RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Eskil Stava - un illustre quidam

avatar
Eskil Stava
Musicien
Prénom & Nom
Alavirien | Artiste | Musicien

Généralités

Nom | Stava
Prénom | Eskil
Sexe | Homme
Âge |  22 ans
Lieu de Naissance | Al-Jeit
Peuple | Alavirien
Métier | Musicien

Description Physique

Je suis là, invisible, devant vos ye...
non, gamin, c'est pas une une énigme,
c'est simplement la triste réalité de
mon existence. | Eskil Stava
D'aucuns auraient pu qualifier Eskil de "parfait inconnu" ou encore d'"illustre quidam" s'ils avaient pu se souvenir ne serait-ce que de son existence. Avantage ou malédiction, Eskil est l'anonyme archétypique. Vous voyez, ce type de personne qui remplit la foule sans aucune autre fonction, que votre esprit catalogue immédiatement comme étant un parmi d'autre. Il est un client de la taverne mais pas le plus éméché ou le plus grand et encore moins le plus méchant ou le plus riche d'apparence. Il est votre covoyageur dans le convoi, dont vous ne vous souviendrez jamais du nom. Pour résumer, il est "un", toujours dans la moyenne, mais juste assez orginal pour que même ceci ne constitue pas un trait particulier.

Sur le plan physique, cela se traduit par des cheveux d'un châtain clair si commun que la plupart des personnes qu'il rencontre ne sauraient s'en rappeler la couleur, des yeux noisettes dont la teinte hésite entre le vert-gris et le marron et des infimes tâches de rousseur sur la peau clair de son nez de sorte que sa complexion ne soit marquante ni par sa pureté, ni par des marques distinctives. Ses sourcils sont assez peu touffus et son nez est droit, quoique légèrement en trompette. Son oreile droite est pointue mais ses cheveux sont juste asez long pour la masquer. Eskil mesure 1m78, n'est ni maigre ni gros et sa masse musculaire est celle propre aux itinérants.

Ayant rapidement compris que des vêtements spécifiques ne lui seraient d'aucunes utilité pour lui donner une personnalité physique et ne rendraient que plus pitoyable sa tentative de s'en constituer une, Eskil est devenu une véritable caméléon. Il adapte ses atours ainsi que sa démarche, ses manières et son vocabulaire en fonction de son auditoire et se joue de son apparence si commune afin de maximiser les rentes de ses prestations musicales. Il s'en sert à l'occasion pour échapper aux forces de l'ordre lorsque ses paroles à caractère polémique déclenchent des bagarres de taverne voire des émeutes.

En tant que musicien itinérant, Eskil dispose de l'atirail propre aux membres de sa guilde, un solide sac de toile cirée en bandoulière contenant menue monnaie, vêtements, provisions, partitions et accessoires, une cape grise pourvue de nombreuses poches intérieures, de robustes bottes et son étui en cuir rigide renforcé de lamelles de bois de bouleau protégeant son instrument.

Caractère

Mes convictions t'offensent ? Alors estime-toi heureux que j'en garde certaines pour moi !  Eskil Stava


Tout d'abord, si vous avez lu le paragraphe précédent vous aurez compris qu'il peut y avoir un monde entre les pensées et les actes d'Eskil. Ainsi, s'il méprise la noblesse, il n'hésitera pourtant pas à s'agenouiller devant elle et à lui donner du vouvoiement si cela lui ouvre des portes.

Eskil est épris de liberté, mais au contraire de la célèbre guilde des marchombres, il n'en fait pas un mode de vie mais un but. Il considère simplement qu'à la manière des congés payés, on peut accumuler la liberté afin d'en jouir plus tard.
D'ailleurs, une contradiction interne semble règner dans l'esprit d'Eskil: d'un côté il accumule les richesses dans des caches secrètes aux quatre coins du royaume en vue de jouir pleinement de sa liberté future, de l'autre il entretient des convictions très idéalistes.

Eskil croit en un monde égalitaire contraire à la conception aristotélicienne d'un ordre établi en vigueur en Gwendalavir. Cependant, il est dôté d'un caractère franc et honnète qui l'empêche foncièrement de mentir et de se soutraire à la loi. Encore une fois, Eskil adapte le système idéaliste de ses convictions à ses besoins car s'il refuse catégoriquement de voler, la loi portant sur la bienséance et la médisance ne semble pas le concerner. Ainsi, il considère les déguisements comme un atour ne masquant pas réellement l'identité profonde d'un individu, donc rentrant dans les cadres de la vérité et est passé maître dans l'art des demi-vérités et des passages sous silence. C'est pourquoi, loin d'être un robin des bois, Eskil, préfère sapper l'autorité des castes dirigeantes en les tournant en ridicule à travers des chansons d'ivrogne. Eskil est très obstinés quant à ses convictions et refuse d'argumenter à ce propos.

Enfin, s'il est d'une timidité inégalée envers la gente féminine, ses chansons à la manières de ses parures peuvent emprunter un caractère différent de sa personnalité et se révéler très romantiques ou très salaces. On doit noter néanmoins que la plupart de ses compositions contiennent de nombreux sous-entendus perfides  cachés derrière les tournures flatteuses et recherchées de sa plume.

Histoire

Connard  | Premier et dernier mot d'Eskil Stava adressé à son père


Connard, c'était le tout premier mot du petit Eskil de sept mois. Et il était adressé à son père. Ne croyez pas que c'est un hasard, que le nourisson s'était contenté de répéter un mot aléatoire entendu lors des nombreuses disputes qui avaient éclatées dans la petite maison confortable de quatre pièces du quatier pauvre d'Al-Jeit. Oh que non. Le bébé avait visiblement parfaitement saisi le sens du mot et le prononça clairement de sa petite voix fluette en fixant son père, cet homme dur dont la colère résonnait si souvent sous la voûte de pierre.
Après un court laps de temps, Henrik serra les poings et ses phalanges blanchirent. Son visage rougeaud gagna encore quelques teintes  et les veines de son cou et de son front palpitèrent dangeureusement. Mais pour une fois il contint sa colère, parce que ce bébé était son seul héritier mâle, son seul espoir de transmettre sa violence qu'il nommait pompeusement science des armes à quelqu'un de son nom.
Alors, il prononça d'un voix douçoureuse le nom de Clervie, huit ans, grande soeur d'Eskil et son souffre douleur préféré.

Eskil avait douze ans lorsque sa mère lui présenta Aldoen Walinka. Il ne comprendrait que bien plus tard qu'il était le véritable père de Clervie et l'amant de sa mère, Gala. Profitant de la mission de huit mois que devait accomplir Henrik au service d'un convoi, il voyait Aldoen tous les jours. Celui-ci devint rapidement un père de substitution pour Eskil. Plus important, ce fut lui qui forgea ses convictions et qui lui fit don de la musique.
Si un courant marxiste eut un jour traversé Gwendalavir, il n'était nul doute qu'Aldoen en aurait été un des principaux vecteurs. Il lui donnait ses leçons de morale entre deux cours de luth qu'il lui prodiguait et les visites chez Aldoen étaient toujours un moment de joie intense chez Eskil, même s'il ne pouvait se permettre de ramener son luth à la maison.

Au retour d'Henrik celui-ci décida de lui enseigner le maniement de la hache. Eskil refusa. Henrik battit sa soeur plus violemment que jamais mais Clervie s'en tira miraculeusement sans séquelle. Alors Eskil l'aida à fuir, la portant jusqu'à une caravane en partance pour l'Ouest avec l'aide d'Aldoen. Il prétendit que sa soeur était morte et pour cette perte, Henrik le battit pour la première fois. C'est à ce moment là qu'Eskil se jura de tuer son père.
Ainsi, il se plia au maniement des armes, apprenant à manier deux lames simples et courtes. Il se débrouillait, sans plus. Plus tard, il prouverait que sa maîtrsie des armes était tout juste suffisante pour tuer un raï en bénéficiant de l'effet de surprise ou pour défaire un coupe-jarret l'attaquant au détour d'une ruelle glauque, non sans écoper de quelques blessures sérieuses ou superficielles.
Durant les excursions de son père, il repprenait le luth de façon de plus en plus acharnée, tentant de pallier le manque d'entrainement quotidien.

Quand il eut 18 ans, son père plus saoul que jamais et de retour à l'improviste le vit rentrer à la maison avec le beau luth brun ocre à sept cordes qu'Aldoen lui avait offert pour célébrer la fin de son apprentissage primaire. Henrik se rua sur lui, alors, il dégaina ses lames. Ce fut bref : abattre un homme saoul de l'acabit de son père est chose aisée. Connard, lâcha-t-il lorsqu'il était à terre.
Eskil, regarda Gala, incarnation de la passivité dont la seule action libre avait été de lui présenter Aldoen, fit son sac et parti, loin, vers Al-Chen et ses environ, où il tint son rôle de caméléon itinérant pendant trois ans avant d'envisager d'autres horizons.

Informations personnelles

Ma blague préférée : C'est un petit photon qui a un rhume, quand il éternue il fair AchNu ! J'adore cette blague bong sang, rigole je te dis, rigole ! | Moi
Pseudo | Eskil Stava (parce que je ne fait pas la différence)
Age réel | 18 ans.
Pays d'origine | France

Parlez-nous de vous | Je suis une fille, j'aime jouer du violoncelle, grimper dans les arbres et sur les rochers, l'escalade, la montagne, jouer à cache cache, le vert, les étoiles, l'astrophysique et lire de l'heroic fantasy. J'ai passé mon bac cette année et je pars en licence de mécnique (qui n'est pas du tout réparer des voitures mais une sous branche de la physique appliquée aux systèmes macroscopiques).

Familier avec l'univers de Pierre Bottero? | Ouiiiii, j'ai quasi tout lu et au moins 4 fois chaque (sauf les âmes croisées parce que j'ai pas beaucoup aimé). Ah et j'ai les bds aussi ! (j'essaye de convertir mon petit frère)

Comment avez vous connu le forum ? | Au hasard, en vogant au gré des suggestions d'écosia
Un commentaire sur le forum ? | Les runes, c'est joli mais c'est mieux quand elles veulent dire quelque chose ! c'est très perturbant là ... parce que je suis bilingue runique, oui monsieur !


Demande particulière | J'ai réussi à mettre un avatar issu de la banque mais ... Admettons que je mettrai les crédits plus tard ...

Code de validation |
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue en Gwendalavir


Bienvenue sur le forum, Eskil !
*lance des cookies dans les airs*

Ton personnage s'annonce très intéressant! En plus j'adore toujours les perso musiciens thatlook On se fera un duo avec Kyllian qui chantera des chansons grivoises thüles Ha ha ! *sort*

J'arrange le code de ta fiche, qui a un peu brisé, rien de grave ;)

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche.




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
En ligne
avatar
Naëth Telmare
Aline
Je VEUX me joindre à la choral!! J'ai aussi un bon répertoire de grivoiseries Hi hi !

Bref, BIENVENUE PARMIS NOUS! *Offre une bouteille de rhum*

J'espère que tu t'amuseras bien!!
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
À modifier


Tout d'abord, bravo pour la rédaction de ta fiche! houray
J'aime beaucoup ton style d'écriture, très fluide et agréable à lire.

Je répond d'abord à ta question concernant l'avatar. Tu préviens que tu prend un avatar de la banque lorsque tu recense ton personnage, une fois ta fiche complétée. Le staff se charge de retirer les avatars pris de la banque par la suite. Concernant ton problème pour mettre ton avatar, envoie moi un MP, je vais tenter de t'aider^^

Je passe à la correction ;)

Le physique et le caractère sont parfait, je n'ai rien à redire! J'aime beaucoup les subtilités du personnage, qui est beaucoup plus complexe que ce qu'il n'en laisse paraître. Cela promet de belles choses pour le RP Oh oui !
L'histoire aussi est un sans fautes, bravo! Seule chose, même saoul, un guerrier peut être dangereux et non pas automatiquement facile à tuer. tout dépend du guerrier en question. Aucun problème pour qu'Eskil ait tuer son père, néanmoins, je tenais seulement à préciser ce détail pour l'avenir ^^

Seul détail, tu as oublier d'inscrire le code de validation. Pour trouver le code de validation, je te renvoie lire le Règlement et et le Guide pour les conseils à l'originalité pour en trouver les deux parties. Après cela, je pourrais te valider houray

N'hésite pas à demander des précisions ou à poser tes questions.
Bon courage pour les modifications et fait nous signe lorsque tu auras terminé.

P.S. : C'est voulu pour les runes, qu'elles ne veulent rien dire, comme Gwendalavir est un univers original et que techniquement, le "runique" n'y existe pas. Il s'agit ici plutôt d'une autre forme de langue semblable au runique, disons Face Mais c'est franchement badass d'être bilingue là dessus Bave




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
En ligne
avatar
Eskil Stava
Musicien
Merci !

Je vais tenter de trouver le code validation (j'ai cru voir quelque chose a propos de Jilano ...), et je vais rectifier la petite erreur que tu me signales ... À plus !
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
À modifier


Le code de validation est bon, je valide^^

Il ne te manque plus qu'à régler ton petit problème d'avatar et tu sera validé. N'hésite pas à m'écrire si le problème persiste :3




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
En ligne
avatar
Seïleen Dil'Silkea
Étudiante Dessinatrice
Hey hey ! Un petit bienvenue avant ta validation :3 J'ai pas compris ta blague par contre oO


avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Fiche Validée


Avec ton avatar en place, je peux déclarer cette fiche officiellement VALIDÉE !

Encore bravo pour ce personnage, il promet beaucoup! J'ai hate le voir en RP^^

N'hésite pas à faire ton journal de personnage.
Tu peux également faire une demande de RP et une demande de lien.
Enfin, tu peux allez jeter un œil aux quêtes !

L'équipe administrative reste toujours disponible pour toutes demandes ou questions.
Bienvenue encore parmi nous et bon jeu !




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
En ligne
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue à toi ! C'est que je suis presque pas au retard ! *sort très très très loin*
Mais cookies pour toi quand même !

(Être bilingue runique, ça claque ! Désolée de choquer tes pitis n'yeux avec notre graphisme ! :D)


http://www.ewilanrpg.com
avatar
Eskil Stava
Musicien
@Eskil Stava a écrit:
Prénom & Nom
Alavirien | Artiste | Musicien

Généralités

Nom | Stava
Prénom | Eskil
Sexe | Homme
Âge |  22 ans
Lieu de Naissance | Al-Jeit
Peuple | Alavirien
Métier | Musicien

Description Physique

Je suis là, invisible, devant vos ye...
non, gamin, c'est pas une une énigme,
c'est simplement la triste réalité de
mon existence. | Eskil Stava
D'aucuns auraient pu qualifier Eskil de "parfait inconnu" ou encore d'"illustre quidam" s'ils avaient pu se souvenir ne serait-ce que de son existence. Avantage ou malédiction, Eskil est l'anonyme archétypique. Vous voyez, ce type de personne qui remplit la foule sans aucune autre fonction, que votre esprit catalogue immédiatement comme étant un parmi d'autre. Il est un client de la taverne mais pas le plus éméché ou le plus grand et encore moins le plus méchant ou le plus riche d'apparence. Il est votre covoyageur dans le convoi, dont vous ne vous souviendrez jamais du nom. Pour résumer, il est "un", toujours dans la moyenne, mais juste assez orginal pour que même ceci ne constitue pas un trait particulier.

Sur le plan physique, cela se traduit par des cheveux d'un châtain clair si commun que la plupart des personnes qu'il rencontre ne sauraient s'en rappeler la couleur, des yeux noisettes dont la teinte hésite entre le vert-gris et le marron et des infimes tâches de rousseur sur la peau clair de son nez de sorte que sa complexion ne soit marquante ni par sa pureté, ni par des marques distinctives. Ses sourcils sont assez peu touffus et son nez est droit, quoique légèrement en trompette. Son oreile droite est pointue mais ses cheveux sont juste asez long pour la masquer. Eskil mesure 1m78, n'est ni maigre ni gros et sa masse musculaire est celle propre aux itinérants.

Ayant rapidement compris que des vêtements spécifiques ne lui seraient d'aucunes utilité pour lui donner une personnalité physique et ne rendraient que plus pitoyable sa tentative de s'en constituer une, Eskil est devenu une véritable caméléon. Il adapte ses atours ainsi que sa démarche, ses manières et son vocabulaire en fonction de son auditoire et se joue de son apparence si commune afin de maximiser les rentes de ses prestations musicales. Il s'en sert à l'occasion pour échapper aux forces de l'ordre lorsque ses paroles à caractère polémique déclenchent des bagarres de taverne voire des émeutes.

En tant que musicien itinérant, Eskil dispose de l'atirail propre aux membres de sa guilde, un solide sac de toile cirée en bandoulière contenant menue monnaie, vêtements, provisions, partitions et accessoires, une cape grise pourvue de nombreuses poches intérieures, de robustes bottes et son étui en cuir rigide renforcé de lamelles de bois de bouleau protégeant son instrument.

Caractère

Mes convictions t'offensent ? Alors estime-toi heureux que j'en garde certaines pour moi !  Eskil Stava


Tout d'abord, si vous avez lu le paragraphe précédent vous aurez compris qu'il peut y avoir un monde entre les pensées et les actes d'Eskil. Ainsi, s'il méprise la noblesse, il n'hésitera pourtant pas à s'agenouiller devant elle et à lui donner du vouvoiement si cela lui ouvre des portes.

Eskil est épris de liberté, mais au contraire de la célèbre guilde des marchombres, il n'en fait pas un mode de vie mais un but. Il considère simplement qu'à la manière des congés payés, on peut accumuler la liberté afin d'en jouir plus tard.
D'ailleurs, une contradiction interne semble règner dans l'esprit d'Eskil: d'un côté il accumule les richesses dans des caches secrètes aux quatre coins du royaume en vue de jouir pleinement de sa liberté future, de l'autre il entretient des convictions très idéalistes.

Eskil croit en un monde égalitaire contraire à la conception aristotélicienne d'un ordre établi en vigueur en Gwendalavir. Cependant, il est dôté d'un caractère franc et honnète qui l'empêche foncièrement de mentir et de se soutraire à la loi. Encore une fois, Eskil adapte le système idéaliste de ses convictions à ses besoins car s'il refuse catégoriquement de voler, la loi portant sur la bienséance et la médisance ne semble pas le concerner. Ainsi, il considère les déguisements comme un atour ne masquant pas réellement l'identité profonde d'un individu, donc rentrant dans les cadres de la vérité et est passé maître dans l'art des demi-vérités et des passages sous silence. C'est pourquoi, loin d'être un robin des bois, Eskil, préfère sapper l'autorité des castes dirigeantes en les tournant en ridicule à travers des chansons d'ivrogne. Eskil est très obstinés quant à ses convictions et refuse d'argumenter à ce propos.

Enfin, s'il est d'une timidité inégalée envers la gente féminine, ses chansons à la manières de ses parures peuvent emprunter un caractère différent de sa personnalité et se révéler très romantiques ou très salaces. On doit noter néanmoins que la plupart de ses compositions contiennent de nombreux sous-entendus perfides  cachés derrière les tournures flatteuses et recherchées de sa plume.

Histoire

Connard  | Premier et dernier mot d'Eskil Stava adressé à son père


Connard, c'était le tout premier mot du petit Eskil de sept mois. Et il était adressé à son père. Ne croyez pas que c'est un hasard, que le nourisson s'était contenté de répéter un mot aléatoire entendu lors des nombreuses disputes qui avaient éclatées dans la petite maison confortable de quatre pièces du quatier pauvre d'Al-Jeit. Oh que non. Le bébé avait visiblement parfaitement saisi le sens du mot et le prononça clairement de sa petite voix fluette en fixant son père, cet homme dur dont la colère résonnait si souvent sous la voûte de pierre.
Après un court laps de temps, Henrik serra les poings et ses phalanges blanchirent. Son visage rougeaud gagna encore quelques teintes  et les veines de son cou et de son front palpitèrent dangeureusement. Mais pour une fois il contint sa colère, parce que ce bébé était son seul héritier mâle, son seul espoir de transmettre sa violence qu'il nommait pompeusement science des armes à quelqu'un de son nom.
Alors, il prononça d'un voix douçoureuse le nom de Clervie, huit ans, grande soeur d'Eskil et son souffre douleur préféré.

Eskil avait douze ans lorsque sa mère lui présenta Aldoen Walinka. Il ne comprendrait que bien plus tard qu'il était le véritable père de Clervie et l'amant de sa mère, Gala. Profitant de la mission de huit mois que devait accomplir Henrik au service d'un convoi, il voyait Aldoen tous les jours. Celui-ci devint rapidement un père de substitution pour Eskil. Plus important, ce fut lui qui forgea ses convictions et qui lui fit don de la musique.
Si un courant marxiste eut un jour traversé Gwendalavir, il n'était nul doute qu'Aldoen en aurait été un des principaux vecteurs. Il lui donnait ses leçons de morale entre deux cours de luth qu'il lui prodiguait et les visites chez Aldoen étaient toujours un moment de joie intense chez Eskil, même s'il ne pouvait se permettre de ramener son luth à la maison.

Au retour d'Henrik celui-ci décida de lui enseigner le maniement de la hache. Eskil refusa. Henrik battit sa soeur plus violemment que jamais mais Clervie s'en tira miraculeusement sans séquelle. Alors Eskil l'aida à fuir, la portant jusqu'à une caravane en partance pour l'Ouest avec l'aide d'Aldoen. Il prétendit que sa soeur était morte et pour cette perte, Henrik le battit pour la première fois. C'est à ce moment là qu'Eskil se jura de tuer son père.
Ainsi, il se plia au maniement des armes, apprenant à manier deux lames simples et courtes. Il se débrouillait, sans plus. Plus tard, il prouverait que sa maîtrsie des armes était tout juste suffisante pour tuer un raï en bénéficiant de l'effet de surprise ou pour défaire un coupe-jarret l'attaquant au détour d'une ruelle glauque, non sans écoper de quelques blessures sérieuses ou superficielles.
Durant les excursions de son père, il reprenait le luth de façon de plus en plus acharnée, tentant de pallier le manque d'entrainement quotidien.

Quand il eut 18 ans, son père plus saoul que jamais et de retour à l'improviste le vit rentrer à la maison avec le beau luth brun ocre à sept cordes qu'Aldoen lui avait offert pour célébrer la fin de son apprentissage primaire. Henrik se rua sur lui, alors, il dégaina ses lames. Ce fut bref : abattre un homme saoul de l'acabit de son père est chose aisée. Connard, lâcha-t-il lorsqu'il était à terre.
Eskil regarda Gala, incarnation de la passivité dont la seule action libre avait été de lui présenter Aldoen, fit son sac et partit, loin, vers Al-Chen et ses environ, où il tint son rôle de caméléon itinérant pendant trois ans avant d'envisager d'autres horizons.

Informations personnelles

Ma blague préférée : C'est un petit photon qui a un rhume, quand il éternue il fair AchNu ! J'adore cette blague bon sang, rigole je te dis, rigole ! | Moi
Pseudo | Eskil Stava, ou Mille sur d'autres forums
Age réel | 18 ans.
Pays d'origine | France

Parlez-nous de vous | Je suis une fille, j'aime jouer du violoncelle, grimper dans les arbres et sur les rochers, l'escalade, la montagne, jouer à cache cache, le vert, les étoiles, l'astrophysique et lire de l'heroic fantasy. J'ai passé mon bac cette année et je pars en licence de mécanique (qui n'est pas du tout réparer des voitures mais une sous branche de la physique appliquée aux systèmes macroscopiques).

Familier avec l'univers de Pierre Bottero? | Ouiiiii, j'ai quasi tout lu et au moins 4 fois chaque (sauf les âmes croisées parce que j'ai pas beaucoup aimé). Ah et j'ai les bds aussi ! (j'essaye de convertir mon petit frère)

Comment avez vous connu le forum ? | Au hasard, en voguant au gré des suggestions d'écosia
Un commentaire sur le forum ? | Les runes, c'est joli mais c'est mieux quand elles veulent dire quelque chose ! c'est très perturbant là ... parce que je suis bilingue runique, oui monsieur !


Demande particulière | J'ai réussi à mettre un avatar issu de la banque mais ... Admettons que je mettrai les crédits plus tard ...

Code de validation |
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum