RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Funambule - Aelya Ceriosé

avatar
Aelya Ceriosé
Marchombre


Aelya Ceriosé

« Elle voulait juste se créer un monde, fait d’ombre et de lumière. »





« Je suis tout. Je ne suis rien. Un tout fait à partir d’un rien. Je suis la brise légère qui effleure ta nuque. Je suis l’écho de tes rêves les plus fous lorsque le jour pointe à l’horizon. Je suis le murmure inattendu qui s’empare de ton être et le transporte. Je suis le regard échangé à la volée, mi-surpris, mi-gêné. Je suis l’amertume d’une mer bordée d’écume, dont les flots déchaînés viennent se fracasser sur la berge. Je suis la tempête qui alimente la noirceur de tes doutes. Je suis la douceur d’une caresse trop osée. Je suis tout, et à la fois si peu. Une fleur à peine éclose, un oiseau à peine envolé. »






Portrait

Nom | Aelya Ceriosé
Age | 23 ans
Sexe | Féminin
Peuple | Alavirien
Métier | Marchombre
Armes | Arc long, poignard, étoiles de lancer.

Physique | Il se dégage d’Aelya une nette impression de fluidité. Dans sa démarche, dans ses gestes ; tout coule naturellement au fil de ses pensées. De son entrainement, elle a acquis une musculature fine typique des membres de sa guilde. Sa peau claire ne saurait dissimuler la tâche de naissance qu’elle possède sur sa nuque, ni même les deux cicatrices qui balafrent son ventre, vestige de son enfance tourmentée. Son visage reflète la douceur qui la compose : des joues rosies, des sourcils peu marqués, des pommettes hautes et une bouche au pourpre bien fourni, qui n’outrepasseront jamais la beauté de ses prunelles. Aelya possède deux magnifiques émeraudes, qui enchantent en premier lieu la plupart des gens qu’elle rencontre. Si elle sait pouvoir compter sur chacun de ses sens, ses deux iris lui permettent de mettre en œuvre son esprit d’observation et d’analyse, sans compter qu’ils assouvissent aussi, du mieux qu’ils le peuvent, son insatiable curiosité du monde qui l’entoure.
Un pendentif en forme de plume pend négligemment à son cou, unique souvenir de sa mère biologique ; lorsqu’elle est soucieuse ou en pleine réflexion, il lui arrive régulièrement de s’emparer du bijou, comme s’il pouvait à lui seul apaiser le tumulte de ses pensées. La jeune femme porte une tenue de cuir souple de couleur neutre qui, en plus de ne pas l’entraver dans ses mouvements, lui permet de rester discrète. Durant l’hiver, une cape de fourrure vient couvrir ses épaules. Outre le poignard et les étoiles de lancers qu’elle porte, Aelya est avant toute chose une archère accomplie : Dans son dos, le carquois et l’arc long, mi-ébène, mi-argenté, ne laisse aucun doute à ce sujet.
De sa mère adoptive, elle a hérité, entre toutes choses, de quelques connaissances concernant les plantes médicinales. Il n’est donc pas rare qu’elle ait dans sa sacoche de quoi apaiser les douleurs et aider à la cicatrisation des plaies.


Caractère | Douceur. Aelya est un concentré de douceur. Sous l’aura de sérénité qui l’entoure, vous aurez la possibilité de découvrir un être d’une grande patience. Discrète, la marchombre ne se révèle jamais au grand jour, si bien que même ses plus proches amis ignorent qui elle est véritablement. Aelya veille constamment à ce que ses plus douloureux secrets demeurent enfouis dans un coin sombre de son esprit. Peu bavarde, la jeune femme peut cependant s’avérer être une oreille attentive et prodiguer des conseils qui vous seront fort utiles. Sa capacité d’analyse et d’observation en font une personne à l’esprit vif et affûté. Elle possède de solides connaissances en ce qui concerne les plantes médicinales et n’hésitera pas à mettre son savoir au profit des autres si elle juge cela nécessaire. Malgré sa difficulté évidente à accorder sa confiance aux membres de son entourage, Aelya n’est pas une forteresse impénétrable. Une fois la première muraille dépassée, elle peut même être d’une compagnie vraiment agréable… Et avoir le rire facile, si tant est que vous trouviez les mots adéquats.

Biographie

L’Avant. [Naissance > Dix-Sept ans]

Aelya est née à Al-Far. De ses six premières années, elle ne garde que des souvenirs extrêmement flous ; le choc dû à la mort de ses parents a, semble-t-il, confiné tout ce qui la reliait à ses racines dans un coin de son esprit auquel elle n’a pas accès. Lors d’une attaque de gang – le genre de tuerie presque trop fréquente dans une ville où la vermine se trouve plus facilement qu’une chope de bière – qui a coûté la vie à ses parents, l’enfant a bien failli succomber à ses blessures. C’eut été le cas sans l’intervention d’Elyne, une herboriste habitant les environs d’Al-Far. Avec patience, la jeune femme a pansé les blessures d’Aelya, qu’elles soient physiques ou non. Et, s’il n’a jamais été question de revenir sur les détails de cette fameuse nuit, Elyne est parvenue au bout de plusieurs mois à s’offrir la confiance et la conversation d’Aelya. Incapable de se détacher de cet ange aux yeux émeraude, l’herboriste choisit d’adopter la fillette et de lui apprendre les bases de son métier. En grandissant, Aelya s’est révélée être une élève plutôt douée avec les plantes – plus qu’elle ne le serait jamais avec les gens. Émerveillée par les connaissances de celle qu’elle considérait comme sa mère, l’adolescente ne cessa d’apprendre, s’enivrant de chacune de ses découvertes avec délice. Lorsqu’elle eut seize ans, le malheur la frappa une seconde fois ; Elyne tomba gravement malade. Les crises de démence se faisaient de plus en plus fortes et les médecins, tout comme Aelya, demeurèrent impuissants face à cette maladie que rien n’effrayait. Et, une nouvelle fois, la promesse d’un avenir serein se brisa au moment où Elyne rendit son dernier souffle. Laissée seule, l’adolescente abandonna derrière elle tout ce qui la reliait encore à cette vie qui n’avait plus rien à lui offrir.
Entre deux emplois douteux, Aelya finit par rencontrer celui qui, à son tour, allait la sauver de la noirceur qui menaçait de l’engloutir à tout instant. Un prénom, six lettres, un nouveau sens. Elijah.

L’Après. [Dix-sept ans > De nos jours]

Marchombre. Comme ce mot sonne-t-il encore tendrement à ses oreilles… Un sourire aux lèvres, c’est ainsi qu’elle vous parlerait d’Elijah – si tant est qu’elle le voulait. La rencontre avec son maître est somme toute assez banale : elle était une nouvelle fois dans de beaux draps et il l’a tirée de ce guêpier avec une facilité déconcertante. Dès lors, Aelya s’est trouvée fascinée par l’aura que cet homme dégageait ; un mélange de puissance, de rêve et d’harmonie. L’harmonie… Est-ce cela qui l’a poussée à accepter l’offre qu’il lui a faite ? Trois ans. Trois ans de sa vie, en échange desquels il l’aiderait à avancer sur cette Voie qu’elle s’était choisie. Du doute aux plus grandes joies, Des larmes à la fierté, jamais elle n’a vu Elijah chanceler. Et, si elle a mainte fois manqué de tomber, son maître a toujours su la rattraper au vol.
Dorénavant, Aelya parcourt le continent. Jamais un voyage n’est préparé à l’avance, ni même simplement pensé. Elle se contente de suivre le rythme indolent du pas de son compagnon, un étalon bai nommé Astan, et de continuer de s’émerveiller devant les beautés dont regorge ce monde… Son monde.






Nouveautés

VALIDEE! | 31/05/2015
La fiche d'Aelya est validée, mise en route des RPs.

Journal | 10/09/2015
Création du journal.

MAJ | 10/04/2016
Ajout des RPs et des relations. Enfin!





Statistiques

# de message RP | 44
# de RP en cours | 4
# de RP terminés | 4
# de RP en attente | 1
# de RP en pause | 0

Statut RP

Statut RP | OUVERT/FERMÉ
Localisation RP | Aelya escorte une importante caravane au départ d'Al-Chen et en direction du Nord. Elle se situe actuellement au nord d'Al-Far et remonte vers les Marches du Nord.

Recherche en bref | N'importe quel type de RP, allant du combat à mains nues à la discussion autour d'un repas, tout me va! Pour les liens, voir ci-dessous.






« Je chante et pleure, et veux faire et défaire,
J’ose et je crains, et je fuis et je suis,
J’heurte et je cède, et j’ombrage et je luis,
J’arrête et cours, je suis pour et contraire. »
[Abraham de Vermeil]


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aelya Ceriosé
Marchombre


Les Récits

« Aucun souvenir ne vaudra le moment vécu. »





Recherche de Role Play

A la recherche d’aventures ? Des combats les plus folkloriques aux discussions à double-sens lors d’un repas, d’une balade sur les toits ou tout simplement face à un verre dans la Taverne, je suis ouverte à toute proposition de RP. N’ayez crainte, je ne mords pas ! (Et en théorie, Lya non plus.)







Terminés
« Je pense... Je pense que même la grand-mère de l'Empereur marche plus vite que toi. »


A l'Ombre de tes secrets.

| Elleynah Bàthory | 01/06/2015 |
Dentelles Vives, quatre ans auparavant. La rencontre improbable entre l'Harmonie et le Chaos. Aelya découvre l'existence d'Elleynah, née mercenaire et devenue Marchombre suite à la décision d'Enyô, l'ex-fiancée de son propre maître, Elijah. Cette rencontre se terminera sur une fausse note, pour ne pas dire un début de haine profonde; les deux jeunes femmes ne peuvent se supporter et passent le plus clair de leur temps à se faire des coups bas.







En route vers le Nord.

| Kyllian Steredönn | 03/06/2015 |
Après deux ans sans s'être réellement vus, les deux amis se retrouvent lors du départ d'un grand convoi pour le Nord. Tous deux sont escortes de la caravane et leurs retrouvailles sont... Intenses. Du rire aux larmes, de la joie aux doutes, le fil de leur histoire s'emmêle bien plus qu'ils n'auraient pu l'imaginer.







Deux lames décolorées.

| Emelyne Edelweiss | 03/07/2015 |
Alors qu'elle était de retour à Al-Far, Aelya vient en aide à Emelyne, une jeune Frontalière menacée par plusieurs assassins. Intriguée par la jolie fleur, Aelya se met en tête de lui dévoiler une partie des secrets de la Cité maudite et par la-même, d'aider la jeune fille à prendre une décision concernant son possible retour à la Citadelle.







Le ventre vide, des étoiles plein les yeux.

| Zaltar Alek | 09/07/2015 |
Alors qu'elle se perdait dans la contemplation d'Al-Jeit, Aelya rencontre Zaltar, un musicien dont la mélancolie l'intrigue aussitôt. Poussée par sa curiosité et quelque chose de plus secret, la marchombre choisit d'inviter l'homme à partager un repas à ses côtés et découvre un être surprenant.










« Je chante et pleure, et veux faire et défaire,
J’ose et je crains, et je fuis et je suis,
J’heurte et je cède, et j’ombrage et je luis,
J’arrête et cours, je suis pour et contraire. »
[Abraham de Vermeil]


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aelya Ceriosé
Marchombre


Les Récits

« Ainsi chante l'oiseau en cage. »






En cours
« Écorche mes ailes, envole-moi. »


Bulle d'air

| Owen Finnegan | 11/04/2016 |
RP Flashback. Sud d'Al Far, il y a de cela trois ans. L'histoire de la rencontre entre un Musicien et une Marchombre - le choc de deux mondes et surtout, de deux vies qui ne seront plus jamais les mêmes, l'éclosion d'une passion dont Lya garde encore un arrière-goût de bonheur au creux des lèvres.








L'Ours face aux Fauves.

| Kyllian Steredönn & Elleynah Bàthory | 13/07/2015 |
A peine remis de leurs émotions et de la première partie du voyage, Kyllian et Aelya décident d'aller faire un tour dans cette charmante ville qu'est Al-Far. Aelya se sent mal à l'aise, tant au vu des récents événements qui la lient à Kyllian qu'à leur présence dans la cité maudite. Et les choses ne vont pas aller en s'améliorant, puisqu'Elleynah va se joindre à eux pour le reste de la journée... L'animosité que la marchombre éprouve envers la jeune femme sera-t-elle contenue par la volonté de Kyllian? Affaire à suivre.








Entre neige et souvenirs.

| Kyllian Steredönn & Owen Finnegan | 08/01/2016 |
Le voyage a repris et la caravane continue sa remontée vers le Nord. Les relations entre Kyllian et Aelya sont pour le moins étranges, teintées d'un voile d'amertume qu'a déposé là la récente apparition d'Elleynah à Al-Far... Quelle ne fut pas la surprise lorsque la jeune marchombre retrouva un soir, chantant au coin du feu comme s'ils étaient amis depuis toujours, Kyllian en compagnie du nouveau barde du convoi - un prénommé Owen. Owen, celui-là même pour qui les barrières de Lya ont déjà cédé quelques années auparavant, dans une passion aussi intense que brève. Si la jolie demoiselle est ravie de revoir son ancien compagnon, elle demeure néanmoins de nouveau prise entre deux eaux... Où elle devra prendre garde de ne pas se noyer. Douceur passée ou tendresse à venir, Lya, il va falloir choisir.








Famille de sang et de cœur.

| Kyllian Steredönn & Luanllö Nil'An | 24/09/2016 |
L'amour est là, vivant et vivifiant. Encore tremblante de cette relation nouvelle, Lya va pourtant devoir affronter un autre événement avant de pouvoir se laisser aller à son amour pour Kyllian... Comme le retour d'une vieille connaissance et d'un enfant d'à peine trois mois, par exemple.








En pause
« Suspendu, le funambule, sur la ligne de la vie. »


Tic tac back.
| ? & ? | .../.../... |
Lorem ipsum.








À Venir
« Et ces secondes qui s'égrènent encore. »



Adëla Sassehnack | Quand le chemin de deux herboristes se croise... Nul doute qu'Aelya aura plein de choses à apprendre de son aînée.








« Je chante et pleure, et veux faire et défaire,
J’ose et je crains, et je fuis et je suis,
J’heurte et je cède, et j’ombrage et je luis,
J’arrête et cours, je suis pour et contraire. »
[Abraham de Vermeil]


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum