RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Alyala Chani - Faëlle [Terminée]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Alyala Chani
Conteuse
Alyala Chani
Etrangère | Faëlle | Conteuse

Généralités

Nom : Chani
Prénom : Alyala
Sexe : femme
Âge : Trente-deux printemps
Lieu de Naissance : Une tente chamarrée plantée sous un chêne au Sud du pays Faël.
Peuple : Faël
Métier : Conteuse

Crédits : AudreyGreenhalgh (DeviantArt)

Description Physique

Feu-follet sombre voletant sous les frondaisons ~
Alyala a la peau sombre, le visage triangulaire, les oreilles pointues, les yeux en amande et la petite taille commune à tous les Faëls. Ses yeux sont brun sombre, avec de longs cils d'un noir de nuit, couleur café. Elle a les cheveux noirs et longs, qu’elle porte joliment tressés, ou relevés en chignon, mais toujours attachés. Elle en prend grand soin. Alyala est une femme mince, musclée et agile, très gracieuse. Elle est vue comme ayant un physique commun, par les standards Faëls, mais c’est une beauté pour les humains.
Elle est vêtue, comme le reste de son peuple, de fourrures et de vêtements qui dénudent beaucoup le corps. Elle porte aussi des bijoux massifs, comme des colliers, des torques, des bracelets ou encore des boucles d’oreilles, quelques fois en or mais le plus souvent en argent.
Alyala est une archère redoutable, ayant son propre arc fabriqué par ses soins, ainsi qu’une très bonne cavalière : mais elle est complètement inutile avec une épée entre les mains. Un arc en main, ou sans, elle est capable de se confondre à merveille avec la végétation qui l'entoure. Elle marche très silencieusement et est capable d'attaquer par surprise, sans faire le moindre bruit. Quand elle n'a plus de flèches, elle utilise ses poings. Quand elle est sur un cheval, elle est capable de tirer à l'arc une cible en mouvement, un homme sur un cheval lancé au galop par exemple, et elle fait totalement confiance à sa monture, n'hésitant pas à se retourner pour tirer sans regarder le chemin vers lequel se dirige son cheval. Elle a les mains fines et agiles. Elle sait chanter et jouer de plusieurs instruments, comme de la flûte, de la harpe ou encore d'un djembé.

Caractère

Croquer la vie à pleines dents comme une poignée de fraises
Alyala est une femme souriante, souvent optimiste. Elle voit toujours le bon côté des choses et des gens facilement. Elle a une grande capacité de compréhension des cultures et surtout des gens, desquels elle arrive facilement à les mettre en confiance. Elle est très empathique, et a un charisme qui séduit ceux qu’elle rencontre avec une grande facilité, d'un simple regard. On pourrait croire qu'elle est une séductrice, avec cette apparence, mais rien n'est plus éloigné de la vérité. Elle est également très intelligente. Elle comprend très vite comment les gens, les règles sociales ou encore les balances de pouvoir fonctionnent, ce qui est essentiel pour comprendre les différents récits qu'elle entend, et qui sont parfois complexes. Alyala est fascinée par les histoires, les légendes, le pourquoi et le comment qui expliquent ce qui est arrivé dans le passé ou arrive actuellement, n'hésitant pas à plonger très loin dans le passé pour avoir des réponses sur le présent, et, à l'inverse, à s'imposer dans le présent pour comprendre le passé. Elle est également intrépide, avide d’aventure, et elle est incapable de tenir en place. Garder du début de son adolescence, elle peut être insouciante du danger et légèrement casse cou, fonçant parfois tête baissé dans une situation qu'elle ne juge pas dangereuse alors que celle ci l'ai. Egalement garder des habitudes de son adolescence, elle est très têtue et, quand elle est persuadé de quelque chose, c'est très difficile de la faire changer d'avis. Elle n'hésite pas quelques fois à interrompre des conversations ou à imposer ses idées haut et fort. Elle est franche et dit toujours se qu'elle pense, même si sa fait mal. Alors mieux vaut l'avoir dans ses amis que dans ses ennemis... Sa grande passion, hormis les contes et la musique, est de grimpé dans les arbres, toujours plus haut, jusqu'à la cime, ou encore de se balancer au bout d'une branche en hauteur. Alyala parle parfaitement bien la langue Faëlle, qui, évidement, est sa langue maternelle,  et la langue Alavirienne

Histoire

Ecouter, apprendre, s’émerveiller, découvrir…
Alyala est née dans une grande famille, dans une tente chamarrée plantée sous un chêne au Sud du pays Faël, comportant déjà trois frères, deux autres sœurs voyant le jour après sa naissance. Ses parents étaient tous deux des artistes : un orfèvre et une musicienne. Mais ils avaient aussi d’autres talents et c’est eux qui ont appris à leur fille à monter à cheval, coudre, se battre, tirer à l’arc, danser, s’occuper de sa monture, se faire des amis, sculpter un arc et des flèches, panser les plaies… Enfin de compte, ses parents lui ont tout appris, ou du moins en parti.
Alyala a grandie tout en apprenant ses nombreux savoirs, entouré de sa famille aimante. Quand elle était plus jeune, elle passait beaucoup de temps à jouer au dehors avec ses frères et sœurs. Quand elle fut plus âgé, dans le début de l'adolescence, elle était un peu rebelle avec ses parents et passait de longues heures à grimper dans les arbres avec une grande agilité et une grande souplesse. Elle était un peu casse cou à cette époque. Bien des fois elle montait tellement haut dans les branches qu'une chute l'aurait tuer. Bien des fois elle se suspendait aux branches par les mains et se balançait, mais pas sur des branches basses, mais sur des branches bien plus hautes, si haute qu'elle se serait casser une jambe en cas de chute. Ses parents l'avertissaient, mais la jeune Faël n'écoutait pas ses précieux conseils.
Et ce qui devait arriver arriva. Un jour, alors qu'elle était suspendu par les mains à une haute branche, occupée à se balancer, elle fit une chute et se cassa une jambe. Ses parents la soignèrent à merveille, mais elle resta de longs mois à ne pouvoir bouger de son lit ou a se déplacer seulement avec de l'aide. Durant ces longs moments d'immobilités, elle se faisait la promesse de faire plus attention, mais la seconde d'après, elle prévoyait de recommencer.
Elle avait un grand goût pour la musique, qu'elle découvrit surtout pendant la période ou elle dut rester immobile. Sa mère lui apprenait à jouer de nombreux instruments à cette période.
Quelques temps après ses évènements, ses frères et sœurs s’en allèrent les uns après les autres trouver leur propre voie, partant l'un après l'autre, chaque départ étant à la fois un déchirement pour ceux qui restaient et en même temps une promesse qu'eux aussi partiraient un jour.
Alyala, quant à elle, a quitté sa famille avec l’une de ses sœurs, à l’âge de seize ans. Au départ, toutes deux voulaient en apprendre plus sur la musique, c'était leur passion. Alyala avait conserver un goût pour la musique depuis les enseignements de sa mère et ses périodes sans bouger. Sa sœur se prononçait plus pour jouer de grands intruments, puissants. Alyala, elle, se destinait à de petits instruments, du moins, c'est se qu'elle pensait à l'époque. C'est durant cette période ou elle voyagea avec sa sœur qu'elle apprit à jouer de la flûte, de la harpe et du djembé, instruments que sa mère ne connaissaient pas ou très peu.
Sa sœur suivit la voie de la musique, mais Alyala rencontra un jour un conteur, et découvrit l’Histoire, les légendes et le pouvoir des mots qui captivent. Elle suivit ce conteur Faël durant quelques années. Ils se rendirent dans les endroits les plus reculés du pays Faël. Alyala entendit alors des récits de son peuple qu'elle n'aurait jamais imaginé. Elle se rendit comptes que ses parents ne connaissaient qu'un mince répertoire de toutes les histoires de son peuple. Jamais elle n'en avait entendu d'aussi belles, et surtout aussi bien conté, de toute sa vie. Elle apprit également de splendides légendes, dans les coins les plus reculés, de mystérieuses bêtes que les Faël avaient aperçus ou disaient avoir vus. Elle entendit le récit des traditions de son peuple et sut d'où venait toutes ses traditions. Elle écouta l'histoire des tout premier Faël sur leurs terres qui commençaient tout juste à cohabiter avec la nature. Elle eu l'impression d'être une témoin des progrès et inventions des siens, de toute son histoire. Les légendes et les récits étaient tellement bien conté qu'elle avait l'impression de visualiser les récits devant elle, comme si elle y était.
Après plusieurs années, elle voyagea seule quelques temps, pas très longtemps. Elle rencontra alors un autre conteur qu’elle suivit lui aussi. Durant ce voyage avec ce conteur, elle quitta pour la première fois le pays Faël, et apprit avec une grande rapidité la langue Alavirienne. Ensembles, ils se rendirent à Al-Far. La, elle perfectionna son apprentissage de la langue Alavirienne et appris les récits et les légendes qui se disaient dans le Nord de Gwendalavir. Elle passa dans beaucoup de villes dans le Nord et prit ensuite la direction de l'Ouest du Gwendalavir avec le vieux conteur. A cet endroit, elle appris bien des récits sur cette contrée, sur les habitants... etc. De même qu'au Nord, elle passa dans toutes les villes et écouta bien des légendes, essentiellement Elle se rendit ensuite au Sud de Gwendalavir, plus précisément à Al-Jeit. Elle passa de longs moment à marcher seule dans la ville pendant que le vieux conteur se reposait. Elle observait chaque détail d'une maison, chaque coin de rue, chaque rayon du soleil se reflétant sur la ville. A chaque fois, elle imaginait le passé de cette cité de manière différente et se plaisait à l'imaginer.
Quand elle eu finit de passer dans le Sud avec le vieux conteur, elle décida de partir  et elle reprit sa route. Après du temps sur les chemins, elle rencontra une vieille conteuse, qu’elle accompagna durant deux ans. Pendant ces deux ans, elle apprit des contes et des légendes des pays étrangés, sur les Royaumes Raïs, sur l'Amiralerie ou encore sur l'Archipel Aline. Tout ces endroits étrangés la fascinait au plus au point et elle désirait vivement en connaitre plus de par les récits. L'Archipel Aline, surtout, l'intriguait. C'était un archipel, et, comme tout archipel qui se respecte, était composer de plusieurs îles. La mer et l'océan l'intriguait et lui donnait envie de naviguer...
Elle suivie la vieille conteuse jusqu’à ce que celle-ci meure paisiblement. Alyala avait alors vingt-neuf ans, et ce fut cette rencontre qui la marqua le plus, du moins pour l'univers des contes.
Alyala revit plus tard un de ses frères, le plus jeune, qui s’était épris d’une humaine venant de l'Est de Gwendalavir, et qui la ramenait dans son pays pour lui présenter sa famille. Cela décida Alyala à élargir son horizon et à voyager à nouveau dans l’Empire, et surtout à l'Est de Gwendalavir, contrée ou elle n'était pas encore aller.
Alyala se rendit donc à l'Est de Gwendalavir, et essentiellement dans la ville d'Al-Chen. C'est ici qu'elle fit la rencontre de Jorth Rethelson, cartographe. Elle fit sa connaissance un beau matin, qu'elle se rendait aux archives de la ville pour en savoir un peu plus sur l'histoire de cette cité et mieux percevoir les récits des gens. Quelques temps plus tôt, elle avait rencontré Sandra Nil'Lori, responsable des archives. Suite aux explications d'Alyala, elle lui avait dit de revenir un certain jour pour qu'elle lui présente quelqu'un, disait-elle, qui s'y connaissait très bien sur ce sujet. Jorth lui expliqua tout se qu'elle désirait savoir et elle appris beaucoup de lui. Par la suite, elle le vit en dehors des archives, car elle avait découvert qu'ils aimaient tout deux les récits, qu'ils soient réels ou non. Jorth et elle devinrent amis. Quand elle dut quitter l'Est de Gwendalavir, Jorth et elle décidèrent de s'écrire quand ils le pouvaient pour se donner des nouvelles. En dehors des conteurs qu'elle avait rencontré, c'était le premier ami que la Faël se faisait, hors des terres de son peuple.
Après tout ses voyages et toutes ses rencontres, Alyala revint régulièrement en pays Faël, pour y raconter les récits et les légendes qu'elle a récolté en Gwendalavir et également entre de nouvelles légendes, quelques fois étrange, des siens.

Informations personnelles

Rester discrète est mon maître mot...
Pseudo : Sunset
Age réel : 14 ans, 15 à la fin de l'année
Pays d'origine : France

Parlez-nous de vous : Une petite biographie pour apprendre à vous connaître !
Familier avec l'univers de Pierre Bottero? : J'ai lue, je crois, les deux premiers tomes d'Ewilan, je me suis arrêtée au moment ou Ewilan rentre sur ces terres avec Salim après avoir vue son frère.

Comment avez vous connu le forum ? : Par un partenariat
Un commentaire sur le forum ? : Un commentaire positif ou négatif sur le forum à nous faire part ? Une recommandation ?

Demande particulière : Karaellys Cedrith a acceptée de me parrainer.  


avatar
Jorth Rethelson
Artisan
Bienvenue coupine de Jorth houray
Voici un cookie de bienvenue ! :D


avatar
Karaellys Cedrith
Informatrice
Bienvenuuuuue ! C'est normal que je te parraine, après tout c'ets mon prédéfini qui t'as tapé dans l'oeil x) Bref, pour toute question, n'hésite pas à me MP !



~ Wanna hear a secret ? ~


Modératrice du forum
http://laria124-of-kiwi-society.tumblr.com/
avatar
Alyala Chani
Conteuse
Jorth, tu m'a déjà donner un cookie de bienvenue ^^
Merci Kara x)


avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
Bienvenue à toi, jeune conteuse !

Puisse ta route être bordée de merveilles que tu pourras murmurer à l'oreille des enfants comme des adultes pour les faire voyager ou les bercer. Au plaisir de te croiser lors d'un rp ! :)

Happy 2



Merci Aki pour le kit *-*
avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Bienvenue officiellement sur le forum! Happy 2
*Offre une nouvelle tournée de cookies de bienvenue à Alyala. Donne des cookies à Kara pour parainer notre nouvelle joueuse ♥ *

Premièrement, j'aime beaucoup et j'approuve totalement ton choix de prédéfini! Ça fait un moment que j'espère voir quelqu'un prendre Alyala^^

Deuxièmement, il s'agit probablement d'un mal entendu, mais tu dois écrire toi même la fiche de ton personnage. Je vois que tu n'as que repris en reformulant à peine les phrases de la fiche de prédéfini. Tu dois t'appropriée le personnage en te basant sur la fiche, tu peux également ajouter autant de détail que tu le souhaite, mais surtout l'écrire dans ton propre style et dans tes propres mots. C'est particulièrement important pour que l'on sache comment tu écris et pour toi même t'approprié ton personnage.

Si tu as des questions, des demandes particulières, besoin d'un coup de main avec quoi que ce soit ou si tu désire un lien prédéfini avec un personnage... n'hésite pas à m'envoyer un MP!  houray

Bon courage pour la rédaction de ta fiche, j'espère grandement que tu te plaira ici   Hug




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Alyala Chani
Conteuse
Merci Elleynah, se serait avec plaisir que je te croiserais pour un rp.
Merci pour les cookies, j'en ai assez, Alec ^^ si tu m'en donne encore, je vais te les faire avaler :3
Bref, en ce qui concerne mon personnage, il risque d'y avoir un problème. je veux rien retoucher ma fiche du personnage, mais c'est que Kara et moi avons le même style d'écriture (je peux t'envoyer mes écrits si tu veux vérifier) et que quoique je fasse, il n'y aura pas une grande différence.
De plus, je n'ai déjà aucun mal à m'approprier le personnage et, techniquement, je me la suis déjà approprier, je n'aurais aucun mal à la jouer.
De plus, même si je retouche la fiche, je ne vois absolument pas quoi rajouter, étant donner que je trouve mon personnage déjà très bien comme la fiche de prédéfinie la décrie, et je ne vois rien à ajouter de plus, pour moi, tout est complet.


avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Je te crois sur parole, néanmoins, ça reste un problème pour ta validation. On ne peux pas accepter une fiche que quelqu'un d'autre à écrit à ta place, peu importe si votre style se ressemble ou non. C'est une question d'équité pour tout le monde et quelque chose d'essentiel pour la validation tant du personnage que du joueur.

Si ça peut t'aider, fait seulement une liste de mots clef de la fiche de prédéfini sur laquelle tu pourra te baser pour rédiger tes propres phrases. C'est normal si ça ressemble à ce qui est écrit dans la fiche de prédéfini, mais l'important c'est que les mots viennent de toi ;)




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Oriss Xil'Ehuïl
Mercenaire du Chaos
Je vais enfoncer une porte ouverte avec un bélier, mais Bienvenue à toi! Happy 2

Si jamais tu as des questions, tout cela, la boîte à MP est ouverte!

Et gaffe de pas faire manger des cookies aux gens s'ils n'en veulent pas! :P



Si les problèmes étaient des pastèques, on pourrait les manger.
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue à toi miss !
Je crois avoir compris qu'il fallait arrêter de te nourrir alors je m'abstiens, mais sache que pour le régime, tu es mal tombée. XD

Je crois qu'Alec t'a déjà tout dit concernant ta fiche. Dans tous les cas, n'hésite pas si tu as des questions supplémentaires. ^^


http://www.ewilanrpg.com
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum