RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

D. AUTRES | 2. Le Mode de Vie Alavirien

avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


En Gwendalavir, il existe différentes cultures. Si vous résidez à Al-Jeit, la vie est très différente de si vous êtes un Thül, un Frontalier ou un Faël. Néanmoins, malgré leurs différences, toutes les personnes vivant sur le continent partagent des points communs dans leur mode de vie.

À titre de comparaison, le mode de vie dans l’Empire ressemble un peu à celui que l’on connait du Moyen Âge. Néanmoins, les conditions de vie y sont beaucoup moins précaires et difficiles, ce qui est en partie dû à l’existence du Dessin.

Il n’y a ni électricité, ni voiture au pétrole, ni aucune autre commodité de l’ère moderne. La cuisine se fait au-dessus d’un feu de bois, les longs trajets s’effectuent à cheval, en charrette ou en caravanes, l’éclairage se fait à la lanterne ou à la chandelle… Niveau habillement, on passe de la tunique aux vêtements de cuirs ou de fourrure, en passant par les armures plaquées, les cottes de mailles et le cuir. Le jean est donc complètement inexistant! Les armes communes, quant à elles, sont des couteaux ou des poignards, des épées ou des sabres, des arcs ou arbalètes, des haches ou des fléaux…

Les avantages qu’apporte le Dessin sont multiples puisque l’Empire en entier, ainsi que plusieurs Guildes et Peuples basent leur culture et leur fonctionnement sur celui-ci. On transporte des messages via les Chuchoteurs, petit rongeur ayant la faculté de faire un Pas sur le côté. On nettoie les rues et on protège les villes et forteresses grâce au Dessin. On soigne également grâce au Don des Rêveurs, ce qui fait que les maladies sont très rares en Gwendalavir. Certains travaillent dans les champs ou sur leur bateau grâce à leur don… Le Dessin est partout.

C’est également grâce au Dessin que les grandes constructions de l’Empire ont pu être réalisées. On lui doit entre autres la merveilleuse et flamboyante capitale, Al-Jeit, la majestueuse Arche enjambant le Pollimage, ou encore la Vigie de la Forteresse des Frontaliers.

Il est également à noter que les conditions de vie diffèrent entre les différentes régions de Gwendalavir. Au sud et dans les environs de la capitale, la vie y est douce et clémente. Grâce au climat chaud, on souffre très rarement de la famine. Au nord, passé le fleuve Gour, c’est un tout autre portrait qui s’affiche. La nature sauvage reprend le dessus sur la civilisation et on y croise des bêtes sauvages et dangereuses en grand nombre. Bruleurs, Loups du Nord, Goules… Le froid qui règne sur les régions les plus au nord de l’Empire cause quant à elle les famines et les rigueurs de l’hiver. Les gens y sont souvent plus endurcis, parfois austères et souvent méfiants. Également, dans la cité d’Al-Far, le taux de criminalité est plus élevé que partout ailleurs dans l’Empire.


Sommaire

  1. Les Noms de Famille
  2. Les Titres de Noblesse
  3. L'Argent
  4. La Nourriture
  5. Le Tournoi d'Al-Jeit


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


Les Noms de Famille

Les noms de famille, tout comme les prénoms d’ailleurs, sont parfois bien étrangers à ceux que nous connaissons dans notre monde. Le nom de famille se transmet néanmoins de la même manière que sur Terre, des parents à leurs enfants.

La grande majorité de la population possède un nom simple. Néanmoins, les nobles ont une particularité attachée à leur nom de famille, ce qui les rend reconnaissables. Cette particularité se traduit par un préfixe débutant par une consonne et se terminant pas il’. On retrouve donc des Gil’, Til’, Sil’, Hil’, Ril’… Les noms nobles sont ainsi présentés sous cette forme : Gil’Sayan, Til’Illan, Ril’Morienval, Nil’Erg, etc.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


Les Titres de Noblesse

Les titres de noblesse sont, comme mentionné précédemment, représenter par un préfixe au nom de famille, tel Til’, Sil’ ou Fil’.

Un titre de noblesse peut être acheté auprès de l’État de Gwendalavir pour une somme substantielle. Ainsi, si un homme nait sans titre de noblesse, mais devient riche par son labeur, il lui est possible de s’acheter un titre de noblesse.

Le plus souvent, néanmoins, les nobles naissent nobles. Le titre se transmet ainsi par le biais d’une longue lignée de descendant d’une famille noble. Ces dits nobles sont généralement les plus aisés de la société et occupent les postes les plus importants au sein de l’Empire. L’Empereur, le Seigneur des Marches du Nord, les conseillers, les Sentinelles et les Analystes sont généralement donc tous des nobles, puisque pour atteindre leur poste élevé dans la société, ils ont d’abord dû être issus de familles nobles et aisées. Cela s’explique également par le fait qu’un titre de noblesse peut être accordé à une personne ou à une famille en particulier suite à ses actions ou pour service rendu à l’Empire.

La distinction entre nobles et non-nobles n’est pas omniprésente dans la société. Si les gens sans titres ont tendance à respecter davantage les nobles, ce n’est pas nécessairement par convention de rang social, mais plutôt parce qu’ils savent que les nobles ont beaucoup d’argent. Certaines familles de nobles, bien entendu, n’échappent pas à la mondanité et considèrent les gens sans titres comme inférieurs. Ce sont des cas isolés et non pas une constante parmi les nobles.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


L’Argent

En Gwendalavir, les transactions s’effectuent à l’aide des Branches, des petites pièces de monnaie de forme triangulaire façonnées dans l’acier. Néanmoins, le troc est assez courant.

Au centre de la pièce se trouve un trou en étoile, le nombre de branches (ou pointes d'étoiles) indiquant la valeur de la pièce. Le nombre de branches varie de quatre à douze. Les Branches existent sous trois formes, celles de bronze, celles d’argent et celles d’or.

La pièce de bronze est la valeur la plus petite. Aussi, si la pièce de bronze a quatre branches, la pièces vaut 4 Branches, tout simplement. Pareillement, une pièce de bronze avec une étoile de 12 branches à une valeur de 12 Branches.

La pièce d'argent ne vaut pas plus cher que son équivalent en prix de pièces en bronze. C'est comme dire qu'un billet de 20$ est l'équivalent de 10 pièces de 2$. Une pièce d'argent est donc un moyen plus simple de transporter autant d'argent sur soi.


Le Ratio

Cinq pièces de bronze à douze branches équivalent à une pièce d’argent à quatre branches, alors que quatorze pièces d’argent à douze branches valent une pièce d’or.

Explication détaillées:
Le ratio simplifier que l'on obtient pour chacune des pièce en donc est le suivant :

Une pièce de 4 branches de bronze = Une valeur de 4 Branches
(1x1=1)

L'équivalent de 60 Branches de bronze = Une pièce de 4 branches d'argent
Donc théoriquement, une seule branches d'argent = 15 Branches (mais une pièce avec une seule branche n'existe pas)
(60÷4=15)

L’équipaient de 168 Branches d'argent = Une pièce de 4 branches d'or
Donc théoriquement, une seule branche d'or = 42 branches d'argent (mais une pièce avec une seule branche n'existe pas)
(168÷4=42)
Donc théoriquement, une seule branche d'or = 630 Branches (mais une pièce avec une seule branche n'existe pas)
(168÷4=42 et 42x15=630)

** Les branches de base sont les branches de bronze. Donc si on dit qu'un item coûte 60 branches, c'est 60 branches de bronze. On peut le payer avec cinq pièces de bronze à douze branches (chaque pièce vaut donc douze branches) ou avec une seule pièce d'argent à quatre branche d'étoiles, qui vaut donc 60 branches de base.

Tableau complet de la monnaie et de sa valeur

Voici la valeur réelle en branche de chacune des pièces existantes en Gwendalavir :

Pièces de Bronze :
1 pièce de bronze à 4 branches = 4 Branches
1 pièce de bronze à 5 branches = 5 Branches
1 pièce de bronze à 6 branches = 6 Branches
1 pièce de bronze à 7 branches = 7 Branches
1 pièce de bronze à 8 branches = 8 Branches
1 pièce de bronze à 9 branches = 9 Branches
1 pièce de bronze à 10 branches = 10 Branches
1 pièce de bronze à 11 branches = 11 Branches
1 pièce de bronze à 12 branches = 12 Branches

Pièces d'Argent :
1 pièce d'argent à 4 branches = 60 Branches
1 pièce d'argent à 5 branches = 75 Branches
1 pièce d'argent à 6 branches = 90 Branches
1 pièce d'argent à 7 branches = 105 Branches
1 pièce d'argent à 8 branches = 120 Branches
1 pièce d'argent à 9 branches = 135 Branches
1 pièce d'argent à 10 branches = 150 Branches
1 pièce d'argent à 11 branches = 165 Branches
1 pièce d'argent à 12 branches = 180 Branches

Pièces d'Or :
1 pièce d'or à 4 branches = 2 520 Branches
1 pièce d'or à 5 branches = 3 150 Branches
1 pièce d'or à 6 branches = 3 780 Branches
1 pièce d'or à 7 branches = 4 410 Branches
1 pièce d'or à 8 branches = 5 040 Branches
1 pièce d'or à 9 branches = 5 670 Branches
1 pièce d'or à 10 branches = 6 300 Branches
1 pièce d'or à 11 branches = 6 930 Branches
1 pièce d'or à 12 branches = 7 560 Branches


Guide des prix en Gwendalavir

Voici un petit guide afin de donner une idée de la valeur des choses en Gwendalavir. Il démontre la valeur moyenne des choses, un repas de très bonne qualité sera deux à trois fois plus cher qu’un repas dans une auberge miteuse.

4 branches ~ poster une annonce dans la Gazette Alavirienne
5 branches ~ un repas
10 branches ~ moyenne de prix par journée d'escorte pour un guerrier Thül
20 branches ~ un vêtement en toile
25 branches ~ une nuit à l'auberge
50 branches ~ un vêtement en cuir de siffleur
55 branches ~ une nuit dans une maison close
60 branches ~ prix moyen d'une évaluation chez un Analyse
70 branches ~ un vêtement en fourrure
80 branches ~ une arme de petite taille (coutelas, poignard, ect...)
200 branches ~ un arc
250 branches ~ une épée
300 branches ~ un bijoux incrusté de pierres précieuses
350 branches ~ Salaire moyen d'un fermier de l'Empire
400 branches ~ une armure
600 branches ~ un cheval simple
700 branches ~ salaire annuel moyen d'un soldat de l'Empire
4 000 branches ~ salaire annuel moyen d'un dessinateur de l'Empire
5 000 branches ~ une petite maison en campagne
5 000 branches ~ un destrier de guerre de première qualité
5 000 branches ~ une propriété ou une ferme avec du terrain
20 000 branches ~ un titre de noblesse
500 000 branches ~ une grande maison dans un beau quartier d’Al-Jeit


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


La Nourriture

Les Alaviriens se nourrissent principalement de l’agriculture, de la chasse et de l’élevage. De ce fait, leur régime n’est pas si différent du nôtre, quoique totalement biologique. De façon générale, les Alaviriens relèvent les gouts de leurs plats avec des herbes et épices de toutes sortes que l’on retrouve un peu partout sur le continent. La liste qui suit présente néanmoins quelques exemples de plats typiques de l’Empire.

Lait de Siffleur -
À la manière des vaches de notre monde, les siffleurs sont élevés pour leur lait. Légèrement plus sucré que le lait de vache que l’on connait, sa couleur diffère du blanc en oscillant entre l’orange et le jaune.

Viande séchée de Siffleur –
Cette viande séchée vient de l’animal du même nom, le Siffleur. Elle se présente sous différentes formes, dont le plus souvent sous celle de bâtonnets ou de fines tranches. Elle est très nutritive, ne nécessite aucune condition particulière de conservation et est très légère, ce qui en fait l’allié des voyageurs. Son gout n’est cependant pas des plus recherchés, pour ne pas dire carrément mauvais, car très ferreuse.

Ragout de Siffleur -
Le ragout de siffleur est constitué à base de viande de l’Animal du même nom. Coupée en cube, elle est cuite à feu doux pendant plusieurs heures dans un bouillon relevé d’herbes et d’épices. On y ajoute normalement les légumes de saison, dont des racines de niam qui, en marinant dans le bouillon, perdent de leur amertume.

Pâté de termites -
Le pâté de termites n’est pas un repas constitué d’insectes, comme son nom pourrait l’indiquer, mais plutôt un pâté mélangeant différentes sortes de viandes communes à Gwendalavir. Il contient normalement un mélange de viande de sanglier, de poulet, de siffleur et de coureur hachée finement que l’on relève à l’aide des fameuses herbes et épices pour assaisonner le tout.

Racine de niam -
La racine de Niam ressemble un peu à une pomme de terre. Petit tubercule d’une couleur violet vive impressionnante, elle est très appréciée en Gwendalavir puisqu’elle pousse partout, même dans les régions où les températures sont plus rigoureuses. On peut la manger en accompagnement ou en galette et sert souvent de base pour la cuisine des Alaviriens les plus pauvres, étant facilement accessible et son cout étant très bas. Son gout nécessite néanmoins l’accompagnement de beaucoup d’épices et de fines herbes puisqu’elle est très amère. Son gout déplait particulièrement aux enfants et il reste longtemps en bouche après ingestion.

Kla –
Le kla n’est pas un met, mais plutôt une boisson. Il est obtenu grâce à l’extraction des liquides de la plante de kla. Celle-ci est très rare, du fait qu’elle ne se retrouve pas partout, et donc très précieuse. Son prix peut alors atteindre des sommes exorbitantes. Normalement servie chaude, elle a un gout très particulier et amer, mais elle est réputée pour avoir de nombreuses vertus. Elle favorise la détente et permet de réduire la fatigue musculaire.

Rôti de Coureur -
Le rôti de Coureur est littéralement un rôti de la viande de l’animal appelé le Coureur. On peut le servir tel quel ou accompagner de légumes. Il n’est pas rare non plus de déguster les restes du rôti de la veille en sandwich. Son gout, comparable à celui de la dinde, est très apprécié, quoique la viande en elle-même soit un peu sèche, donc on l’accompagne souvent de sauces de toutes sortes.

Extrait de rougeoyeur glacé –
Tout comme le kla, l’extrait de rougeoyeur glacé est une boisson. On l’extrait de l’arbre portant le même nom. Très sucrée, c’est un liquide d’une couleur rouge foncé très prononcé. On dit que son gout est un mélange entre la papaye et la framboise. C’est une boisson très bien connue des aubergistes à travers tout Gwendalavir puisqu’elle est particulièrement appréciée auprès des jeunes.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Mode de Vie Alavirien


Le Tournoi d’Al-Jeit

Le tournoi d’Al-Jeit oppose chaque année les meilleurs guerriers de Gwendalavir. Constitué de dix épreuves se disputant chacune avec une arme différente, cinq consacrées aux lancers, cinq aux combats. Le tournoi voit les plus grands spécialistes de l’empire s’affronter pour remporter l’épreuve où ils sont experts.

Les Alaviriens font le trajet par milliers jusqu’à la capitale et, pendant les cinq jours que dure la compétition, Al-Jeit palpite au rythme des joutes et vibrait sous les acclamations des spectateurs. Les gardes impériaux veillent à l’ordre, car beaucoup d’agitation dans la capitale amène son lot de vol et de vandalisme.

Il y a un commentateur qui nomme les concurrents et les résultats. Sa voix est amplifiée par le Dessin, de sorte que les milliers d’Alaviriens présent dans les estrades puissent entendre ce qu’il dit. Avant les épreuves, des acrobates, musiciens et autres amuseurs de foules (jongleurs, contorsionnistes, voltigeurs…) font un spectacle dans l’arène, souvent accompagné de Dessinateurs pour amplifier le spectacle.

Les guerriers et maîtres d’armes choisissent de s’inscrire dans les épreuves qu’ils désirent et dans lesquelles ils excellent. Il n’y a pas de limite. Seuls les guerriers d’Élite participent au tournoi, et même pour eux, rien n’est gagné d’avance.

Les cinq épreuves de lancer sont : épreuve à la javeline; épreuve à la hache; épreuve au tir à l’arc; épreuve aux couteaux; épreuve à la fronde. Les cinq épreuves de combat sont : l’épreuve du combat à main nue; l’épreuve du combat au poignard; l’épreuve du combat à l’épée; l’épreuve du combat à la hache; l’épreuve du combat au sabre.

La javeline est la première épreuve des tournois d’Al-Jeit, suivit dans l’ordre par les autres épreuves au lancer. Suivent ensuite les cinq épreuves de combat. Le tournoi se termine sur l’épreuve du combat au sabre. Chacune des épreuves est constituée en plusieurs manches qui servent de tours de qualifications pour les manches suivantes. Si un guerrier se qualifie à la première manche de l’épreuve à la hache, il peut participer à la deuxième manche, et ainsi de suite pour toutes les épreuves. La finale de chaque épreuve oppose ainsi les 5 meilleurs combattants de chaque discipline.

À titre d’exemple, l’épreuve à la hache se divise en trois manches. Lors de la première manche, les concurrents doivent d’abord abattre à la hache un pieux en cinq coups maximum, tous en même temps, au signal du présentateur. Lors de la deuxième manche de l’épreuve, juché sur un cheval lancé au galop, les concurrents doivent ficher leur hache dans un bouclier pendu à un mat au centre de l’arène. La manche finale est le lancer de précision à la hache.

Une seule personne dans l’histoire de Gwendalavir À réussi à gagner les dix épreuves du tournois, en la personne d’Edwin Til’Illan, sous le règne de l’Empereur Sil’Afian. Edwin Til’Illan était le fils du seigneur des Marches du Nord, Hander Til’Illan, et donc prince héritier des Frontaliers, maître d’armes de l’Empereur, général des armées alaviriennes et commandant de la Légion Noire. On le connait également sous le titre de vainqueur des Dix tournois. Cet exploit reste toujours, plusieurs centaines d’année plus tard, inégalée. Til’Illan est une légende pour le tournois, chez les Frontaliers, ainsi que pour tout l’Empire de Gwendalavir.


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum