RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nouvelles d'une amie Faëlle

avatar
Alyala Chani
Conteuse
Pour Jorth, aux archives impériales d'Al-Jeit


Mon ami


Je suis navrée de ne pas t'avoir donnée de mes nouvelles depuis longtemps. Depuis la dernière fois que nous nous sommes vus en fait, à Al-Jeit. J'ai eu beaucoup de travail et j'étais souvent sur les routes. Je ne m'arrêtais que très peu de temps dans les villes et villages ou je passais, juste le temps d'acheter des vivres. Je n'aurais pas pu recevoir une lettre. Pour le moment, je suis rentré dans mon village, en pays Faël, ou tu pourras m'écrire.
Comment vas tu depuis que je t'ai quitté pour reprendre la route ? Sur quoi travaille-tu cette fois ? Je veux tout savoir de tes recherches, comme toujours. Peut être que cela m'inspira un nouveau conte, qui sait, tu me connais.
En attendant, tout va bien dans mon village. En rentrant chez moi, j'ai découvert une merveilleuse surprise. Mon frère et sa femme ont eu un enfant. C'est un adorable petit garçon aux oreilles pointus, comme tout les Faël, du nom d'Aliet. Il a seulement un an - cela faisait un an que je n'étais pas retourner chez moi ! - mais il est déjà plein d'énergie et semble avoir un réel intérêt pour les cartes - comme toi ! - Je suis persuadée qu'il s'entendrait à merveille avec toi. Je vous imagine déjà, quand il aura grandit, penché tout les deux sur une table recouverte d'une carte, en grande discussion.
Pour le moment, je prend mon rôle de "tata" très à cœur et m'occupe soigneusement de lui quand ses parents doivent s'absenter et qu'il n'y a personne à la maison pour le garder. Ma mère sort souvent dans de longues promenades dans la forêt, et, à vrai dire, je me fais beaucoup de soucis  pour elle dans ces moments là. Elle commence à prendre de l'âge et à oublier certaines choses. J'ai peur qu'elle ne se perde et ne sache plus retrouver son chemin... ou pire ! Mais elle refuse de se faire accompagner. Chaque soir, je pousse un soupir de soulagement en la voyant rentrer seine et sauve.
Mon père, quand à lui, prend aussi de l'âge. Mais il trouve à s'occuper en donnant des leçons de musique aux quelques jeunes du village - qui ne sont pas très doué ! - qui ne pensent qu'à chahuter ! Ma sœur avec qui j'ai quitter la maison la première fois est rentré il y a peu. Elle suivait des études dans une ville Faëlle pour en apprendre plus sur la musique. Elle est devenue très douée. Le soir, nous nous réunissons tous pour l'entendre jouer. Le petit Aliet semble beaucoup apprécier. Mon frère lui a fabriquer un petit cheval en bois qu'il promène partout dans la maison. Quand à moi, je lui ai fait un petit arc et des flèches inoffensives pour qu'il apprenne à se servir d'une arme. Il n'est jamais trop tôt pour apprendre. Il prend cela pour un jouet et cours avec partout en le brandissant comme une épée. Il nous fait bien rire ma belle-sœur et moi.
J'aimerais un jour que tu rencontre ma famille. Je ne sais pas si tu est déjà en pays Faël, nous n'en avons jamais parlé, mais j'aurais plaisir à te faire découvrir mon village, tout comme toi tu m'a fait visité Al-Jeit, après notre première rencontre.  

J'espère que tu auras cette lettre rapidement, le service de livraison Faël prend parfois du temps à envoyer les lettres hors de mon pays.
Avec toute mon amitié

Alyala


PS : répond moi à cette adresse : Alyala Chani, village Bali-chan, sud du Pays Faël


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jorth Rethelson
Artisan
Pour Alyala Chani, village Bali-chan, sud du Pays Faël

Ma chère amie,

Nous avons le même parcours Aly, ce n'est qu'à Al-Jeit où je peux recevoir et écrire des lettres. J'ai tellement de travail là-bas que je dois y rester un mois minimum.
Il s'est passé pas mal de choses depuis qu'on s'est vu. Mais en ce qui concerne les recherches, je n'ai pas fait de nouveaux grand travaux malheureusement. J'ai un projet, mais vu les circonstances actuelles, je ne risque pas de le faire de si tôt. C'est une cartographie du Pays Raïs, je sais que c'est très dangereux, mais je me dis que d'avoir des cartes précises pourraient être utiles faire des avants-postes, etc... Il faudrait que je me renseigne, même si ça me semble inenvisageable. Par contre, j'ai reçu une offre d'emploi de la part du pouvoir impérial, il s'agit de cartographier l'amiralerie, le fief des Alines installés sur le continent, ce n'est pas un travail très dur et qui est très bien payé, je n'ose pas te dire le chiffre, j'ai moi-même du mal à y croire...

Félicitations Tata Alyala ! Vu comment tu m'en parles, je ne doute pas qu'on s'entendrait bien. Qui sait, peut-être qu'il sera mon apprenti plus tard. C'est super de savoir tes parents toujours aussi actifs, mais ne soit pas sévère avec ses jeunes élèves, c'est de leur âge, je suis que toi aussi tu as dû l'être. Je me demande comme a réagi ton frère et ta belle-sœur quand tu lui as offert cet arc. J'aurai été blanc en voyant ça. C'est vrai que ça l'air amusant de voir un aussi petit guerrier et son fidèle destrier. Ton neveu à vraiment l'air adorable. J'aimerai beaucoup rencontré ta famille, ils ont tous l'air super. Je ne t'avais jamais dit que j'étais déjà allé en Pays Faël ? Curieux. Et bien oui, j'y suis déjà allé trois fois dans ma ville, c'est là-bas que j'ai appris à parler faël, par contre je n'ai jamais été dans ton village.

D'ailleurs, j'ai rencontré une adolescente qui s'était infiltrée dans les archives d'Al-Jeit, comment et pourquoi exactement, je ne sais pas, je n'ai pas voulu lui demander. Elle a été récupéré par les gardes qui l'avait chopé en train de voler des actes de propriétés et je leur ai dit qu'elle était avec moi. Elle a un sacré don pour le dessin de carte, et je lui ai proposé de la prendre comme apprentie, elle est orpheline et n'a pas d'attache à Al-Jeit. Elle a accepté après quelques jours de réflexion et d'essais. Elle s'appelle Evane Gelpa, Elric n'a pas trop peur d'elle et elle semble apprécier mon corbeau, ce qui est une bonne chose.
J'ai retrouvé ma sœur que je n'avais pas vu depuis que j'étais parti de chez moi il y a douze ans. Mais je n'ai pas trop envie d'en parler par lettres, plutôt en face à face, peut-être.

J'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre, avec Evane, j'ai été pris.

Avec tout mon amitié

Jorth Rethelson


Voir le profil de l'utilisateur

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum