RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Yohan Keëndal - en cours

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Yohan Keëndal
Escorte de Caravanes
Yohan Keëndal
Thül & Alavirien | Escorte de caravane | Apprenti guerrier Thül

Généralités

Nom |  Keëndal
Prénom | Yohan
Sexe | Homme
Âge | 17 ans et déjà plus toutes ses dents. Il en manque une qui a sauté à cause d'un client un peu trop imbibé du Héron Gris qui dépassait les deux mètres douze réglementaires. Bon elle est au fond donc on la voit pas, mais ça fait un trou quand même. C'est bizarre. Ca fait un peu comme s'il avait perdu une dent de lait qui n'aurait jamais repoussé. Ca veut dire qu'il va toujours rester un grand gamin vous croyez ?
Lieu de Naissance | Quelque part au sud de la plaine de Shaal. Alors il sait pas où exactement, il a jamais été après le voyage pour Al-Chen, mais sa mère lui a tellement raconté et re-raconté qu'il pourrait sûrement dessiner la scène et jusqu'à la moindre feuille d'arbre... pas qu'il en ait forcément envie hein, mais il pourrait. Peut-être. Bref.
Peuple | Thül. Et Alavirien. Techniquement ça serait plutôt "Alavirien de père Thül", vu que bon, il l'a pas vraiment connu son père, et que tous ses souvenirs datent d'Al-Chen, mais là ça fait comme s'il était ni l'un ni l'autre. Non. Il est les deux, point à la ligne. Une bière ?
Métier | Alors jusqu'à y a pas longtemps il était serveur au Héron gris. C'est quoi le Héron gris ? C'est l'auberge de ses grand-parents à Al-Chen, la meilleure du monde si vous voulez savoir. Que des produits locaux et naturels, que de l'eau de pluie - et de la vraie pluie hein, qui est arrivée toute seule au-dessus des carottes ! Hein quoi ? Ah oui, là maintenant ? Ben là maintenant il est escorte de caravane. Ouais. Et fier comme un paon en prime. Il a pas encore eu d'occasion de se ridiculiser complètement face à tous ces grands guerriers qui le dépassent de la tête et du haut des épaules... alors ouiiii, bien sûr, à Al-Chen c'est lui qui dépassait presque tout le monde, au moins du haut du front, mais là bonjour le complexe... va falloir qu'elle continue encore un peu la poussée de croissance !

Description Physique

"C'est pas la taille qui compte, mais là j'me sens un peu gringalet quand même" | Yohan Keëndal lâché au milieu de guerriers Thüls pour la première fois
Bon alors comme vous voyez, il fait son petit mètre quatre-vingt pour le poids qui va avec, et... quoi comment ça le poids a pas l'air d'aller avec ? Ah, il fait pas très épais ? Ouais, ouais, il paraît ouais. Bras de fer ? Quoi t'as peur ? Allez viens ! Vieeeens j'te dis, j'mords pas... prêt ? ... bam Voilà ! Alors c'est qui la crevette des sables là hein ? Noooon mais.
Petit mètre quatre-vingt donc, et moins baraqué que le Thül moyen. Il compense en étant plus agile, au moins aussi endurant - courir et bondir pour être partout à la fois tout en déblatérant tout ce qui vous passe par la tête, ça vous forge un homme - et sa force reste au-dessus de la moyenne. C'est qu'il en faut du muscle pour rentrer les approvisionnements, s'occuper des chevaux, et sortir les colosses ivres morts qui en veulent "juste encore uuuuuuuuuun... urbleuaaaaaaargh... éhé... rzzzzzzz", c'est pas Mémé qui va le faire ça hein, la pauvre elle en a tellement vu déjà à son âge, et Pépé depuis qu'il est devenu sec comme une vieille branche il a bien fallu lui faire comprendre que c'était plus son rôle non plus. Manquerait plus que le type lui tombe dessus quoi...
En fait, sa mère lui dit souvent qu'il ressemble à son père. Il aurait les mêmes cheveux châtain courts et embataillés et les mêmes taches de rousseur qui vont avec - les mêmes, oui oui, par exemple celle-là là au bord du nez, ben il avait la même au même endroit, enfin d'après sa mère -, les mêmes yeux verts rieurs, mobiles et si expressifs presque à l'étroit dans le même visage long, la même voix grave, enfin peut-être un peu moins parce que son père il était plus grand et mieux bâti. Il paraîtrait qu'il aurait un peu les mêmes maladresses, des maladresses d'homme un peu rustre et pas toujours très doué, mais gentil, attachant malgré ses défauts et qu'on ne saurait surtout pas qualifier de "mignon". Enfin lui on peut le penser, mais faut pas lui dire. Un homme c'est pas "mignon", c'est "viril". Alors ouiiiiii, bien sûûûûûr, par rapport à un Thül pur jus il fait pas exactement viril, surtout à son âge où il a péniblement trois poils au menton qui se battent en duel, mais ça viendra. N'empêche... des duels à trois poils, pfffr... t'imagines ça, trois poils qui se battent en rond avec une épée en poil aussi ? Quoi ça te fait pas rire ? Non mais t'as pas compris en fait, attends j't'explique...
Sinon quoi d'autre ? Il fait pas vraiment attention à comment il s'habille. Il aime bien les couleurs vives, ça met un peu de soleil quand on est dedans, mais c'est cher, puis pour un serveur ça le fait pas trop et pour un guerrier n'en parlons pas, alors du coup c'est du marron, du beige, de l'écru, de l'ivoire, du crème... tiens d'ailleurs vous connaissez la différence entre les quatre derniers ? Alors le beige c'est...
...et voilà ! Vous avez compris ? Il peut recommencer hein si... non vraiment ? Sûr ? Bon, tant mieux ! Puis pour le reste comme il est pas riche, pas franchement expérimenté, et qu'il voulait pas ruiner sa pauvre mère, il a acheté une armure de cuir avec ses économies, et une épée bâtarde pour aller avec. Il aimerait bien apprendre à mieux utiliser un arc, parce que le meilleur moyen de pas avoir d'ennuis c'est encore d'empêcher les ennuis d'arriver jusqu'à vous, mais là en l'état ça lui servirait à rien d'en avoir un, il a juste les bases. Et comme il a pas envie de mourir jeune, mieux vaut une arme à courte portée qu'on sait par quel bout tenir qu'une arme à distance qui risque de vous arracher le bras à chaque flèche qui ira se perdre dans le vide. Il prétend pas être un champion hein, mais il se débrouille quand même mieux avec une épée. Pépé lui a bien appris à chasser en plus de ce qu'il sait faire avec une épée, mais il n'a très bizarrement retenu que la partie "déplacement en silence" au mépris de celle "viser la cible et pas l'arbre trois mètres à droite"...
Oh, et sinon il pue des pieds. Il est désolé, vraiment, il fait tout ce qu'il peut pour que les gens ne tombent pas dans les pommes quand il enlève ses chaussures, mais parfois... enfin remarquez ça fait une arme pratique pour signaler que c'est l'heure de fermer l'auberge.

Caractère

"Un jour j'ai bla bla bla bla... et puis bla bla bla bla... mais alors bla bla bla bla... et c'est pas tout bla bla bla..." | Yohan Keëndal
Il est bavard. Oui. Vous auriez pas deviné hein ? Ouais, il fait souvent cet effet vaguement gonflant, mais il fait pas exprès, promis. D'ailleurs il s'en rend pas forcément compte, tellement il est pris dans son histoire, ses digressions, et hop on retrouve le fil et on continue ! C'est un défaut sûrement, mais associé à la grande qualité qu'est l'honnêteté. C'est paaaaaaas qu'il est fondamentalement incapable de mentir, des fois il essaie encore pour la bonne cause - et échoue invariablement sans le moindre panache -, mais il l'est en revanche de produire un mensonge crédible et de le tenir. Les moulins à paroles courent toujours le risque de se contredire, il s'en est très vite rendu compte, alors comme il fallait choisir entre raconter sa vie et pas raconter grand-chose et en plus y mettre du faux, il a choisi de raconter sa vie. Enfin non il a pas choisi, ça s'est imposé tout seul. C'est une grande peluche au fond Yohan, une sorte de chiot foufou et baveux mais affectueux comme tout et prêt à être votre ami pour la vie après cinq minutes de discussion - de monologue. Cause ou conséquence des années passées à l'auberge, mystère, mais c'est comme ça et c'est très bien. Sauf quand il se fait avoir, ce qui arrive régulièrement et passe assez mal. On a sa fierté ou on l'a pas, et soit qu'elle soit héréditaire soit qu'il s'agisse inconsciemment d'imiter le peu qu'il sait de ce père absent, Yohan l'a, sa fierté. Quelque part c'est qu'il a besoin d'attention et de reconnaissance, le grand dadais métis et au fond tout timide et maladroit - surtout avec les filles, on lui a bien expliqué que se retrouver chargé de famille à son âge c'était mal. Il ne sait simplement pas comment s'y prendre pour l'avoir, alors si au moins il fait rire les autres c'est toujours ça de pris pas vrai ? Il se fait rire aussi au passage souvent, donc c'est parfait. C'est bon pour la santé, de rire.
Attention néanmoins, les tendances bavardes du jeune homme ne l'empêchent en aucun cas de travailler. Et il est travailleur comme tout le bonhomme, une qualité obligatoire pour aider dignement à tenir le Héron Gris et plus encore pour aider sa famille et la rendre fière de lui. Il n'a plus de père pour soutenir sa mère, c'est à lui de le remplacer au moins de ce point de vue. A son avis. Et même chose pour ses grand-parents. Alors pourquoi partir ? Eh bien, pour l'argent déjà. Oh bien sûr il reste réaliste, il ne sera pas riche du jour au lendemain, mais ça fera toujours trois sous en plus pour Pépé et Mémé. Et puis comme à peu près tous les jeunes gens de son âge, et peut-être encore plus en tant que fils d'un absent dont il ne connaît somme toute presque rien si ce n'est qu'il vient de contrées lointaines tout aussi mystérieuses, Yohan a des envies d'Ailleurs. Des envies de marcher à son tour dans les pas des voyageurs de passage à l'auberge, des envies de voir le Vaste Monde, des envies peut-être aussi de trouver quelque part les empreintes de son père et de mettre le pied dedans pour les comparer. Peut-être même que l'odeur de ses pieds ferait rappliquer le paternel, allez savoir...
Sinon il aime bien l'alcool, mais reste prudent quant à sa consommation dont il a vu les effets indésirables plus qu'à son tour. Il s'endurcira. Il aura du cuir à la place de la peau et un gosier en acier trempé. Il est déterminé. Il atteindra le but qu'il s'est fixé. Quand il l'aura fixé. Pour l'instant, son but c'est de vivre, de voir du pays, de devenir un grand guerrier - thül si possible -, et de rentrer un jour à la maison pour reprendre l'auberge et s'y installer, pourquoi pas avec une gentille femme d'amour et une tripotée de marmots pour courir au milieu des clients.

Histoire

"Quand j'étais petit, je sautais au cou de tout ce qui ressemblait à un Thül en croyant que c'était mon père. Ma mère était morte de honte la pauvre." | Yohan Keëndal
Ca commence bien comme histoire, ça ressemble à un conte de fées. Alors il était une fois une fille d'aubergiste d'Al-Chen, une jolie brune aux yeux clairs qui s'appelait Kerala, qui travaillait comme serveuse à l'auberge de ses parents et n'avait aucune raison particulière de vouloir en partir. Un jour une caravane a fait escale en ville et un beau gosse de deux mètres douze est entré, avec sa grosse barbe châtain et ses grands yeux verts et son rire facile. Elle le vit, elle rougit, elle pâlit à sa vue, blaaaaaablabla tout ça, et pouf il est reparti. Paraît-il que pendant trois mois elle guettait toutes les caravanes qui pouvaient approcher Al-Chen en espérant le revoir. Il a mis quatre mois, mais il est revenu, avec une ou deux cicatrices en plus et quelques cheveux en moins, et elle l'a plus lâché du haut de son mètre soixante et de son petit ventre qui commençait à dépasser un peu. Il avait l'air d'accord, Pépé et Mémé beaucoup moins, mais elle est partie avec lui vers son Nord glacé et son petit clan familial du sud de la plaine de Shaal.
C'était beau, c'était la Découverte, l'Ailleurs... la Belle-Famille, aussi. Ca c'était moins beau. Pas qu'elle était mal vue hein la petite Kerala qui mesurait une ou deux têtes de moins que son compagnon et que son beau-père, et presque une tête de moins que ses belles-soeurs... mais bon apparemment c'était pas la bienvenue, sans qu'elle sache vraiment pourquoi. Avec le recul, le fait que la belle-famille n'avait jamais entendu parler d'elle avant de la voir arriver avec son joli ventre rond était probablement une bonne raison de bouder un peu, mais bon il y était pour rien lui hein... Alors quand il a été clair que la caravane qu'escortait son mari ne reviendrait pas, et le mari non plus, parce que celle qui avait été attaquée par des Raïs c'était la sienne, Kerala est partie. Yohan sait pas vraiment si c'est qu'elle se sentait mal dans la famille ou s'ils l'ont jetée dehors, mais en tout cas il n'a plus jamais eu de contact avec le moindre membre du clan paternel. Ce qui est quand même bête vous avouerez, parce qu'il était visiblement le seul fils connu de son père et que le garder avec eux ça aurait... pas remplacé son père, mais un peu atténué sa disparition quoi vous voyez ? Puis sa mère a jamais été du genre à se tourner les pouces, sûrement qu'elle était pas si encombrante... en plus elle était déjà toute petite. Pour les critères thüls.
Quand elle est revenue toquer à la maison avec son Thül miniature dans les bras, Pépé et Mémé ont pas été enchantés, mais bon ils l'ont reprise quand même, déjà parce que c'était leur fille quoi zut, et puis parce que c'était leur troisième petit-fils et que même s'il avait déjà la tête de son père ben il avait rien demandé et puis il était adorable ce gamin, déjà bavard comme une pie. Enfin c'est ce qu'ils disent depuis en rigolant, parce qu'il s'en souvient pas. Peut-être qu'en vrai ça a pris des jours à se regarder en chiens de faïence et à se dire que le petit machin babillard qui essayait déjà de rouler les R entre ses dents pas droites était la raison qui les avait privés de leur fille pendant presque trois ans, et qu'en plus il avait pas de père ce petit et qu'il allait falloir l'élever et qu'ils étaient pas riches et et et.
Bon en fin de compte ça s'est plutôt bien passé, comme la plupart des gamins il a passé sa petite enfance à courir partout entre les clients et les divers bâtiments de l'auberge, il a écouté les histoires de tous les voyageurs et de tous les bardes, rapidement rêvé de les suivre - au grand désespoir de sa famille d'ailleurs, que l'expérience maternelle avait quand même bien refroidie - et très vite commencé à aider en portant le linge dans les chambres et en donnant à manger aux chevaux. Il aimait beaucoup les chevaux déjà à l'époque, même s'il en avait quand même un peu peur par moments. Les chevaux c'était l'Ailleurs, c'était la caravane qui l'avait emmené chez Pépé et Mémé et même s'il a pas retenu grand-chose de la plaine de Shaal il sait que les chevaux sont gentils. Grands, clairement, pour un gamin de cinq ou six ans, compliqués des fois, et dangereux quand on les énerve, mais gentils. Pépé lui a appris un peu à s'en occuper et à monter sur la vieille mule de l'auberge, puis il lui a aussi appris à tenir une arme un peu, parce qu'on sait pas, puis taper sur les bûches ça l'occupait le piot, en plus de faire, des fois, du petit bois pour le feu. C'est qu'il avait été soldat Pépé à une époque, alors il savait comment on tient une épée, mais il avait vraiment pas le temps d'apprendre à son petit-fils, surtout qu'il avait chopé pas mal de rhumatismes et que c'était pas exactement le plus pratique pour montrer le maniement des armes. Du coup autant pour l'épée Yohan a pu se débrouiller, autant pour l'arc rien à faire, il était capable de rater un cerf à vingt pas. Niveau chasse Pépé lui a surtout appris à poser des pièges du coup, ça marchait mieux et la famille avait davantage à manger à la fin de la journée...
Le temps passait, le piot grandissait, ressemblait de plus en plus à son père au grand dam de Mémé qui en voulait toujours au Thül d'avoir mis sa fille enceinte sous son nez et de l'avoir emmenée avec lui dans ses plaines glacées, tout ça pour ne même pas être fichu de survivre plus de deux ans, pfeuh. Enfin la bonne nouvelle c'est que grand comme il était pour son âge, il aidait beaucoup son grand-père aux travaux de force, et il était travailleur en prime alors ça allait. Puis gentil comme tout le petit, enfin petit, il l'avait vite dépassée hein sa grand-mère. Bavard, mais gentil et travailleur, et pas le genre à aller regarder sous les jupes des filles - ça elle surveillait beaucoup Mémé. Non, il écoutait juste les bardes et les voyageurs, sympathisait avec tous ceux qu'il ne gonflait pas, adorait les histoires qu'Astia Telmon la barde racontait et chantait à l'auberge, discutait beaucoup et longtemps avec tous ceux qui restaient tard sans être trop imbibés pour parler - dont elle. Mémé a surveillé très fort, surtout quand le ventre de la jeune femme commença à s'arrondir suspicieusement, mais quelques discussions avec elle ont suffi à la rassurer : non, elle n'allait pas être arrière-grand-mère par ce petit-fils.
Un beau jour il a commencé à parler sérieusement de partir travailler dans une caravane. Branle-bas de combat, état d'urgence, conseil de famille le soir même, et devant Pépé, Mémé et Man, il a bien fallu expliquer pourquoi cette envie d'aller voir ailleurs était soudain devenue un besoin. Il a eu du mal à trouver l'explication d'ailleurs. Juste, c'était comme ça. Et puis ça ferait toujours des sous en plus pour retaper le toit de l'auberge qui commençait à fuir... non ? Non. Pas au prix de sa peau pour Man, pas au prix de la voie qu'avait empruntée son père pour Mémé. Et Pépé lui il disait qu'il allait bien falloir qu'il mette le nez dehors un jour ou l'autre, et que le mieux qu'ils pouvaient faire c'était de l'y préparer au lieu de tout refuser en bloc et de courir le risque qu'un beau matin il soit parti tout seul et se fasse attaquer par les premiers bandits à la sortie d'Al-Chen. Vexant mais sensé, au fond, parce que le petit Yohan avait désormais seize ans passés et un mètre soixante-douze au compteur... et que c'est vrai que le toit avait besoin d'être refait. Il risquait davantage de se casser le cou en montant faire l'idiot là-haut qu'en partant dans une caravane digne de ce nom.
Pépé a donc commencé, avec son petit-fils, à scruter les caravanes "dignes de ce nom", qui devaient remplir un nombre de critères assez ahurissant, la plupart imposés non par le vétéran mais par son épouse et sa fille, et pourtant Pépé il savait ce qu'il voulait : du sérieux. Mémé elle voulait du moral, pas un ramassis d'ivrognes et de coureurs de jupons, Man elle voulait du sûr, donc pas une caravane qui partait dans des régions trop dangereuses... Yohan lui il voulait juste que ça aille en pays thül, quelque part, n'importe où, mais voir ce côté du monde où il était né. Ce qui était ballot dans l'affaire c'est que ça collait pas forcément avec la conception maternelle d'une "région pas trop dangereuse", et de longs débats s'ensuivirent à nouveau jusqu'à ce qu'elle cède. Se posait ensuite le problème des compétences du petit. Son grand-père avait beau avoir repris l'entraînement à l'épée de Yohan avec une ardeur renouvelée, il n'avait pas d'expérience d'escorte et sans expérience personne ne voulait de lui. Ca rassurait les dames de la maison, ça frustrait les messieurs, mais ils ont continué à chercher pendant un long, très long moment, jusqu'au jour où on a bien voulu lui donner sa chance. Depuis cette minute précise Yohan a adulé Ayden Steredönn et depuis la première nuit où il a fallu se répartir la garde nocturne du convoi et où Kyllian Steredönn, cousin du précédent, lui a laissé le tour le plus facile, il a décidé que c'était son ami. Par chance pour tout le monde, le guerrier au sourire facile et sa meute de chiens géants étaient d'accord... Il a aussi rencontré Aelya Ceriosé, jolie jeune femme qu'il sait pas trop comment aborder parce qu'elle est jolie et intimidante et parce qu'il a bien vu comment Kyllian la regardait et qu'il voudrait pas le fâcher... oh, et un ours aussi. Qu'il a juste regardé dans le blanc des yeux en tremblant pendant que les deux autres faisaient tout le boulot. Pépé l'avait prévenu que ça se passerait sûrement comme ça la première fois qu'il aurait à utiliser son épée, donc il a quand même pu relativiser un peu, mais c'est atrocement humiliant quand même de pas pouvoir broncher dans ce genre de situation. Bon sang le voyage a été chaotique, mais quelque part il avait l'impression de respirer vraiment pour la première fois de sa vie.

Informations personnelles

Oh, un papillon ! | Moi
Pseudo | Je vous fais confiance pour trouver quelque chose :P
Age réel | 24 ans
Pays d'origine | France, mais je suis souvent active à des heures étranges, alors ne vous y fiez pas trop.

Parlez-nous de vous | J'écris, je dessine, je chante sous la douche, je fabrique des choses parfois...
Familier avec l'univers de Pierre Bottero? | Il y a longtemps, dans une galaxie lointaine, fort lointaine... j'avais lu les neuf tomes d'Ewilan et Ellana, les trois de l'Autre, et j'avais énormément aimé. Puis j'ai vieilli et j'ai oublié. J'ai donc de grosses lacunes, mais j'ai commencé à relire les livres o/

Comment avez vous connu le forum ? | pointe Kyllian C'EST SA FAUTE ! *saute sur le Grand Frère pour lui faire un câlin poulpique Face*
Un commentaire sur le forum ? | Je suppose que les choses sont ainsi pour des raisons de sécurité, mais ça serait vraiment chouette qu'on puisse lire les RP déjà postés avant de s'inscrire, surtout quand ils sont fortement recommandés pour la bonne compréhension d'un prédéfini ^^' Sinon c'est un très beau forum, très bien construit, il faut un peu de temps pour s'habituer à l'avatar à droite et à la zone de messages aux couleurs du forum, mais c'est très harmonieux donc on s'y fait vite.

Demande particulière | Je sais déjà qui embêter en cas de trou de mémoire :P

Code de validation |
http://stigandr.forumactif.org/
avatar
Kyllian Steredönn
Dresseur de chiens de traineau
Bienvenue en Gwendalavir




Bienvenue sur le forum, Yohan ! In love  I neeeeed !  lèche  :4233:  :999:  :777:

OMG. Tu peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir ici. Avec Yohan en plus. Le combo de mon cœur. Je meurs d'amour là thatlook

Tout me parait vraiment bien pour le moment, tu as déjà eu toutes mes réactions en live pour l'écriture, mais je te le répète quand même... TU GÈRE TELLEMENT LES CACTUS! Oh oui ! Tu l'as tellement bien compris, ca fait super plaisir à voir ♥

Mention spéciale pour la crevette des sable et des pieds camembert. Olé.



Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers de Gwendalavir.
Tu peux également aller jeter un œil au guide du Nouveau Joueur pour t'aider à bien débuter sur le forum et construire ta fiche.
Finalement, tu peux aller faire une demande de parrainage si tu en ressens le besoin.

Lorsque tu as terminé, tu dois passer par ce sujet pour le signaler. Cela nous permet de te recenser plus facilement.

N'hésite pas à me contacter personnellement par MP pour toutes demandes ou questions !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche. :392:

Ho et pour le code... Fleeeeeemarde va, j'vais sortir le fouet  Face




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçût de mes personnages:
avatar
Astia Telmon
Musicienne
Encore un travelo Face Oh la la c'est pas du joli, heureusement qu'avec Kyllian on est pas comme ça Face
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE In love
Bébé Fynn dit lui bonjour In love
Bébé Fynn : "hellooo!"
Voilà un cookie de bienvenue qui  réapparaît quand tu le manges In love


"Une petite chanson ? ♫"



DC de Jorth Rethelson et Cilobe Nil'Korra
avatar
Aelya Ceriosé
Marchombre
Je reconnais cette frimousse, tout comme je sais qui se cache derrière Face :5555:
Bienvenue à toi petit panda! Comme Aki je suis ravie que Yohan t'ait plu ♥ Et j'espère que tu t'éclateras bien parmi nous In love
Pluie de cookies sur toi! Hug


« Je chante et pleure, et veux faire et défaire,
J’ose et je crains, et je fuis et je suis,
J’heurte et je cède, et j’ombrage et je luis,
J’arrête et cours, je suis pour et contraire. »
[Abraham de Vermeil]


avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue à toi ! o/
J'espère que cette tentative de Yohan sera la bonne, on y croit. Oh oui !

Sinon, tout le monde a l'air de savoir qui tu es... mais moi, je sèche ! :4309:


En ligne
http://www.ewilanrpg.com
avatar
Elië Filam
Conteuse
Hey bienvenue ! De même que Syane, je sèche sur ton identité IRL xD ! Mais sinon c'est un super personnage ça ** !


avatar
Yohan Keëndal
Escorte de Caravanes
Merci tout le monde, contente que le petit vous plaise ! L'histoire arrive bientôt, il faut encore que je la rédige...

Kyllian > trop de love ! J'espère qu'il te plaira toujours quand je commencerai à le jouer... d'ici là ne bave pas trop, ça va coller dans ta barbe après :P

Astya > ah non non, il a fini de muer depuis le temps le petit, on peut plus le confondre avec une fille ! *fait coucou à bébé Fynn thatlook et stocke le cookie pour les jours de famine*

Aelya > moi aussi je sais qui tu es, JE TE VOIS Face crevette des sables :666:

Syane, Elië > je pense qu'on ne se connaît pas (je pense aussi ne pas connaître Astya) donc si vous me remettez pas... c'est normal XD Ca va vite changer Face J'espère bien que ce Yohan sera le bon, il paraît qu'il a déjà eu plusieurs prédécesseurs qui n'ont jamais joué ?
http://stigandr.forumactif.org/
avatar
Astia Telmon
Musicienne
"stocke le cookie pour les jours de famine*" ... TU BOUFFES PAS MON FILS :888:
Alors tu viens du fow sur la croisée des mondes ? Face


"Une petite chanson ? ♫"



DC de Jorth Rethelson et Cilobe Nil'Korra
avatar
Yohan Keëndal
Escorte de Caravanes
Mais mais MAIS !

Voilà un cookie de bienvenue qui  réapparaît quand tu le manges

Je suis pas un ogre non plus ! Juste un Thül, alors ouiiii je sais de dehors la différence est pas flagrante mais enfin bref hum je vais me trouver un trou et m'enterrer loin de la vue de tous

...QUI ES-TU, ÊTRE EXTRAORDINAIRE ? @_@
http://stigandr.forumactif.org/
avatar
Astia Telmon
Musicienne
Ah ouf :3

TATATA TU CREUSES PAS DE TROU :888: Deadly Hug

"...QUI ES-TU, ÊTRE EXTRAORDINAIRE ? @_@" :2055:
Un type avec une bonne mémoire et qui se souvient que Kyky a poussé Lyly à aller sur un fow sur la Croisée des Mondes, et vu que personne d'autre ne te connait... Face


"Une petite chanson ? ♫"



DC de Jorth Rethelson et Cilobe Nil'Korra
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum