RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Alizarine la Pie Voleuse

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Alizarine Rethelson
Mercenaire

Alizarine Rethelson


Alavirienne, mercenaire, chasseuse de primes
Nom : Rethelson
Prénom : Alizarine.
Sexe : Femme.
Âge : Vingt-six ans.
Lieu de Naissance : Al-Vor.
Peuple : Alavirienne.
Métier : Chasseuse de primes, principalement.

Crédits : ViridRain (DeviantArt) pour l'image, et j'ai aussi demandé un kit à Aki ^^



Description Physique


Alizarine est une jeune femme de taille moyenne, mince et souple comme une gymnaste, et gracieuse comme une acrobate ou une danseuse. Elle possède quelques cicatrices sur le ventre ou les épaules, et une sur le cou : souvenirs de bagarres et de coups de couteaux, mais rien de très flagrant. Son teint relativement pâle rend, de toute façon, les cicatrices peu visibles.
Elle se déplace avec assurance, et a des épaules musclées qui prouvent qu’elle peut aisément soulever un type plus lourd qu’elle. Pour la rendre plus imposante et plus reconnaissable, elle porte un manteau dont la coupe élargit ses épaules et dont le col est bordé de plumes noires.

Physiquement, Alizarine a été gâtée par la nature. Son visage est épargné par les cicatrices, elle a des pommettes hautes, un visage bien dessiné, un nez droit, une bouche petite aux lèvres pleines. Ses cheveux sont d’un brun presque noir, et elle les porte longs, souvent négligemment attachés en un chignon lâche. Ses yeux sont d’un bleu perçant. Elle ressemble physiquement beaucoup à son frère Jorth : et, comme lui, elle est vraiment très jolie.

Alizarine porte des vêtements qui marient l’élégance, le confort et l’aspect pratique. Elle a des vêtements sombres et discrets, mais bien coupés et confortables. Son armure de cuir est solide mais également légère, et de bonne facture. Elle porte même des bijoux, notamment un lien serti d’une pierre bleutée, sur son front, qui lui sert à retenir ses cheveux.
Alizarine porte aussi une épée à la hanche. Elle en prend un soin quasiment obsessionnel ! L’arme est toujours étincelante. La lame est de très bonne qualité, la poignée est patinée par l’usage, et la garde est enjolivée de décorations d’argent.



Caractère


Alizarine n’est pas exactement… Agréable. Oh, elle peut être enjouée, drôle, compatissante, mais franchement, ça ne vous saute pas aux yeux.

Alizarine est sarcastique, arrogante, indiscrète, parfois grossière. Elle a toujours le mot pour rire mais ses moqueries peuvent se transformer en autant de dards et toucher juste là où ça fait mal. Parfois, quand vous lui parlez, elle dédaigne les conseils et se contente de vous toiser d’un air supérieur, avec un insupportable petit sourire aux lèvres. Elle est superficielle, aussi. Elle aime ce qui brille, bijoux ou tissus luxueux. Elle avoue sans vergogne qu’elle apprécie ses compagnons de lit uniquement sur la base de leur physique, et ne se gène pas pour rire au nez des moches. Elle est curieuse et ne se semble pas se soucier de la peine qu’elle peut faire aux autres avec ses questions ou ses attitudes : et cerise sur le gâteau, elle jure comme un charretier affublé d’une rage de dent et d’une imagination particulièrement vive.

En réalité Alizarine est beaucoup plus sensible que ne le laisse supposer son attitude. Elle aime les animaux, elle a un don avec eux : elle est passionnée par la musique et l’Histoire, et elle se montre gentille avec les enfants. En fait, Alizarine est attentive et observatrice, elle devine facilement ce qui va plaire ou blesser, quelle pique vous fera tressaillir ou quelle encouragement va vous faire lâcher par inadvertance un indice. Mais Alizarine est également impitoyable. Alors elle sait qu’elle peut blesser, et oui, parfois elle préfèrerait ne pas le faire : mais finalement, elle le fait quand même, car que lui importe le reste du monde face à son but à elle ?



Histoire


Alizarine est née fille de teinturier (qui d’autre aurait pu lui donner comme prénom le nom d’une couleur ?), dernière enfant d’une fratrie de cinq, seule fille avec quatre garçons tous plus âgés qu’elle, et des parents déjà débordés. Elle fut relativement proche de son frère Jorth, le cadet âgé de seulement cinq ans de plus qu’elle, qui lui lisait des histoires et jetait avec elle des miettes de pain aux oiseaux. Mais Alizarine fut assez seule durant son enfance. Sa seule compagnie était quelques gamins des rues qui lui apprirent à voler et à mentir, et les petits animaux (écureuils, oiseaux, et même un chiot une fois) qu’elle recueillait et soignait.

A douze ans, ses parents décidèrent de la placer en apprentissage et Alizarine entra au service d’un nobliau quelconque comme domestique. Elle était indisciplinée et avait la réplique trop facile pour son bien, mais elle réussi à tenir quatre ans là-bas. La raison principale était que le maître d’arme du nobliau adorait cette gamine rebelle et s’était mis à lui enseigner l’épée, discipline dans laquelle Alizarine brillait.
A seize ans, Alizarine dit le mot de trop (plus précisément, elle balança au nobliau que sa femme le faisait cocu depuis trois mois) et fut virée comme une malpropre. Ses parents étaient désemparés. Tous les frères d’Alizarine étaient établis à leur compte, gagnaient leur vie, les rendaient fiers…  Que faire de la gamine ?

La marier, pardi ! Les Rethelson fiancèrent donc Alizarine à un garçon de cinq ans plus âgé, fils d’un marchand de tissu fortuné. Ce mariage était supposé faire fructifier la boutique de tisserand de Rethelson père… Mais Alizarine n’était absolument pas d’accord. Elle et lui se détestaient cordialement : Alizarine le quitta au bout de quelques mois et ses parents lui tapèrent un vrai scandale. Le ton monta vite. Alizarine partit en claquant la porte : mais, alors que ses parents s’attendaient à ce qu’elle revienne dans la soirée, la jeune fille se glissa à l’arrière d’un chariot quittant la ville, toutes ses maigres possessions glissées dans un sac. Lorsque ses parents constatèrent sa disparition, elle était déjà loin.

Elle avait alors dix-sept ans.

La vie ne fut pas tendre avec l’adolescente en colère contre le monde entier qui fuyait vers l’inconnu. Alizarine voyageait vers le Nord : elle connu la solitude, la faim, le chagrin, le regret. Sa fierté l’empêcha toujours de revenir à Al-Vor, néanmoins.
Après quelques semaines à voyager à pied ou à l’arrière de chariots, elle s’engagea dans une caravane itinérante se rendant à Al-Far et protégée par des Thül. Ceux-ci, et plus particulièrement leur capitaine (une femme massive du nom de Drehva Ivoran), se prirent d’affection pour elle et pour son talent à l’épée. Lorsque la caravane acheva son parcours, Alizarine resta aux côtés de Drehva et son clan afin de poursuivre son apprentissage du combat. Elle les suivit pendant encore trois ans, et ils devinrent très proches.

A vingt ans et quelques semaines, Alizarine quitta les Thüls, vagabondant seule pour louer ses services de mercenaire. Ce fut dans les trois semaines suivantes qu’elle accomplit son premier haut fait toute seule : elle captura et remit à la justice un bandit qui, avec sa bande, pillait un village. Son nom était Elario et, comme la jeune fille était vêtue de noir et de blanc et lui piqua toutes ses richesses avant de le livrer aux gardes, ce fut lui qui la nomma le premier "la Pie Voleuse".

Alizarine conserva le surnom, et poursuivit sa route. Elle voyagea pendant quasiment deux ans avec un autre chasseur de prime qui avait quasiment vingt ans de plus qu’elle, un dénommé Morden Daranthe, qui lui apprit à peaufiner son style d’épéiste et à utiliser dagues et poisons. Morden avait un style tout en finesse et efficacité, un style presque Marchombre, ainsi qu’un sens moral assez douteux. Alizarine et lui partageaient une relation étrange, faites de sarcasmes et de piques, d’entraide et de partage, et d’insultes vigoureuses en cas de disputes. Alizarine était quasiment certaine que Morden avait plus de sang sur les mains que nombre de leurs cibles, mais elle le laissait tranquille. Elle l’aimait bien : et, quand ils capturaient des criminels, Morden et elle partageaient certes les gains mais l’homme laissait tout le crédit revenir à la jeune femme. C’est ainsi que la Pie Voleuse acquis une notoriété croissante dans le métier.
Morden fut tué par une Marchombre croisé au détour d’un chemin, qui l’appela Envoleur et l’abattit dans un court combat au couteau. Alizarine arriva seulement à temps pour voir son ami s’écrouler et la Marchombre s’enfuir. Ce n’était pas la première fois qu’elle perdait un proche au combat, mais c’était la première fois qu’elle se sentait si inutile…

Alizarine reprit le cours de son existence. Que pouvait-elle faire d’autre ? Elle exploita l’enseignement de Morden, apprit à contourner ses problèmes et mis aussi à profit son apprentissage de la discrétion pour devenir cambrioleuse à succès, quand aucun criminel n’était recherché dans le coin. A Al-Vor, où elle reprit brièvement contact de manière assez glaciale avec sa famille, elle se lia avec un ancien soldat devenu trafiquant : à Al-Jeit, elle découvrit l’existence du réseau d’information et son incroyable utilité : à Al-Far, elle rencontra à nouveau Elario (qui avait été libéré après quelques temps de prison), ils se battirent et en ressortirent tous deux avec de sacrées cicatrices et un certain respect l’un pour l’autre.

Alizarine n’a néanmoins plus parlé à aucun membre de sa famille depuis plus de trois ans. Sur le dos de sa monture (une jument robuste d’origine Thül à la robe noire et blanche, du nom d’Ellébore), elle voyage souvent. Elle est toujours en quête d’une bonne proie, d’un bon contrat, ou juste d’un repas chaud et d’un peu de défi pour remplir sa vie. Elle n’a jamais cessé de soigner les oiseaux blessés : par ironie, peut-être, elle a recueillie une pie qui la suis partout, pompeusement nommée "Chrysanthème" et qu’elle surnomme Chrym.




Informations personnelles

Pseudo : Je suis Kara ^^ Oui, je saiiis, j'abandonne Dana et c'est pas bien, mais en même temps ce perso me faisait tellement envie que... Voilà x)
Âge réel : 20 ans. Et demi, très important x)
Pays d'origine : France !

Parlez-nous de vous : Je suis une loutre, je projette la fondation d’une anarchie indépendante nommée le Kiwistan, et sinon j’écris des fanfics x)
Comment avez vous connu le forum ? Ancienne membre !
Un commentaire sur le forum ? Nope.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jorth Rethelson
Artisan
J'ai une soeur !!!!!!!
\o/
\o\
/o/
\o\
/o/
\o/

:3


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Karaellys Cedrith
Informatrice
Merci frangin ! Un de ces quatre, faudra qu'on RP... Mais quand j'aurais clos au moins deux des RP que j'ai en cours avec Kara ^^

(T'as vu, t'as vu comment qu'il est beau le kit qu'Aki m'a fait ? In love Oh oui ! )



~ Wanna hear a secret ? ~


Modératrice du forum
Voir le profil de l'utilisateur http://laria124-of-kiwi-society.tumblr.com/
avatar
Jorth Rethelson
Artisan
Ouais !!!! \o/ Les retrouvailles \o/

Oh oui il est trop cool !!! Oh oui !


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elleynah Bàthory
Maître Marchombre
Cet avatar est tellement BEAU. Et l'histoire est COOL. Beau boulot :p *donne un cookie à Kara, et à Aki pour l'avatar*



Merci Aki pour le kit *-*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alec Ezilea
Lieutenant Frontalier
Aww merci pour le commentaires sur l'avatar :3
*Prend un cookies - joie!!*

Son histoire est super, j'adore ce personnage, décidément^^
Pour Dana, bha, quand un personnage ne nous inspire plus une miette... ce serait stupide de te forcer à la jouer x)

Bref, re-bienvenue! Il faudra RP ensemble un jour aussi d'ailleurs :3




Administratrice aux cotés de Syane Ril'Devah
Aperçut de mes personnages:
Voir le profil de l'utilisateur http://dadou34.wix.com/danicka-raymond
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Re-bienvenue alors ! o/
Au moins, tu vas faire un heureux. ;)


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Alizarine Rethelson
Mercenaire
Je vais faire plein d'heureux mwahahahaha ! Ce perso va être tellement fun *.*

Anyway ^^ J'attend l'aval des admins ! Brathel, Syane ?



|  La Pie Voleuse  |



(Double-compte de Karaellys. Merci Aki pour le kit *.*)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brathel Mil'Sedan
Dessinateur de l'Académie
C'est bon pour moi ! Re (Dana) Re (Kara) Re (Lunaris) Re (Kira) Re (ce perso) bienvenue ! J'attends l'avis de Syane du coup :)


Re-fondateur, et nécro-forumancien confirmé
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Rien à redire, mais j'en attendais pas moins ! ;)
Et hop, validée !

Je t'épargne mon blabla, tu connais la maison.


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum