RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Thaliô Hillorba

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Thaliô Hillorba
Bijoutier
Thaliô Hillorba
Dessinateur | Professeur | Bijoutier

Généralités

Nom : Hillorba.
   Prénom : Thaliô
   Sexe : Homme
   Âge : Cinquante-sept ans
   Lieu de Naissance : Al'Chen
   Peuple : Alavirien
   Métier : Bijoutier et professeur.

   Crédits : Si vous souhaitez indiquer qui a crée l'image de la présentation.

Description Physique

Quarante-cinquième cliente de la journée | Réflexions

Jolie vitrine ! Et les bijoux…. De véritables merveilles ! J’ai bien fait d’écouter mon amie. Il était hors de questions que je n’ai pas de bijoux de la Maison Hillorba. Et dire que l’impératrice doit en avoir des centaines…
Voyons voir les prix. A ! Quand même ! Mais qu’importe, je suis une bourgeoise non ? Et puis cette paire boucles d’oreilles en perles du sud me plaît sacrément. Je rentre !


Dans la Boutique de M.Hillorba, une joyeuse clochette tintinnabule.

L’intérieur est aussi beau que l’extérieur. Voyons voir si le vendeur sera aussi beau que l’environnement.

-Bonjour !

A ! Le voilà. Mais ce n’est qu’un vieux décatie… il a au moins 60 ans ! Et plus un seul cheveu en plus.

-Bonjour, que puis-je pour vous?
-Je venais vous voir pour acheter une paire de boucles d’oreilles que j’ai aperçue dans la vitrine. Elles sont constituées de deux très belles perles du sud.
-Oui, bien sûre, je vais vous les chercher.


Il devait être séduisant. Il est assez grand. Ses  yeux sont d’un bleu profond, on s’y perdrait ! Par contre, ses mains sont dans un état ! Se pourrait-il qu’il soit celui qui fabrique toutes ces merveilles ?

-Les voici, le prix est estimé à 750 branches. Mais elles iront à ravir avec vos yeux. En plus ces perles ont la particularité de changer de couleurs selon  votre teint. La différence est infime mais magnifique. Vos amies ne pourront plus en décrocher les yeux.

C’est tout à fait ce qu’il me faut. Quelque chose de pas trop chère mais qui attire l’attention. On dirait… oui, on dirait qu’il a monté quelques une de ces perles sur ses binocles. Elles lui vont bien ces binocles, toutes rondes…

-Puis-je les essayer ?
-Certainement. Il y a un miroir ici.


Oui, décidément, il me les faut.

-Parfait ! Je vous les prends tout de suite.

C’est ce qui s’appelle un bon achat ! Mais il me reste un détail à vérifier.

-Dites-moi, c’est vous qui fabriquez tous ces bijoux ?
-Si je ne les fabriques pas toujours, je les imagine.
-Oh ! Et bien félicitations !
-Vous savez, je ne fais rien d’exceptionnel. J’ai juste la chance que ce que j’imagine plaise.


Mais, alors, c’est monsieur Hillorba en personne !  

Caractère

Talüla Nil'Vantil | Réflexions

15h ; j’ai cours avec le professeur Hillorba, il nous enseigne l'Histoire de l'Art et de l'Imaginaire. Je l’aime bien ce prof. Il est toujours calme et posé. Je crois que c’est plus efficace que les cris. Quand il parle nous sommes tous suspendus à ses lèvres. Il nous parle de sujets que nous choisissons la veille du cours. Il nous a expliqué qu’il avait mis ce système en place pour pouvoir nous parler de ce qu’il sait réellement. Pas de ce qu’il croit savoir. J’aime bien ce principe, parce que du coup, il lui arrive de nous dire de but en blanc « je ne sais pas ». Et ça nous rassure, ça nous prouve que même le plus brillant des dessinateurs ne sait pas tout.  Et puis, la plus part de nos cours repose sur son vécu, sur ce qu’il a vu, pas sur les théories des vieux académiciens conservateurs.

Moins académicien que lui, ce n’est pas possible. Il aurait pu devenir un brillant dessinateur, certains disent même qu’il aurait pu être sentinelle. Mais il a choisi une autre voie. Il est bijoutier. De renom d’ailleurs. On dit que l’empereur en personne fait appel à ses services. Lui ne parles jamais de toutes ces qualités. Il est très modeste et veille toujours à nous mettre en avant, à nous montrer que nous aussi nous avons des connaissances. Et que parfois ces connaissances vont là où sont ses lacunes. Oui vraiment, M. Hillorba est de loin le professeur le plus sympathique qu’il m’ait été donné d’avoir.

Je suis déjà allé voir la vitrine de sa boutique. Les bijoux qui y sont exposés sont pleins de grâce et d’harmonie. Et quand je les ai vus, je me suis posé beaucoup de questions sur la suprématie de l’art du dessein. Sommes-nous, nous dessinateurs, si puissants que cela ? Il est vrai que nous sommes capables de créer des choses magnifiques. Mais elles seront toujours limitées dans le temps. Les bijoux, derrières cette vitrine, sont resplendissants. Et ils dureront. Véritables œuvres d’art que nul n’oserais détruire.

Quand il m’a vu devant sa vitrine ce jour-là, il m’a souris et m’a fait rentrer. Dans son atelier régnait une atmosphère tamisée. Agréable. Tout respirait le bonheur du travail bien fait par des gens qui aiment le faire. Il m’a montrés le bijou sur lequel il travaillait. Et je l’ai observé faire une soudure. Ses gestes étaient empreints d’une assurance et d’une fluidité sans nom.

Ce jour-là une certitude m’a assaillie, M.Hillorba était plus artiste que nous ne le serions jamais.

Mais même s’il m’apprécie, il serait temps que j’y aille à ce cours ! Ou alors il risque de m’en garder rancune. Il est très pointilleux sur les horaires !

Histoire

Celui qui travail avec ses mains, sa tête et son cœur est un artiste | Thaliô Hillorba

« -Maman, pourquoi le Dragon il vole ?
-Par ce que les coureurs courent mon chéri.
-Méééééé ! C’est pas une vrai réponse ça.
-Tu as raison. Vois-tu, le Dragon vole parce que la dame nage. Plus la dame nage profondément, plus le dragon vol haut. Le ciel et l’eau son bleu, ils sont comme deux pièces d’un puzzle qui sont fait pour s’assembler. Et bien le dragon et la dame s’est pareil.
-Mais le Dragon il aime le feu et la dame elle aime l’eau.
-Oui, et c’est pour ça qu’ils s’aiment. Ils s’équilibrent. Comme le noir et le blanc. Le grand et le petit. Le beau et le laid. »


Je me souviens de cette discussion comme si elle avait eu lieu hier. Pourtant je devais avoir huit ans. Mais elle s'est gravée dans ma mémoire. A jamais.

Ma mère est une femme exceptionnelle. Elle a travaillé toute sa vie. D’abord pour m’élever puis pour veiller sur mon père, devenu infirme à cause d’un accident de cheval. C’est arrivé alors que j’avais seize ans. Je finissais tout juste ma formation de Forgeron. Je savais travailler le vargelite à la façon de mon  père. Il m’avait tout enseigné.

Mais lorsque cet accident est survenu, je n’ai pu me résoudre à continuer sans lui. Comme sa nuque avait été atteinte, il ne pouvait plus bouger que la tête. C’est à cette époque que je me suis souvenu de cette conversation avec ma mère. Etrangement, c’est la dernière phrase qui avait trouvé le plus d’écho en moi. Le laid… Le beau….  

Alors j’ai décidé de faire un point sur ma vie. J’en ai dégagé quatre grands axes

 • Un, je ne voulais et ne pouvais plus forger
 • Deux, je ne voulais pas rester à la charge de ma mère, mais l’aider
 • Trois, j’avais , dans ma vie, plus souvent vu le laid que le beau. Il était temps de rééquilibrer les choses
 • Quatre, mon Don venait de se manifester et il était plus tôt prometteur.

Ce dernier point était assez étrange d’ailleurs. Il y avait bien eu, dans la lignée, une sentinelle  mais cela remontait à quatre générations et personne n’avait manifesté un tel don depuis. Enfin, le fait est que, devant ces observations, j’ai décidé d’aller à L’Académie d’Al’Jeit.  J’aurais pu aller moins loin, mais il me fallait changer d’air. Oublier à quel point mon père était faible. Peut-être était-ce lâche, mais c’était ainsi.

Mes années de formation à Al’Jeit se passèrent sans anicroches. Quand je n’étudiais pas, je travaillais en tant que forgeron pour gagner de quoi me loger. J’envoyais les extras à ma mère.

J’étais un étudiant brillant. Mes trois cercles colorés étaient assez équilibrés même si peu puissant. Pour combler cette lacune je travaillais sans relâche. Oui je, me donnais corps et âme. Et je réussissais.

Tout c’est bien passé jusqu’au moment où j’ai rencontré une petite fille au milieu de la rue. Elle était en train de chiper une pomme sur une étale. J’ai attendu qu’elle ait finit son forfait et je l’ai rattrapé. Je la tenais par le bras quand je lui ai demandé pourquoi elle avait fait ça. Elle m’a répondu ces mots.

« Il faut bien maintenir l’équilibre, les riches et les pauvres. Les voleurs et les volés »

Dans ses yeux brillaient une lueur de ruse et d’intelligence. Un véritable petit renardeau. Et ce qu’elle m’avait dit m’avait touché au cœur. La chipie en avait profité pour filer, s’arrachant à ma poigne. Me laissant là, frappé par ses mots. L’équilibre… Le beau… Le laid… Le Dragon… La Dame… Tous ces mots volaient dans mon esprit.

Pour tenter d’y mettre de l’ordre je décidais de déambuler dans Al’Jeit. Mes pas me menèrent vers le quartier chic. C’est alors que mon regard fut aspiré par LA boutique. Celle de la fameuse Maison Fil’Guerlaïn. Les bijoux brillaient de mille feux. M’appelaient. Irrésistiblement, mes pieds franchirent le seuil. Lorsque le vendeur me vint me demander ce que je voulais, je lui répondis « apprendre ». Sans doute ma prit-il pour un fou, mais le tout est qu’il appela son chef.  Je vis mon maître pour la première fois. Elle était magnifique et dès le premier regard, je crois pouvoir dire que nous nous sommes aimés. Sa voix finit de me convaincre. Je venais de faire deux choix.

Je commençais ma formation après mon obtention de diplôme de troisième niveau, laissant l’Académie derrière moi.

J’embrassais Lyra pour la première fois le surlendemain.

Je mettais à mon ouvrage autant de cœur que je pouvais. J’apprenais, jamais satisfait de mon travail.  Et peu à peu, le métier me livrait ses secrets. Je découvris cet incroyable sentiment d’Harmonie qui m’envahis dès que je travail.

Ma formation fût plus tôt courte et on m’embaucha directement. Quelques mois après, je me mariais avec la patronne, Lyra Fil’Guerlaïn, c’était bien elle.
Notre bonheur dura 15 ans. Il se brisa lorsqu’elle mourut d’une mauvaise chute. J’avais  trente ans, et plus aucune envie de vivre. Pourtant, la clientèle était là et je devais assurer les livraisons.

C’est alors que je vendis la boutique. J’éprouvais le besoins de tout reprendre à zéro.
Avec l’argent de la vente et mes économies, j’achetais une nouvelle boutique. Je montais ma propre maison. Je crois que ce fût ma deuxième idée lumineuse. Ma première fût de devenir professeur à l'Académie, enseignant en Histoire de l'Art et de l'Imaginaire. La troisième, c’était celle qui allait changer ma vie. La décision top-secret, l’affaire d’Etat ; des bijoux en vargelite. Des armures déguisée contre les attentats aux meurtres de plus en plus fréquents, bien que cachés par le gouvernement.

Bien sûre, personne n’a connaissance de ce dossier. A part moi et quelques hauts placés. Aussi les expéditions pour aller chercher le précieux métal sont-elles soigneusement masquées.  Et ma boutique continue de vendre des bijoux hauts de gammes à de gentils petits bourgeois. Mais au sous-sol , j’installe une forge, comme celle de mon père. Cela prend du temps et j’ai ce projet depuis plus de vingt ans.

D’ailleurs, je compte installer mes parents dans un petit appartement au-dessus de la boutique. Je sais qu’ils seront tristes de devoir quitter Al’Chen, mais ma mère n’est plus très jeune et s’occuper de mon père n’est pas de tout repos.

Ma vie m’a semblé bien plus longue que les quelques lignes que je viens d’écrire. Et pourtant s’il est possible de la résumer autant, j’imagine que je dois m’en réjouir. Que ça signifie que j’ai encore beaucoup de lignes à écrire.

Il est temps de conclure celles-ci. De laisser le temps s’écouler en attendant les prochaines.


Informations personnelles

Même les gribouillis c'est joli| Tha
Pseudo : Tha
   Age réel : 15ans.
   Pays d'origine :France

   Parlez-nous de vous : Enragée de Rp depuis que j'ai découvert ce forum, j'en suis à mon troisième compte.
Que dire de plus? Je fais une formation de bijoutière, ce personnage m'a donc paru évident. je fais aussi de la gym et, bien sûre, je lis énormément!   Familier avec l'univers de Pierre Bottero? : VIVE PIERRE BOTTERO. Et qu'il repose en paix. Même si je lui garde un peu rancune de ne jamais avoir fini Les Âmes Croisées.
Je suis hypra fan d'Ellana.
Comment avez vous connu le forum ? : Troisième compte de Naëth Telmare.
   Un commentaire sur le forum ? : Rien, c'est génial!
   
Demande particulière : Brathel, un lien!!!! Et quiconque d'autre que ça intéresse!
avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Bienvenue de nouveau sur le forum!
*Nouvelle fournée de cookies de bienvenue pour Thaliô!*
Happy 2

Le concept de ton personnage comme bijoutier et professeur est vraiment intéressant! J'aime aussi le style que tu as choisis d'utiliser pour les descriptions, original et plaisant à lire. Malgré tout, j'ai quelques petits commentaires à formuler.

Le dialogue de la fin de la description physique est légèrement confus... J'ai eu de la difficulté à discerner qui parlait ou s'il s'agissait de pensées. Simplement éclaircir cette partie serait une bonne idée, selon moi. Ensuite, concernant la description du caractère, est-ce que c'est Talüla qui l'a rédigé? Sinon, est-ce que tu as eu son autorisation pour l'utilisation de son personnage?

Concernant l'histoire, je soulève trois points qui clochent légèrement selon moi.
Premièrement, malgré son talent de bijoutier, j'ai de la difficulté à croire que Thaliô ait pu accèder à un poste à l'académie d'Al-Jeit sans d'abord avoir finit ses études de bases. Il serait plus logique selon moi qu'il termine d'abord ses études à l'Académie, puis se lance dans son apprentissage de bijoutier ensuite si tu souhaite qu'il soit également professeur.
Deuxièmement, la faculté Imaginaire n'est pas quelque chose qui existe. Dans ma réponse à ta question sur ce sujet, j'avais écrit que l'Académie d'Al-Jeit, comme les autres académies de Gwendalavir, n'est pas exclusive à l'étude du dessin, même s'il peut y être majoritaire. Il existe plusieurs écoles à l'intérieur de l'Académie (historiens, dessinateurs, analystes, balayeurs, etc). Il ne s'agit ici que de modifier ton appellation de "Faculté Imaginaire" par l'Académie d'Al-Jeit.
Troisièmement, tu ne mentionne nulle part quelle matière enseigne Thaliô, et je crois qu'il serait intéressant de préciser.

Dernier point, j'ai un doute sur l'utilisation de la vargelite comme bijoux, puisque la matière est censé être extrêmement rare et difficile à travailler, en plus d'être réservé à l'usage stricte de la Légion Noire. Néanmoins, le projet me semble très intéressant niveau politique, et je laisse donc Syane trancher sur ce point.

Voila pour mes commentaires! Ne t'inquiète pas, malgré tout ces détails, j'ai grandement apprécié ta fiche et je trouve que ton personnage à énormément de potentiel pour le RP. Bravo pour sa rédaction! Les commentaires ne servent au final qu'à rendre le tout le plus cohérent possible avec l'univers. Aww

Si tu as besoin d'un coup de main pour ton avatar, tu sais où me trouver! In love




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Thaliô Hillorba
Bijoutier
Merci pour tous ces bons conseils.

-Au niveau du poste de prof, je voulais proposer un lien à Brathel, on aurait pût être camarades de promo et puis il m'aurait aidé. Mais je vais quand même lui faire finir ses études (à Thaliô)

-Pour le caractère, oui, j'ai demandé à Talüla, mais elle ne l'a pas écrit et je lui laisse le temps de regarder ce que j'ai écrit pour qu'elle me dise ça lui convient et si elle veut le refaire.

-J'éclaire le problème de compréhension du début tout de suite.

-Pour l'avatar, j'ai déjà une super image! J'ai même écrit le nom et tout et tout Oh oui ! Mais je te demanderais quand même un coup de main si je galère, merci pour la proposition en tous cas!

avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Les modifications que tu as apportées à ta fiche me conviennent tout à fait! La fin de la description physique est beaucoup plus claire et les détails de l'histoire concordent beaucoup mieux maintenant. Comme mentionner plus tôt, je laisse néanmoins à Syane le soin de juger si le projet de la Vargelite lui semble crédible ou non.

Pour Talüla, j'attend donc sa validation pour ta description avant de pouvoir la valider! :3

Pour l'avatar, aucun soucis! Néanmoins, actuellement, ton avatar n'est pas à la bonne taille, ce qui le déforme. Le standard obligatoire est de 200 x 400 px.

Voila pour l'instant! Happy 2




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Thaliô Hillorba
Bijoutier
Talüla a validé! Elle m'a dit que c'était nickel. Par contre, avant de valider, j'attends une réponse de Brathel pour un éventuel lien.
Et pour l'image, j'ai voulue modifier la taille et elle s'est effacée! pleurs
avatar
Emelyne Edelweiss
Disparue
Brathel est absent du forum pour une durée indeterminée, je crois...

Pluie de cookies sur toi même si tu n'es pas nouvelle ! Eating
avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Génial pour Talüla, il ne manque que l'avis de Syane.

En effet, Brathel est absent pour une durée indéterminée, d'où mon remplacement pour valider les fiches. Si tu souhaite un lien avec lui, tu devrais attendre son retour. Néanmoins, de ce que j'en vois, l'histoire n'a pas besoin de ton éventuel lien avec Brathel pour être validé. Tu pourras toujours définir un lien entre vous deux pas la suite, tu n'as qu'à ne pas le mentionner d'ici là^^

Pour l'avatar, envoie moi un MP et je verrais comment je peux t'aider Aww




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Re-bienvenue à toi alors ! o/

J'ai effectivement un détail ou deux à soulever moi aussi. En fait, j'ai pas tout compris à l'histoire du Dossier V. (Ce qui est super étrange dans ce genre d'univers de l’appeler comme ça... ça fait très gouvernement américain, non ?)
Tu pourrais me ré-expliquer ? Parce que j'ai compris qu'il faisait des bijoux en vargelite (pour protéger des gens ??!!) dans le sous-sol de sa bijouterie, avec la vargelite issu d'un trafic illégal ?

Très très très forte probabilité que mon cerveau ait tout mélangé...


http://www.ewilanrpg.com
avatar
Naëth Telmare
Aline
Alors,

Le "Dossier V" est peut-être un peu prétentieux... Le principe est de créer des bijoux en vargelite pour les hauts membres du gouvernement (pour ça j'ai décidée un peu toute seule, qu'ils étaient du genre à s'assassiner entre eux).
Ces bijoux aurons le mérite d'empêcher une lame un peu trop affutée de glisser sur l'artère vital du roi ou d'un de ses conseillés tout en étant au dernier cri de la mode et donc, ils paraitrons inoffensif. Évidemment, le prix de ces petites merveilles est exorbitant.
Le métal est acheminé en secret, pas illégalement puisque l'Etat lui même approuve le projet. C'est d'ailleurs à cause du "Secret d'Etat" que Thaliô est obligé d'installer sa forge dans sa cave.

En dehors de ça, je vais changer le nom du "Dossier V".

J'espère que c'est plus clair comme ça ^^

PS: Finalement, je pense que j'intègrerais un éventuel lien avec Brathel plus tard....
avatar
Thaliô Hillorba
Bijoutier
Bon! Finalement, manque d'inspiration, le Dossier V n'aura pas de nom!
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum