  • Possible connaissance professionnelle : Thaliô Hillorba, joaillier. Il réside dans le voisinage du mentor d’Idrisa et ils ont souvent les mêmes clients fortunés. Il peut aussi être un collaborateur sur un projet.

Exigences et Autres : Concernant le Don des sculpteurs de branches, je vole un peu en aveugle. Pour moi, il s’agit d’une sorte de transe, où ils sont profondément plongés dans l’Imagination parce qu’ils Dessinent en utilisant le bois comme unique matériau. Ils doivent donc jouer avec sa croissance naturelle, la quantité de matière disponible, les nœuds déjà existants dans le bois, etc.
Le talent d’Idrisa réside dans la finesse de ses sculptures. Elles sont de petites tailles, mais toujours très jolies. Idrisa a peu de Pouvoir, elle ne peut donc pas sculpter des objets imposant (au maximum, elle peut sculpter une cane, ou un cadre de miroir à main : pas plus !). En revanche, comme elle a beaucoup de Créativité, elle peut créer des détails incroyables, ou jouer avec le relief existant de bois avec beaucoup de finesse. Elle fait donc de petits objets, ou crée des ornements fins sur des meubles de bois déjà existants.
Si vous avez lu Les Aventuriers de la Mer, pensez au travail d’Ambre et à ses bijoux de bois.

Le mystérieux sponsor d’Idrisa est bien sûr Karaellys, qui étend sa toile à travers Al-Jeit comme une araignée. Mais Idrisa ne le sait pas, et elles ne se sont jamais rencontrées.

Kit/avatar : Images à personnaliser si vous voulez:





~ Wanna hear a secret ? ~

Voir le profil de l'utilisateur http://rambling-of-a-potterhead.tumblr.com/
avatar
Luanllö Nil'An
Maître Marchombre
Enaïa Warjan
Alavirienne | Sage-femme
Libre

Généralités

Nom : Warjan
Prénom : Enaïa
Sexe : Femme
Âge : Trente-trois automnes, tout juste. Comme sa soeur jumelle, Enoa...
Lieu de Naissance : Moal, un petit hameau perché à flanc de falaise, au coeur des Dentelles Vives.
Peuple : Alavirienne
Métier : Enaïa est sage-femme.

D'aussi loin qu'elle se souvienne, la jeune femme s'est toujours sentie pousser des ailes au coeur de l'adrénaline que suscitait l'effervescence d'une naissance. Aider les futures mères à mettre leur enfant au monde, c'était une vocation qui remontait à loin. Elle était apparue comme une sorte de revanche sur la mort qui avait emporté sa mère, alors qu'elle donnait le jour à son petit frère. Ce jour-là, elle s'en souviendrait toute sa vie ; elle avait tout juste onze ans.  

Crédits : Si vous souhaitez indiquer qui a crée l'image de la présentation. (Merci de ne pas modifier le lien au dessus de l'image par contre...)

Description Physique

"Quoi ?! Tu veux mon portrait?!" | Enaïa Warjan

- Enaïa en impose. Oh, non pas par sa taille plutôt moyenne, mais plutôt par son aura rayonnante, pleine de dynamisme et d'autorité.
- Elle arbore un visage rond, mais des traits fins et joliment dessinés.
- Son petit nez en trompette lui donne un air un peu enfantin, ce qui contraste avec la moue adorablement boudeuse qu'elle affiche la plupart du temps.
- Lorsqu'elle sourit, ou qu'elle rigole, son regard d'un marron clair surprenant brille de malice. Au contraire, lorsqu'elle rentre dans une colère noire, ils s'assombrissent de manière inquiétante.
- Ses cheveux sont sans doute ce que l'on remarque le plus chez elle. Ils forment une masse épaisse d'un châtain soutenu, tirant parfois sur des nuances plus caramels ou dorés. Savamment indisciplinés, ils lui donnent l'air d'une lionne. Enaïa est particulièrement fière de sa belle crinière et elle en prend un soin tout particulier à les tresser en atebas colorées, ce qui reflète bien son caractère haut en couleur.
- Niveau vestimentaire, Enaïa préfère le confort à la coquetterie. Clairement. Elle arbore de longues jupes dans des teintes relativement neutres, qu'elle rehausse avec un foulard aux couleurs criardes au niveau de la ceinture. Ses hauts à bretelles plutôt amples, laissent souvent deviner une jolie poitrine aux courbes pleines. Quand elle travaille, elle revêt une blouse qui à la base devait être blanche mais qui, avec le temps, tire plus sur des teintes rosées par endroits.

Caractère

"Ah les hommes ! Une belle bande de chochotte ! Les femmes font tout le boulot et ils s'évanouissent" | Enaïa Warjan

- Dynamique, elle ne s'arrête jamais une seule seconde. C'est à se demander parfois où elle puise toute son énergie.
- Elle est capable de garder un extrême sang-froid dans les situations les plus difficiles.
- Drôle de petite bonne femme, elle a un sens de l'humour aiguisé et n'a pas la langue dans sa poche.
- Protectrice envers ceux qu'elle aime.
- Rationnelle et réfléchie, elle ne prend jamais de décision à la hâte.
- Entière
- Autoritaire, ce qui peut parfois brusquer certains
- Son humour est parfois douteux, cynique sur les bords, voire même extrêmement blessant.
- Manque parfois un peu de tact.
- Un brin maniaque.

Histoire

Citation de votre personnage | Prénom & Nom


- Naissance dans le petit hameau de Moal, niché au coeur des Dentelles Vives. Elle y passera toute son enfance avec sa soeur jumelle, Enoa. Ses parents, Gareth et Lua Warjan vivaient très modestement : c'était Gareth qui faisait vivre la maisonnée avec son travail d'ouvrier dans l'une des carrières d'extraction du marbre parmi les plus importantes de l'Empire. Lua, elle, restait à la maison, s'occupant de la tenir propre et rangée, et élevant ses deux filles.

- Lorsque les deux fillettes atteignent l'âge de dix ans, Lua tombe à nouveau enceinte mais la grossesse se déroule non sans quelques complications. Un soir d'hiver, elle alors que Gareth n'est pas encore rentré du travail, elle donne le jour à un petit garçon (son nom est laissé libre) avec l'aide d'Enoa et Enaïa. Epuisée, à bout force, elle mourra dans les heures qui suivent d'une hémorragie massive des suites de son accouchement.

-  Dévasté par la mort de sa femme, Gareth quitte Moal avec ses trois enfants pour s'installer dans un petit appartement au coeur d'un quartier populaire d'Al-Chen. Avec sa maigre fortune, il entreprend de donner la meilleure vie possible à ses enfants.

- Au lendemain de leurs seize ans, assoiffées d'aventures et de découvertes, les jumelles quittent le petit appartement familial pour partir sur les routes. Au départ d'Al-Chen, elle parviennent à s'embarquer dans une caravane d'itinérants qui faisaient alors route vers le nord. Durant ce périple, la vieille guérisseuse - une très belle femme d'origine Faëlle - les prend sous son aile et entreprend de leur enseigner son savoir.

- Par la suite, les deux filles vivront quelques belles années en compagnie de leur mentor, avant qu'une longue maladie ne l'emporte dans son sommeil, une sombre nuit d'automne. Pour la toute première fois, la route des jumelles va alors se séparer. Elles ont alors tout juste vingt ans. Cherchant à se créer ses propres expériences et à se perfectionner dans son métier, Enaïa commence alors à sillonner les contrées les plus isolées, passant de hameaux en villages pour apporter aux femmes dans le besoin.

- A l'aube de ses vingt-trois ans, Enaïa tombe enceinte d'un homme dont elle tomba éperdument amoureuse (son nom est laissé libre, son origine et son métier son laissés libre). Elle abandonne alors pendant un temps ses longs voyages interminables pour s'installer avec lui, dans un petit village niché en bordure du lac Chen. Malheureusement, au cours de son sixième mois de grossesse, elle perd l'enfant. Pour oublier sa peine, la jeune femme repart sur les routes et reprend son activité de sage-femme, ce qui devient un sujet de discorde pour son couple, puis de rupture.

- C'est au tournant de ses trente ans, qu'elle fait la connaissance d'une jeune femme tout à fait hors du commun : Luanllö Nil'An. Cet étrange de petit bout de femme la tire alors d'un bien mauvais pas alors qu'elle fréquente l'une des routes les plus mal famées de tout l'Empire. Leur amitié se scellera par la suite autour d'un feu de camp. Enaïa regrette parfois de ne pas voir plus souvent son amie, mais récemment, elle l'a contacté en lui annonçant qu'elle était enceinte. C'est tout naturellement qu'elle a accompagné son amie dans les dernières semaines de sa grossesse et qu'elle l'a aidé à mettre au monde son fils.

Informations personnelles

Citation de vous même | Pseudo
Pseudo du créateur : Luanllö Nil'An

Liens du personnages avec d'autres personnages du forum :
Luanllö Nil'An - C'est au tournant de ses trente ans, qu'elle fait la connaissance d'une jeune femme tout à fait hors du commun : Luanllö Nil'An. Cet étrange de petit bout de femme la tire alors d'un bien mauvais pas alors qu'elle fréquente l'une des routes les plus mal famées de tout l'Empire. Leur amitié se scellera par la suite autour d'un feu de camp. Enaïa regrette parfois de ne pas voir plus souvent son amie, mais récemment, elle l'a contacté en lui annonçant qu'elle était enceinte. C'est tout naturellement qu'elle a accompagné son amie dans les dernières semaines de sa grossesse et qu'elle l'a aidé à mettre au monde son fils.

Enoa Warjan - C'est sa soeur jumelle. Si aujourd'hui les deux femmes ne se voient pas aussi souvent qu'elles le désireraient, le temps n'altèrent toutefois en rien leur complicité. Enaïa retournerait des montagnes pour traverser l'Empire si jamais sa soeur en avait besoin. Et réciproquement.

Exigences et Autres : Eclatez-vous ;)

Kit/avatar :




Océan, miroir de mon âme
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum