RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

C'est parti mon kiki !!!!! Ou la présentation d'Eleanor en bonne et due forme.

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Eleanor Nil'Lysah
Alavirien | Marchombre | Aléatoire

Généralités

Nom : Nil'Lysah
Prénom : Eleanor
Sexe : Femme
Âge : 36 ans
Lieu de Naissance : Al-Jeit
Peuple : Alavirien
Métier : A la tête de la famille Nil'Lysah le jour, marchombre toujours. Maître marchombre aussi, accessoirement, mais n'a jamais pensé prendre d'apprenti.

Crédits : Pour l'avatar c'est CelticBotan, de DeviantArt.

Description Physique

Le miroir voit qui je suis, toi tu l'ignores | ...
Devant son miroir, Eleanor passe sa brosse dans ses longues boucles rousses, encore et encore. Sa grand-mère lui avait appris à les entretenir. Sans la brosse, sa chevelure devient rebelle. Indomptables boucles s'emmêlant inlassablement. Ses grands yeux bleu pâle sont livides devant ce miroir, lui renvoyant une image qu'elle se lasse parfois de voir. Comment ne peuvent-ils remarquer qui elle est devant cette carrure ?
Than ignore tout.
Le corps de la femme tout en finesse cache une musculature travaillée au fil des années, mais il ne remarque rien. Elle est si souple, sa démarche si aérienne, mais il ne remarque rien. Ses fines mains sont légèrement calleuses à force de gravir la pierre, mais il ne remarque rien. Et ce léger sourire qu'elle affiche en permanence lorsqu'elle sort de l'enceinte du manoir, il ne le remarque pas non plus. Elle porte des robes lorsqu'il est là, mais cette tenue de cuir, il ignore jusqu'à son existence. Son petit nez froid lorsqu'elle rentre en plein milieu de la nuit, il dort déjà. Ce corps, seul l'autre le connaissait. Seul lui savait à quoi il servait, seul lui savait qui elle était.
Devant son miroir, brossant sa chevelure, elle pense à lui. Un sourire aux coins de ses lèvres rosées.

Caractère

Défense d'entrer | ...
Pourquoi être née sous le signe de la noblesse ? Elle a beau regarder à travers ses yeux, dans ce grand miroir, elle n'en voit pas une once. Seul son sang est noble. Elle en a les manières, les habitudes, elle a été élevée pour ça. Malheureusement, elle est depuis toujours têtue, bornée et sa volonté la pousse à obtenir tout ce qu'elle désire. Et ce qu'elle désire, n'est pas cette vie.
Elle est sauvage.
Eleanor possède deux facettes.
Celle de la noble Eleanor Nil'Lysah, élevée pour être la Dame de la maison Nil'Lysah, digne représentante de son père. Elevée, instruite et intelligente. Elle se tient droite, sait danser, est un exemple pour les femmes de la cour.
Et celle de la marchombre sauvage. Hors de la capitale, hors de sa maison, elle est cette personne. Toujours aussi têtue qu'à dix ans, elle rit et gravit des monts. Peut-être un peu trop sûre d'elle parfois, elle sait se montrer convaincante lorsqu'il le faut.
Pour Eleanor, le monde est un terrain de jeu. Noble, elle conquit des territoires, marquant des points dans les coeurs des autres acteurs de cette drôle de pièce qu'est la politique. Marchombre, le monde est littéralement un terrain de jeu. Pas besoin de s'éterniser sur la signification de tout ceci.
Eleanor est double.

Histoire

Correspondances | ...
Eleanor posa sa brosse sur la commode, ses yeux tombèrent sur le papier nu à côté d'elle. Sa main vola jusqu'à la plume, l'autre emporta une feuille devant les deux yeux bleu pâle de la femme. La plume noircie par l'encre, les lettres commencèrent à se coucher sur le papier. Le silence entourant la maison vide. Elle griffonna le nom du destinataire, puis commença enfin la lettre.

« Je suis assise là, dans cette grande chambre, et je pense à toi. Mes pensées traversent ton souvenir et s'envolent plus loin encore que notre rencontre. Tu es le seul à me connaître vraiment. Je t'ai tout confié.
Mon enfance heureuse.
Mon père, Rahl Nil'Lysah, je l'aimais. Ma mère, Jahna Nil'Lysah, je l'ai aimée. Ma petite soeur, Ilenia, était un rayon de soleil. Mon enfance était... heureuse. A Al-Jeit, je t'ai raconté l'importance de notre famille. Depuis des générations, elle apporte soutient à l'Empereur. Mon père était son ami.
Mais tu sais ce qu'il s'est passé lors de mes quinze ans...
Ma mère, Sentinelle de talent devenue professeur, est devenue folle. Son Don a embrouillé son esprit, elle s'est perdue dans les limbes de l'Imagination. Ce que je hais l'Imagination... Tu le sais bien. Ma mère croyait à la Dame et à son Héros, elle croyait aussi être poursuivie par des démons des Spires... Te souviens-tu de mes poings si serrés qu'il en devinrent livides lorsque je t'ai raconté cette histoire ? J'ai tout encaissé pour eux, tu étais le premier qui m'a délesté d'un poids. Je t'aime pour ça... Et pour bien d'autres choses.
La peur de ma mère a causé sa perte. Elle a essayé de mettre fin à ses jours. Aux nôtres aussi. Mon père est intervenu à temps. Te souviens-tu de cela ? Je te l'ai raconté une unique fois, mais je me souviens encore de la chaleur de ton étreinte.
Depuis, je n'ai plus regardé ma mère de la même manière. Elle était devenue différente, une inconnue. Quelques mois plus tard, mon père la retrouva dans son lit. Morte. Elle avait réussi.
Sa disparition tua mon père, nous étions ses seules joies. Il consacra le reste de sa vie à nous éduquer, à nous construire un avenir. Avenir dont je ne voulais pas hérité. Je voulais voler, je voulais partir. Loin d'Al-Jeit et de ses tourments. Loin de cette maison hantée par tant de souvenirs.
Mais j'aimais mon père. J'ai tout fait pour le rendre heureux jusqu'aux dernières lueurs de sa vie. Encore maintenant, j'essaye.
Ilenia a hérité du Don de ma mère. J'ai toujours été inquiète à ce sujet. Elle a étudié à l'Académie d'Al-Jeit. T'avais-je dit qu'elle était devenue Sentinelle ? Je crois en elle. J'ai seulement peur qu'elle fasse la même erreur que ma mère...
Moi, tu sais ce que je fis dès mes dix-huit ans. Mon père m'envoya chez ma grand-mère à Al-Chen pour apprendre à me comporter en noble. Pour reprendre sa place.
Quel ennui...
Heureusement, la Voie se mit sur ma route et m'ébranla comme le séisme ébranle la montagne. Mon maître vint à moi. J'étais dans la rue, têtue comme j'étais, je m'étais enfuie de la maison de ma grand-mère. Je ne voulais pas apprendre les noms de tous ces nobles ridicules... Imagines la tête que je faisais dans les ruelles ! Une vraie furie rousse aux boucles emmêlées. Si ma grand-mère m'avait vue... Elle en aurait eu des frissons d'horreur. Une jeune fille de la noblesse dans un tel état !
Et je tombai nez à nez avec lui. Grand, de fins cheveux blonds et de grands yeux verts. Son sourire... Il partit et je lui couru après. La furie que j'étais à l'époque ! Je sais... Tu maintiendrais que je le suis toujours et tu aurais en partie raison.
Il grimpa sur les toits, je fus assez tête brûlée pour le suivre. Il vola sur ceux-ci, je courrais à sa suite. Une hirondelle et un pachyderme. Il appuierait cette affirmation. Un faux pas, mon pied ripa, mon corps dégringola. Mon cri résonna dans la ville. Je me croyais morte lorsqu'une main puissante me rattrapa. Mes yeux tombèrent dans l'océan verdoyant de ceux du mystérieux homme.
“Tu veux déjà me quitter, gamine ?“
Je me souviendrais toujours de ses premiers mots. Ce jour-là, j'étais devenue son élève. Apprentie marchombre.
Elève de Vanor Jilhen.
Comment était-ce arrivé ? Je l'ignorais totalement. Le destin ? La providence ? Appelle ça comme tu veux. C'était la première fois de ma vie que je me sentais... moi. Cette noble qu'ils voulaient que je sois, ce n'était pas moi. Eleanor n'était plus.
Eleanor est marchombre.
Trois ans. Je lui ai donné trois ans de ma vie. Trois années folles, trois années intenses. Trois années durant lesquelles mon père pensait que j'étudiais avec ma grand-mère, trois années où celle-ci pensait que je passais mon temps à l'Académie d'Al-Chen.
Mensonges. Si seulement ils savaient...
Après ces trois années, après ma libération, je ne pouvais rester. Lui, il m'abandonna. Alors que je l'aimais. D'un amour inconditionnel. Il nia son propre amour pendant ces trois ans.
Mais tu connais cette histoire.
Une fois rentrée à Al-Jeit, je revis mon père. Trois ans s'étaient écoulés. Vingt-et-un ans et plus mature que ce qu'il avait espéré. En ferais-je un peu trop ? Peut-être... J'étais heureuse de rentrer, mais il me manquait quelque chose... Une année s'écoula avant que je ne revois celui qui faisait vibrer mon âme, celui qui frôlait ma Voie de la sienne. Mon amour pour lui ne fit qu'empirer.
J'avais vingt-deux ans.
Nous nous retrouvions. Je le redécouvris, il me redécouvrit. Et son regard changea. Il m'aima. Enfin. Tout ce temps perdu... Dès lors, je partais en voyages. Mon père fut ravi de me voir découvrir le monde. Si seulement il avait su... Si seulement il avait su qui j'étais et ce que je faisais lors de ces voyages. Il me pensait noble, j'étais marchombre. Avec lui.
Nous découvrions le monde.
Vingt-quatre ans. La maladie emporta mon père.
J'étais obligée de rentrer. Mes voyages étaient définitivement terminés. Et une promesse faite plusieurs années auparavant me revenait alors en mémoire.
“Promets-moi de faire honneur à notre famille.“
“Je te le promet sur ce que j'ai de plus cher.“
Je le lui ai promis. Je me devais de tenir parole. Tu me connais, je tiens parole. Et je l'aimais tant. Je me devais d'honorer son nom. Même si pour cela je devais renoncer aux libertés que mon maître m'avait offertes... A qui allais-je faire croire cela ?...
Pour lui, je suis rentrée à la maison.
Pour lui, je suis devenue cette noble qu'il voulait que je sois. Le jour. La nuit, j'étais cette marchombre qui vibrait en moi, qui brûlait du désir de sortir. Chaque jour, j'attendais avec tant d'impatience que ce soleil daigne disparaître à l'horizon pour laisser place à la nuit... Je voulais tant retrouver mes voyages et la Voie... Mais je devais rester. Pour lui.
Celui que j'aimais, je dû me résoudre à le laisser partir. Un esprit-libre, lui aussi. Il devait partir. S'il restait, je serais celle qui l'enchainerait. Je ne me le serais jamais pardonné. Je lui ordonnai de partir.
Je le faisais à la mémoire de mon père.
Pour lui, je trouvai un bon parti.
Pour lui, je me mariai à vingt-cinq ans avec Than Fil'Kalam. Un noble de haute lignée. Nous étions tous deux conscients que ce mariage était bon pour nos deux familles. De la pure stratégie.
Réticente, je le fis quand même. Pour mon père et ma famille.
Pour lui, je remplissais mes devoirs de Dame Nil'Lysah.
Mais tu connais toute cette histoire. Je te la racontais bien assez souvent, tu aimais m'écouter. Toi et moi, on se voyait souvent. Même si nous étions réticents à cette idée dans les premiers temps. Et pourtant, on se vit plus vite que ce que notre raison voulait. On se voyait souvent.
Vingt-six ans. J'étais enceinte.
Neuf mois plus tard, un petit garçon. Evan.
Nous avions emménagé dans le manoir Nil'Lysah, nous vivions une vie paisible. Trop pour moi...
Ce n'était pas moi...
Mais je devais m'y résoudre. Dame le jour, marchombre la nuit.
Je pus tenir neuf ans dans cette peau qui me grattait affreusement. Mère, Dame de la cour, femme parfaite. Je ne tenais plus le coup... Tout ça n'était pas moi !
C'en était trop pour la marchombre qui vivait en moi. Jusqu'ici, je supportais tout ça pour mon père, pour ma promesse, pour son honneur. Jusqu'ici, je tenais le coup grâce à toi qui faisait vibrer ma corde marchombre. Mais... Un événement m'acheva.
Mon maître fut assassiné. J'avais trente-six ans. J'ai trente-six ans.
C'était la semaine dernière. Je craque. J'ai besoin de t'écrire, j'ai besoin de te parler. Mais tu es trop loin. Alors je t'écris cette lettre. Que tu ne recevras jamais. Je la brûlerais dès le dernier mot posé.
Je craque. Toutes les fibres de mon corps vibrent de cet appel si longtemps ignoré. Je ne peux plus l'ignorer. Mais je ne peux abandonner Evan... Je l'aime tant.
Pourquoi avait-il fallu que je naisse ainsi ? Pourquoi avait-il fallu que je sois fille de noble ? Pourquoi ne puis-je pas être qui je suis...
Noble ou marchombre ? Marchombre ou noble ? Les deux. Je ne peux me séparer ni de l'un ni de l'autre.
J'aurais tant besoin de ton aide.
Tu me manques.
Nos voyages me manquent.
Tes étreintes me manquent.
T'entendre parler me manque.
Je ne t'entendrais plus, tu n'es plus là.
Tu étais le seul à connaître mon histoire. Elle meurt avec toi.
Tu es mort. Assassiné.
Mais tu sais déjà tout ça...
Je sais qui est derrière ta mort.

Je t'aime tant. Attend-moi avec la Dame, mon tendre Vanor.

Ta Lea.

PS : Ton fils a tes yeux. »

Les larmes avaient cessées depuis longtemps lorsqu'elle acheva enfin sa lettre. Elle ne pleurait jamais. Elle relit ses mots deux fois, trois fois.
Le feu dévora bientôt le papier.

La porte de la chambre s'ouvrit à la volée. Un homme se tenait sur le pas de la porte. Un tas de lettres furent jetées aux pieds de la femme. Elle les reconnut immédiatement. L'homme n'était autre que son époux. Than Fil'Kalam.

- J'aurais espéré te conquérir avec le temps, mais j'avais tord. Je me doutais de ton infidélité, mais pas avec autant d'ardeur. Ce mariage n'était qu'un bon prétexte pour élever davantage nos familles dans la hiérarchie. Sois plus discrète à l'avenir. Nous ne voulons pas qu'un domestique tombe là-dessus.

La femme resta muette. Ses mensonges n'en étaient plus. Il savait. Son fils n'était pas le sien, sa femme n'était pas à lui. Il ignorait encore seulement qui elle était.
Le regard de son mari se ferma. Il redevint calme, ses tempes dégonflèrent. Ils ne s'étaient jamais réellement aimés comme un couple aurait dû. Pourquoi était-il alors tant en colère ?
Eleanor, elle, l'observait. Son visage dénué de toute émotion.

- Le repas sera servi à l'heure habituelle dans la grande salle.

Informations personnelles

Ca c'est moi ou presque moi | ...

Bonjouuuuuuuuuuuur  hellooo!

Pseudo :  Le nom qui vous plaira !  :3
Age réel : Assez pour faire tout ce que je veux, mais surtout manger plein de chocolat !  Oh oui !
Pays d'origine : Le pays du chocolat, parce que voilà, j'aime ça, le chocolat...

Parlez-nous de vous : Admiratrice du chocolat et grande fan de la lecture et aussi surtout beaucoup du rp  Happy 2
Familier avec l'univers de Pierre Bottero? : Avoir lu les livres trois fois chacun y a sept ans et être active depuis six ans sur un autre forum d'Ewilan, ça compte ?  :gnééé:

Comment avez vous connu le forum ? : Sous les décombres de google
Un commentaire sur le forum ? : J'aime trop les smileys   :gnééé:   /PAN

Demande particulière : Check bro'  Check
Sinon je comprend pas, y a un problème avec l'image de droite, c'est pour ça que je l'ai enlevé. Et pis... désolée pour la petitesse de ma présentation, la dernière que j'ai pondue faisait 25 pages et... disons que voilà quoi hehe  :gnééé:  

Un câlin ?  :3
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Brathel Mil'Sedan
Dessinateur de l'Académie
Salut à toi ! Bienvenue sur le forum !

Ta fiche est terminée ?


Re-fondateur, et nécro-forumancien confirmé
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Merciiii ! Oui, chef ! Ma fiche est terminée ! Enfin... si vous pensez qu'elle est terminée Fly
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Bienvenue officiellement! houray

Je te l'ai dis mais je me répète, j'adore ton histoire! Format très intéressant et original, bravo! J'ai bien hâte de te voir en RP.

Et pour ta demande spéciale... CÂLINS!!!!
Slow Motion In love ! In love I neeeeed ! Happy 2 Hug Deadly Hug Envahissant :4233:




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Bienvenue à toi ! (Et non, pour une fois, je suis pas tant que ça à la bourre.)

Bon, tout d'abord, ça me perturbe beau-coup que tu ais presque le même nom de famille que Syane. Je sais bien que la particule avant n'aide pas, mais le nombre de lettre, le rythme et la dernière syllabe sont identiques... est-ce que tu pourrais au moins changer une lettre dans la dernière syllabe ?

Et sinon, je trouve que le fait qu'elle ait des responsabilités en plus d'être marchombre ne colle pas vraiment. Les marchombres sont épris de liberté, c'est dans leur nature. Elle devrait au moins avoir un conflit intérieur, un dilemme entre les deux... tu vois où je veux en venir ?


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Le nom est pas franchement définitif, je sais pas quoi mettre XD J'y réfléchissais puis j'ai arrêté et j'y ai re-réfléchis puis plus...

Mmmh ça a pas été très explicite dans ma présentation alors. Parce qu'y en a un, effectivement.
Je m'explique. Eleanor est quelqu'un qui tient toujours ses promesses et elle en a fait une à la personne à laquelle elle tenait le plus, son père. Elle lui a promis de garder l'honneur de la famille et de continuer à faire briller la famille, toussa toussa. Et même si ça va à l'encontre de ses envies d'espace qu'elle a découvert avec Vanor, elle va tenir sa promesse.
Donc, elle va devenir la Dame de la famille et se marier, être une Dame. Là où on voit son côté marchombre c'est que même mariée et pleine de responsabilités, elle va partir en voyages (des voyages qu'elle invente "mais oui mais c'est important tu vois, c'est pour le buisness *keufkeuf*") et surtout, sortir toutes les nuits. Bref, essayer de fuir malgré tout. Et surtout des voyages avec Vanor.
Durant toutes ces années à Al-Jeit, elle va vivre entre deux personnalités, celle qui veut honorer son père et celle qui veut fuir la vie de noble pour vivre celle, sauvage, qui brûle en elle.
Après, la Voie est propre à chacun et chacun en fait ce qu'il veut. Certes, les marchombres sont épris de libertés, mais ils ont une personnalité qui leur est propre et Eleanor tient ses promesses. Cette famille était tout ce qu'avait son père et c'est hors de question pour elle de la laisser tomber en ruines. Elle a beau être marchombre et vouloir voir le monde, elle ne veut pas pour autant vivre dans les montagnes. Et sa parole est quelque chose qui compte, elle ne la donne pas à tord et à travers.
Pour ce qui la faisait tenir dans cette vie de noble : c'était Vanor. La lettre en est la preuve, elle a craqué et du coup, son côté marchombreranafoutj'vaispasmelaissercrevericij'vaisbougeretfairemamarchombrebadass va ressortir maintenant, dans les rps. Vanor était le seul qui lui faisait ressentir ce côté marchombre et qui ne la faisait pas perdre la boule entre les murs de sa promesse.
Maintenant, elle va devoir trouver comment être marchombre sans lui :3
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Eleanor Nil'Lysah
Maître Marchombre
Bon, je suis navrée de ce double-post, mais du coup, c'était pour vous prévenir que j'ai rajouté quelques mots/phrases dans mon histoire pour faire davantage ressortir le conflit intérieur d'Eleanor qui apparemment n'étais pas passé à travers mes mots. J'espère que maintenant ce que j'ai expliqué un message plus haut est clair :3

Donc. Ma fiche est re-terminée !!! Happy 2



Merci merci merci merciiiiiiiiiii Aki !!! ♥

I'm a Gourou. The Gourou Of Music. Cool !



Tous mes moi:


PAILLEEEEEEEEEEETTES:
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.jeun.fr
avatar
Invité
Invité
J'avais zappé cette présentation, honte à moi

Bienvenue sur le forum!! houray

Je trouve très original le fait qu'elle soit coincé entre deux mondes aussi différents. Ça change de l'éternel Marchombre sans attaches aucunes et ça promet niveau développement de l'histoire et du caractère du personnage^^ Bref, bravo, c'était vraiment intéressant à lire!

J'espère que tu te plaira parmi nous! Bonne chance pour ta validation :3
avatar
Lasbelin-D. Ster
Légionnaire Noire
Jor j'avais pas posté ici. o.o

Re-bienvenue dans le coin Ele' ! J'espère que tu t'y plaiis. Tired
Ta fiche elle pète des paillettes. éè






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Brathel étant absent pour un petit moment encore, je te valide sans son avis ! Olàlà, la rebelle !

Bon, sinon, c'est une super fiche que tu nous as fait là. Je viendrais probablement té quémander un lien à l'occasion. ;)


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum