RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

D. AUTRES | 1. Le Don du Dessin

avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Le Don du Dessin est quelque chose de commun et d’assez répandu en Gwendalavir. La plupart des Alaviriens possèdent le Don, mais généralement à un niveau plutôt faible. En revanche, certaines personnes possèdent des Dons particuliers et substantiels, ce qui est plus rare.

Le Dessin en lui-même est la faculté à entrer dans le monde parallèle et immatériel de l’Imagination sur des chemins appelé les Spires. En utilisant les Spires, les Dessinateurs peuvent faire basculer les créations de leur imagination dans la réalité. Ils entrent dans l’Imagination uniquement avec leur esprit, et pas avec leur corps. Leur esprit circule sur les Spires, et plus un Dessinateur à un Don puissant, plus il peut emprunter les Spires les plus hautes. C’est ainsi qu’un dessinateur évolue dans l’Imagination. Plus les spires sont hautes, plus le nombre de possibilités est important.

Le Don du Dessin dépend de trois caractéristiques du dessinateur. Ces trois caractéristiques sont la Volonté, le Pouvoir et la Créativité. Pour qu’un Don soit important, les trois caractéristiques doivent être de force similaire. Ces trois caractéristiques rendent unique chaque Don de chaque dessinateur de par leur agencement et leur force. Aussi, plus un dessinateur possède de façon proportionnelle et en grande quantité les trois caractéristiques, plus son Don est puissant. C’est le travail des Analystes d’étudier ses caractéristiques et de déterminé la force du Don des dessinateurs.

Le Don du dessin apparaît généralement à l'adolescence et ne se stabilise pas avant 18 ans. Avant cet age, le don est instable, changeant, il est très difficile de le contrôler et put se manifester de façon sporadiques, soit disparaître et réapparaître sans raisons. C'est pour cette raison que les analystes refusent généralement de tester les jeunes de moins de 18 ans et qu'il n'est pas possible d'intégrer une école de dessin avant cet age.


Sommaire

  1. Les Œuvres du Dessin
  2. Les Sphères Graphes
  3. Les Dons Annexes au Dessin
  4. Les Professions liées au Dessin
  5. Les Sentinelles
  6. Les Académies de Dessin
  7. Les Légendes du Dessin


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Œuvres du Dessin

Les œuvres du dessin, qu’elles soient matérielles, objet, couleur ou autres, ne sont pas éternelles. Elles ont d’ailleurs une durée de vie assez courte, puisqu'issue d’un monde différent à notre réalité. Elles sont nées de l’Imagination et retournent à l’Imagination. Il est ainsi impossible, même pour un dessinateur, de dessiner de la nourriture pour se nourrir puisque celle-ci disparaîtra de la réalité et n’aura pas nourri le corps.

Cependant, certains Dessinateurs ont un Don assez puissant pour créer des objets qui basculent littéralement dans la réalité et y restent. Dans ce cas, le Dessin n’en est plus un, mais un objet réel et éternel. Par exemple, la cité d’Al-Jeit fut créée par le dessin par des dessinateurs assez puissants pour créer des objets éternels. Il en va de même pour l’Arche, qui traverse le Pollimage, ou la Vigie, tours de la Citadelle.

Outre les grandes œuvres faites par les dessinateurs du passé et fondateur de l’Empire, les objets éternels issus du dessin sont très rares. Ils ont la particularité d’être indestructibles et sont très recherchés en Gwendalavir.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Sphères Graphes

Les Sphères Graphes sont de puissants objets liés à l’Imagination. Elles sont connues pour alimenter le pouvoir des dessinateurs, mais elles ont d’autres propriétés. Activées par des dessinateurs, correctement utilisés, elles peuvent rendre une place forte imprenable et même soustraire des pans entiers d’une cité à la vie d’éventuels assaillants.

Les plus grandes citées de Gwendalavir sont protégées par ces sphères graphes. On prétend que trois-mille sphères graphes ont été placées dans les fondations d’Al-Jeit lors de sa construction. On n’en compte en revanche que cinq-cents à Al-Chen et moins de cent à Al-Far.

Les sphères graphes sont de petites billes de pierre ou de verre à l’aspect anodin qui tiennent sans difficulté au fond d’une poche. Elles sont très rares et infiniment précieuses. Le seul endroit où elles existent à l’état naturel est l’archipel Aline au large de Gwendalavir dans le Grand Océan du Sud. Une seule sphère graphe de vingt grammes a plus de valeur que l’armure de vargelite d’un légionnaire.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Dons Annexes au Dessin

Il existe plusieurs Dons dérivés du dessin. Quel qu’il soit, une personne ne peut pas apprendre un Don. On nait avec ce Don, quel qu’il soit, et on choisit ensuite d’apprendre à le développer et s’en servir ou non. Certains Dons particuliers sont liés au Dessin à proprement dit, alors que d’autres sont des dérivés différents propres à une Guilde ou à un Peuple.

Pas sur le côté –
Certains Dessinateurs possèdent la faculté d’effectuer un pas sur le côté. Cette faculté assez rare que seuls les meilleurs dessinateurs possèdent leur permet de se téléporter, eux ainsi que toute personne que le dessinateur entraine avec lui, vers un autre lieu qu’il a déjà visité. Seuls de très rares dessinateurs dans l’histoire possédaient la particularité du pas sur le côté de se téléporter dans un endroit qu’ils ne connaissaient pas.

Le Rêve –
Don dérivé du Dessin, certaines personnes naissent avec le Don du Rêve. Le rêve permet de guérir toutes les blessures et toutes les maladies. Les Confréries des Rêveurs sont les regroupements de ces gens aux facultés extraordinaires de soigner les autres. Ce Don est plus rare que celui du Dessin, mais à une très grande valeur. La santé de l’Empire repose sur les Rêveurs.

Les Navigateurs –
Autre Don dérivé du Dessin, les Navigateurs sont une guilde peuple possèdent la faculté d’influencer les éléments, soit l’air, le vent et l’eau. Ils utilisent leurs facultés pour diriger leurs navires sur les fleuves de l’Empire.

Les Alines –
On connait très peu le Don des Aline, puisqu’aucun de ces ennemis de l’empire n’est jamais venu à l’Académie d’Al-Jeit pour y être étudié, mais il semble être semblable, sinon pareil, à celui des Navigateurs. Le peuple des Alines peut lui aussi influencer le vent et l’eau afin de contrôler la mer au sud de Gwendalavir. Les Alines et les Navigateurs sont rivaux et l’un comme l’autre défend leur Don d’être différent.

Les Sculpteurs de Branches –
Ce sont des personnes nées avec un Don particulier où l’imagination est extrêmement forte et présente. Ils peuvent sculpter grâce à leur Don des objets magnifiques dans des branches de rougeoyeurs. Leur seule limite est leur propre imagination. Lorsqu’ils décident de pratiquer leur don, ils se réunissent dans la Guilde des Sculpteurs de branches.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Professions liées au Dessin

Plusieurs professions sont liées au dessin et à ses dérivés. Plusieurs de ses fonctions sont d’ailleurs relatives à un peuple en particulier. Voici la liste de tous les métiers, profession et peuple utilisant ou nécessitant l’art du Dessin, ou encore, y étant intimement liés.
  • Dessinateur
  • Sentinelles
  • Analystes
  • Professeurs de l’Académie d’Al-Jeit, à l’École des Dessinateurs
  • Étudiants de l’École des Dessinateurs
  • Chercheurs de l’Académie, à l’École des Dessinateurs
  • Historiens de l’Art du Dessin
  • Assistant Professeur ou Assistant chercheur
  • Amuseur de foule (carnaval, spectacle, théâtre, etc.)
  • Navigateurs (Guilde, don dérivé du dessin)
  • Sculpteurs de Branches (Guilde, don dérivé du dessin)
  • Pirates Alines (Peuple, don dérivé du dessin)


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Sentinelles

Au nombre de douze, les Sentinelles sont garantes de la sécurité de l’Empire. Elles surveillent l’accès à l’Imagination. Autrefois, elle le protégeait contre les Ts’Liches, mais aujourd’hui, ces créatures ont disparu, emportant leur menace avec elles. Il existe néanmoins plusieurs autres menaces dont elles doivent protéger l’Empire, dont les Mercenaires du Chaos ou un éventuel Dessinateur avide de pouvoir.

Pour devenir Sentinelle, un Dessinateur doit avoir un Don exceptionnel et étudier pendant de nombreuses années à l’académie d’Al-Jeit. Elles y apprennent à perfectionner leur Don. Ce poste est très prestigieux et important. Seuls les meilleurs peuvent prétendre au poste de Sentinelle.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Académies de Dessin

Il existe quatre académies en Gwendalavir, pour chacune des villes. Ainsi, il y a l'académie d'Al-Far, l'académie d'Al-Chen, l'académie d'Al-Vor ainsi que l'académie d'Al-Jeit. Chaques académies possèdent plusieurs écoles. Histoire, géographie, diplomatie, sciences... mais l'école la plus prestigieuses pour toute académie reste celle sur l'étude du Dessin. L’académie d’Al-Jeit est l’institut d’enseignement le plus reconnu et prestigieux de l’Empire. Vient ensuite Al-Chen, puis Al-Vor, pour finir par l'académie d'Al-Far, qui a très mauvaise réputation.

C’est dans cette école que sont formés les Dessinateurs possédant un Don plus haut que la moyenne. C’est également là que les Analystes, les Historiens du Dessin et les Sentinelles reçoivent leur formation.

La plupart du temps, ce sont les enfants des familles nobles ou riches qui entrent à l’académie puisqu’ils en ont à la fois les moyens et la disposition. L’académie n’est cependant pas entièrement élitiste. Si le don ou la prédisposition de non nobles ou des plus pauvres sont suffisants, ceux-ci peuvent être acceptés à l’Académie s'ils réussissent à recevoir une bourse de l'Empire ou en étant parrainée par une famille noble ou un professeur de l'académie. Les bourses sont néanmoins très difficiles à obtenir, et seuls les plus prometteurs peuvent y prétendre.

Les niveaux d'études -

Il existe trois niveaux d'études dans les académies de Dessins, comme pour toutes les autres écoles. La particularité des académies de dessin résident néanmoins dans le fait qu'il est impossible de débuter ses études avant l'age de 18 ans, age où le don du Dessin se stabilise. Les plus riches font parfois entrer leurs enfants dans l'une des rares petites écoles privées préparatoires à l'académie de la capitale, vers 16 ans, ou engagent des professeurs privés. Il n'y a pas de limite maximum d'age pour entrer à l'académie.

Premier Cycle -

Ce sont les études de bases. Le parcours académique typique à plein temps dure trois ans, où l'étudiant doit suivre des cours spécifiques sur l'histoire du Dessin, sur l'études des Spires et autres études théoriques sur le Dessins, ainsi que différents cours pratiques de Dessin appliqué.

Les horaires des cours sont variables selon l'étudiant. Ce dernier doit s'inscrire aux cours qu'il souhaite suivre à chaque trimestre, et s'assurer de suivre tout les cours obligatoires à sa formation. L'étudiant prend normalement cinq cours pas trimestre, à raison d'un trimestre d'automne et un trimestre d'hiver par années, celui d'été étant congé, ou servant aux élèves devant reprendre des cours qu'ils ont échoués. L'étudiant peut en prendre moins de cours par trimestre s'il souhaite faire sa formation sur plus de trois ans. Ainsi, pour réussir la formation du premier cycle, les étudiants doivent compléter 30 cours obligatoires.

Les dessinateurs ayant obtenus leurs diplomes de premier cycle peuvent devenir Dessinateurs de l'Empire mais ne peuvent prétendre aux postes importants. Ils escortent des caravanes, artistes de la scène, aident à l'entretient et à la construction des villes, et diverses petits boulots en lien avec leur don. Ils peuvent également poursuivre leurs études au cycle supérieur.

Deuxième Cycle -

Après avoir suivit leurs cours de base au premier cycle, les dessinateurs qui poursuivent leurs études peuvent alors se spécialisés. Ils choisissent alors la branche de l'étude du dessin qui les intéresse le plus, pour débuter leurs spécialisation, par exemple en pratique du Desisn appliqué, en Histoire du Dessin, en étude des Spires, en formation martiale par le Dessin...

Le deuxième cycle dure en moyenne deux ans, soit quatre trimestres de cinq cours chacun. Les étudiants doivent également remettre, à la fin de leur cycle, un mémoire sur leur sujet d'étude particulier. Pour se faire, les étudiants sont jumelés avec un professeur du cycle supérieur, qui supervise leurs recherches et travaux.

Les détenteurs d'un diplôme de deuxième cycle peuvent prétendre à des postes plus prestigieux, tel que Chercheurs, Conseillers, Historien du Dessin, Analyste, Professeur à l'académie... Il est d'ailleurs obligatoire d'avoir fait son deuxième cycle pour pouvoir enseigné le Dessin aux étudiants dans toutes les académies de l'Empire.

Troisième Cycle -

Il s'agit du plus haut niveau d'étude possible en étude du Dessin. Ce sont généralement les professeurs de l'académie et chercheurs qui décident de pousser plus loin leur domaine d'étude et d'écrire une thèse de recherche sur un sujet inédit. Une thèse peut prendre des années à complétée, variant de trois ans à six ans.

Ceux qui terminent leur troisième cycle sont considérer comme les érudits de l'Empire. Ils obtiennent les meilleurs postes comme professeurs à l'académie, gèrent des chaires de recherche sur le dessin, font parti des conseillers de l'Empire, etc.

Sentinelles -

Les Sentinelles sont sélectionnées parmi les meilleurs dessinateurs, après un certain nombre d'années au service de l'Empire. Ce sont des dessinateurs qui ont complétés un deuxième ou troisième cycle. Comme il n'y a que douze Sentinelles, un dessinateur peut attendre toute sa vie qu'un poste se présente pour lui. Très rarement, certains dessinateurs sont repérés jeune pour leur talent et sont alors coachés par une sentinelle en poste ou vétérante, en même temps qu'ils complètent leur formation. En général, le prochain poste qui se libère est pour eux.

Les études supérieures -

Chaques étudiants des deux cycles supérieurs doivent se spécialisés dans un domaine particulier. Certains sont plus généraux, d'autres plus spécifiques. Voici une liste non exaustive des différents domaines de spécialisation en étude du dessin :


  • Théorie du pas sur le côté.
  • Étude des Spires
  • Dessinateurs combattants
  • Architecture
  • Diplomatie & Politique
  • Histoire du Dessin (divisé en ages ou en spécificités)
  • Étude des Dons dérivés du Dessin (Navigateurs, Alines, Rêveurs, Sculpteurs de Branches...)
  • Dessin appliqué
  • Communication vis le Dessin
  • Étude de la faune
  • Études des légendes
  • Étude des anomalies lié au Dessin (ex. Hiatus)
  • Esthétique & arts
  • Enseignement du dessin
  • Étude de la sociologie lié au Dessin
  • Théories de l'évolution du Don chez l'individu
  • Géographie de l'Empire




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Dragon
Administration
Le Don du Dessin


Les Légendes du Dessin

Merwyn Ril'Avalon -
Merwyn Ril’Avalon est la légende la plus connue de Gwendalavir. C’est le Dessinateur suprême et ultime. Le modèle et l’idole de tout dessinateur. C’était un être d’exception originaire des Marches du Nord. Il était donc également un Frontalier. C’est d’ailleurs, croit-on, que le Dessin et les Spires agissent de façon si étrange dans les Marches. On dit également que son esprit se trouve toujours dans la Citadelle des Frontaliers.

Héros, ce fut lui qui mit fin à l’âge de Mort. L’Âge de mort fut le temps où les Ts’Liches avaient assujetti les humains en prenant possession des Spires, interdisant l’accès aux hommes. Merwy Ril’Avalon détruisit le verrou Ts’Liches placées dans l’Imagination, permettant aux Alaviriens de mener combat à leurs oppresseurs.

Ewilan Gil’Sayan -
L’une des seules dessinatrices qui peut prétendre arriver à la cheville de Merwyn, sinon plus. Le dessin était une deuxième nature pour elle. Elle voyageait dans les Spires plus facilement et naturellement que qui qu’onques. Son Don était extraordinaire.

C’est elle, accompagner d’autres figures de légendes, tels Ellana Caldin et Edwin Til’Illan, entreprit la mission de délivrer les Figés, ces sentinelles transformées en pierre par les Ts’Liches, dont ses parents. C’est également elle et ses compagnons qui vainquirent Éléa Ril’Morienval et les derniers Tsliches, sauvant Gwendalavir. Elle n’était alors qu’une jeune dessinatrice, son Don n’étant pas encore complètement développé. Elle devint l’une des plus célèbres Sentinelles de l’histoire.


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum