RSS
RSS
AccueilEncyclopédiePrédéfinisGuide du JoueurQuestionsMusique

Forum de RP dans le monde d'Ewilan, de Pierre Bottero. De nombreuses années ont passé depuis les aventures d’Ewilan et de ses compagnons et l’Empire a plus que jamais besoin de votre assistance.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Exercices matinaux

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière

Syane s'étira en parcourant la pièce, se laissant le temps de récupérer son souffle tandis qu'elle regardait Nirina faire de même. Il lui fallu une bonne minute au grand maximum. L'entraînement régulier qu'elle s'imposait depuis des années lui permettait, et heureusement, de se maintenir parfaitement en forme. Alors qu'elle récupérait sa gourde des mains de Nirina, qu'elle vida d'une traite. Clairement, Nirina avait un très bon niveau et elle devait égaler assez aisément n'importe quel élève de sa classe. Mais là, elle avait été mise à l'épreuve par la situation.

- Je t'ai sortie de ta zone de confort, n'est-ce pas ?, lui demanda-t-elle avec un sourire. Tu es rarement en position d'attaquante et tu affrontes principalement des adversaires d'un niveau égal ou inférieur au tien.


Dans sa bouche, sa tournure de phrase ne semblait pas méprisante mais relevait juste d'une constatation. Sa voix posée, maintenant qu'elle avait repris son souffle, n'avait pas cette intonation méprisante que certains Frontaliers avaient parfois quand ils parlaient d'adversaires dit "inférieur". Elle passa sur l'erreur de Nirina qui avait été décisive dans la fin du combat. Manifestement, à la tête que la jeune fille avait fait, elle n'avait besoin de personne pour lui dire qu'elle avait une erreur. Et Syane ne souhaitait pas remuer le couteau dans la plaie ou toucher un point sensible. Bien que Nirina ne semblait pas comme ça, elles ne se connaissaient finalement pas tant que ça.

- Clairement, tu as un bien meilleur niveau que moi-même à ton âge, mais je ne suis pas particulièrement une référence non plus, ajouta-t-elle finalement sans se départir de son sourire en coin. Il y a deux-trois feintes que je vais copier même, par contre, tu manques d'expérience contre des adversaires plus expérimenté, je pense.


Alors qu'elle s'était tu, elle remarqua soudain qu'on entendait plus la pluie qui battait sur les carreaux. Elle eut un discret soupir de soulagement alors qu'elle regarda par la fenêtre. Même si elle devait bien avouer que ça lui faisait plaisir de mettre les pieds dehors, le temps qu'il faisait la refroidissait un peu. Au sens propre, comme au sens figuré. Elle avait même un de ses chevaux qui avait attrapé froid après être rentré trempé. Un instant distraite, elle se re-concentra sur la discussion.

- Et toi, tu as des remarques ? lui demanda-t-elle d'égale à égale.


Elle comptait sur la jeune Frontalière pour lui dire les choses sans tourner autour du sabre. Mais, selon l'idée que Syane se faisait du caractère du Nirina, ça semblait lui correspondre parfaitement. Syane appréciait les gens directs, ne supportant pas de devoir sur-interpréter les paroles et/ou comportements de certaines personnes. Heureusement, les Frontaliers s'embêtaient rarement avec le politiquement correct mais Syane avait déjà rencontré des gens qui ne disaient jamais rien sans qu'il y ait un double sens et elle n'avait pas réussi à s'en faire des amis. Probablement que menacer du sabre pour obtenir une réponse sincère, n'avait pas particulièrement jouer en sa faveur. Mais elle s'en moquait bien. Tout en remettant ses quelques couteaux et dagues diverses dans leurs rangements respectifs, entre autres, dans une botte et à la ceinture, elle regardait Nirina du coin de l’œil guettant sa réaction. Avec amusement, elle se demandait ce qu'allait bien pouvoir lui dire la jeune fille.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Nirina Sil'Kallian
Frontalière
Nirina rendit sa gourde à Syane et continua à faire quelques étirements, mais elle sentait déjà son rythme cardiaque et sa respiration revenir à la normale. Après tout, même si les combats, d'entraînement ou non, duraient rarement aussi longtemps que celui qu'elle venait de faire, il n'était pas rare qu'elle en enchaîne plusieurs d'affilés à la Citadelle, et ça lui était aussi déjà arrivé en situation réelle, et le fait qu'elle soit une grande marcheuse du au fait qu'elle voyageait surtout à pied vu sa phobie pour les chevaux faisaient qu'elle avait une bonne forme physique, en plus des entraînements autres qu'au combat à main nues qu'elle faisait ici.

Enfin, elle n'était quand même pas parfaitement remise quand Syane commença à lui donner son point de vue sur le combat.

- Je t'ai sortie de ta zone de confort, n'est-ce pas ? Tu es rarement en position d'attaquante et tu affrontes principalement des adversaires d'un niveau égal ou inférieur au tien.

Préférant éviter de trop parler tant que sa respiration n'était pas encore tout à fait revenue à la normale, Nirina se contenta d'hocher la tête pour indiquer à Syane qu'elle avait deviné juste. Oui, elle n'avait pas l'habitude d'attaquer, et encore moins des adversaires d'un niveau supérieur au sien, autant dire que le changement était brutal!

- Clairement, tu as un bien meilleur niveau que moi-même à ton âge, mais je ne suis pas particulièrement une référence non plus. Il y a deux-trois feintes que je vais copier même, par contre, tu manques d'expérience contre des adversaires plus expérimenté, je pense.

Plutôt heureuse du compliment sur son niveau, Nirina sourit et profita que son souffle était redevenu quasi normal pour répondre :

    - En effet, je n'ai pas du tout l'habitude de me battre contre des gens plus forts que moi, mais je ne m'étais pas rendue compte jusqu'à aujourd'hui à quel point cela me manquait. Je vais essayer d'y remédier à l'avenir!


Ce qui signifiait affronter d'autres adversaires que les gens de son âge, contrairement à ce que les Frontaliers lui faisaient en général faire pendant les entraînements. Nirina songea que s'entraîner avec des Frontaliers plus âgés ne devrait pas poser trop de problèmes si elle le demandait, car ceux qui l'entraînaient savaient qu'elle avait un très bon niveau et s'entraînaient parfois avec elle pour lui montrer de nouvelles techniques, néanmoins elle n'avait pas forcément envie de se retrouver avec n'importe quel partenaire d'entraînement, et elle hésita à proposer à Syane de renouveler ce type de combat amical à l'avenir.

Elle fut cependant distraite par le coup d'oeil que jeta Syane à la fenêtre. Remarquant l'absence d'un bruit qui l'avait pourtant accompagnée pendant plusieurs jours, Nirina suivit son regard et s'aperçut à son tour qu'il ne pleuvait plus. Elle en ressentit aussitôt une joie importante : elle allait enfin pouvoir mettre les pieds dehors! Certes, le sol était trempé et ne sécherait pas avant au moins une bonne journée d'ensoleillement, ce qui l'empêcherait de trop s'éloigner, mais même sans ça, se serait déjà bien de pouvoir sortir du couvert des toits de la Citadelle sans finir trempée, et les rapaces dont elle s'occupait apprécieraient sans doute aussi le changement! Aleka en particulier, le rapace fétiche de Nirina qu'elle avait dressée depuis toute petite, était habituée à pouvoir sortir régulièrement et semblait impatiente de pouvoir se dégourdir les ailes ailleurs que dans une salle, aussi grande fût-elle, de la Citadelle.

Elle fut ramenée au présent par la question de Syane.

- Et toi, tu as des remarques ?

Nirina afficha aussitôt une mine étonnée et prise au dépourvu.

Si elle avait des remarques? La question avait de quoi la surprendre, car personne ne lui avait jamais demandé son avis. Lors des combats, c'était généralement le Frontalier qui assistait à l'entraînement qui faisait les commentaires sur la technique de l'un et de l'autre, et si l'adversaire de Nirina se hasardait parfois à un avis, elle ne rendait que très rarement la pareille et on ne le lui demandait jamais. Quand aux gens contre qui elle s'était battue en situation réelle (HRP : déformation professionnelle, j'avais écris "IRL" au lieu de "en situation réelle" au début xD), eh bien... A la fin de leur combat, aucun n'était encore en état ou bien présent pour lui poser la question, et cela aurait de toute façon semblé étrange vu la situation!

Enfin, passé sa surprise, Nirina chercha dans ses souvenirs du combat si elle avait quelque chose de particulier à dire à Syane. Rapidement, elle se rendit compte que non : Syane était meilleur qu'elle, difficile donc de lui trouver des défauts, et surtout même si elle avait l'habitude de jauger du niveau de son adversaire pour trouver la meilleur façon d'en finir rapidement, elle ne savait pas le faire dans une optique d'évaluation pour aider l'autre à progresser, si bien que Nirina du se résoudre, après plusieurs secondes de réflexion, à répondre :

    - Non, je n'ai pas de remarque particulière à te faire. Tu te débrouilles très bien, tu es endurante et tu ne m'as pas sous estimée. Encore, si j'avais réussis à te vaincre, j'aurais alors peut-être pu mettre le doigt sur un point faible mais là, en l’occurrence, c'est plutôt les miens que tu as trouvé!


Elle adressa un sourire à Syane pour bien montrer que sa dernière phrase n'avait rien de rancunier ou de méchant, au contraire, Nirina lui était reconnaissante d'avoir souligner ses faiblesses par ce combat, ainsi elle pourrait travailler à l'avenir pour les améliorer. D'ailleurs, à ce sujet...

    - Mais si tu veux, on peut remettre ce type d'entraînement amical quand tu veux! Comme ça, je pourrais pallier à mon inexpérience contre des gens plus forts que moi et qui sais, j'arriverais peut-être à trouver une faille dans ta technique!
Ajouta Nirina avec un sourire malicieux.


Préz ~ Journal

Autres personnages : Isil Amaën ~ Tintallë Onund



Spoiler:


Mille fois merci Aki' pour le(s) kit <3 
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
avatar
Syane Ril'Devah
Frontalière
Syane était une personne franche et si dans le cas présent, c'était pour faire un compliment, ce n'était pas toujours le cas. Les réponses que la jeune Frontalière lui fit la firent sourire gentiment, elle semblait plutôt consciente de son niveau et ne se surestimait pas contrairement à d'autres dont la fierté atteignait des sommets insoupçonnables. Ce que Syane considérait comme particulièrement mal-avisé de leur part mais surtout ridicule. Le soin que certaines personnes mettaient à se faire mousser les rendait en plus parfaitement insupportables. Et Syane mettait à point d'honneur à leur passer l'envie de le faire avec eux. Son coup d’œil par la fenêtre avait dû être intercepté par Nirina, car lorsqu'elle revient à la conversation, la jeune fille regardait dehors à son tour avec un air d'envie. La pluie qui leur tombait dessus rendait tout le monde morose. De plus, enfermer des Frontaliers trop longtemps entre eux équivalait plus ou moins à les pousser à se taper dessus. Il fallait bien compenser le manque d'action, non ?

Elle resta silencieuse, mais un air de malice s'empara de son visage lorsque Nirina évoqua la possibilité de trouver une faille dans sa technique. Syane savait parfaitement que sa stratégie de combat était encore loin d'être infaillible et d'ailleurs, elle lui connaissait plusieurs points faibles auxquels elle ne savait pas remédier sans ouvrir d'autres brèches. Elle se contenta donc d'acquiescer lorsque Nirina proposa qu'elle continue de s'entraîner ensemble. Elle s’apprêtait à sur-enchérir lorsque la porte de la salle s'ouvrit dans un grincement. Un garçon qui devait avoir une dizaine d'années de moins qu'elle passa la tête discrètement comme s'il avait peur de déranger.

- Euh, désolé de déranger, la Régente m'envoie vous chercher, dit-il d'une voix mal-assurée en regardant Syane.

- Merci Bran, répondit cette dernière se rappelant de son nom in-extrémis. Inutile de m'attendre, je connais le chemin, répondit-elle en ponctuant sa phrase d'un clin d’œil en voyant que le garçon ne faisait pas mine de bouger.

Il sortit, laissant la porte ouverte derrière lui et elle entendit les bruits de ses pas dans le couloir. Ça ne semblait pas urgent, néanmoins Syane savait que Sofien n'aimait pas qu'on la fasse attendre. Elle rassembla les maigres affaires qu'elle avait laissé sur le banc et se dirigea vers la porte. Juste avant de passer le seuil, elle se retourna vers Nirina.

- Je suis désolée, la Régente n'apprécie pas qu'on la fasse attendre. Mais je serais ravie de remettre ça à l'occasion, dit-elle avec un sourire.


Voir le profil de l'utilisateur http://www.ewilanrpg.com
avatar
Nirina Sil'Kallian
Frontalière
Nirina vit à la réaction de Syane que de une l'idée de s'entraîner à nouveau ensemble semblait lui plaire mais surtout qu'elle considérait visiblement comme parfaitement possible que sa cadette réussisse à trouver une faille dans son style de combat, et ce type de modestie, ou plutôt de connaissance de ses propres capacités, n'était pas si courant que ça chez les Frontaliers.

Il fallait bien l'avouer, les Frontaliers comptaient parmi les meilleurs combattants de tout l'Empire, une élite à elle seule contrairement aux gens de la Légion Noire par exemple qui, eux, étaient recrutés de partout en Gwendalavir. Les Frontaliers avaient un code de conduite strict qui avait plutôt tendance à repousser Nirina, ils avaient un sens de l'honneur assez légendaire et surtout, ils étaient souvent fiers. Nirina en avait fait l'expérience pendant les entraînements, voyant de nombreux Frontaliers, jeunes comme moins jeunes, la sous estimer sous le prétexte qu'elle n'était pas à la Citadelle depuis toute petite - malgré le fait qu'elle ai tout de même commencé sa formation à peu près en même temps que les autres, voir même légèrement avant - ou encore à cause du fait qu'elle était partie pendant plusieurs années au milieu de sa formation, que sa mère n'était pas Frontalière - oui, de rares Frontaliers nourrissaient ce genres d'idées - et la dernière raison qu'elle rencontrait souvent était l'idée assez stupide selon laquelle si elle ne savait pas monter à cheval, alors elle ne pouvait pas être bonne dans les autres domaines de prédilection des Frontaliers.

Enfin bref, Nirina avait entendu des idées toutes plus stupides que les autres et, de façon générale, avait fait connaissance avec l'énorme fierté, parfois mal placée de certains Frontaliers. Le fait que Syane ne montre pas cette fierté et ne se croit pas invincible contribuait à la rendre d'autant plus sympathique aux yeux de Nirina.

Son acquiescement fit plaisir à Nirina. Elle avait trouvé au moins une personne - plus forte qu'elle - avec qui s'entraîner et surtout, avec qui elle s'entendait bien! Syane s'apprêtait visiblement à ajouter quelque chose mais elle fut coupée par l'arrivée d'un garçon à peine plus âgé que Nirina qui passa timidement la tête à l'intérieur de la salle.

- Euh, désolé de déranger, la Régente m'envoie vous chercher.

Nirina fixa le garçon, cherchant à retrouver dans sa mémoire si elle l'avait déjà vu, ce qui paraissait probable vu son âge proche du sien, mais rien ne venait. Syane, elle, le connaissait visiblement mieux vu qu'elle l’appela par son prénom.

- Merci Bran. Inutile de m'attendre, je connais le chemin.

Le garçon disparut, laissant Nirina seule avec une Syane qui commençait déjà à rassembler ses affaires. La jeune Frontalière ne s'étonnait pas que le garçon soit venu transmettre un message à son aîné, il était très rare qu'un Frontalier envoi ainsi un messager pour lui adresser un message à elle et Saha, sa mère, la cherchait toujours plutôt que de demander à une tierce personne de lui transmettre un message. En revanche, elle ne savait pas que Syane était proche de la Régente au point de se faire appeler, car vu son expression cela n'avait rien d'inhabituel ou de surprenant.

Nirina regarda Syane s'approcha de la porte sans trop quoi dire ou faire, mais Syane la devança.

- Je suis désolée, la Régente n'apprécie pas qu'on la fasse attendre. Mais je serais ravie de remettre ça à l'occasion.

Nirina rendit son sourire et hocha la tête à Syane pour indiquer qu'elle comprenait. Elle la salua, entendant les pas de la Frontalière s'éloigner dans le couloir, puis se tourna vers la salle, se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire maintenant.

Eh bien, la pluie c'était certes arrêtée, et Nirina avait même l'impression de voir des rayons de soleil percer les nuages et éclairer la fenêtre, néanmoins le sol devait quand même être trempé de partout. Elle préférait donc rester encore à l'intérieur en attendant que ça sèche un peu, et s'il se remettait à pleuvoir, eh bien tant pis! En attendant, autant continuer à s'entraîner, et à s'entraîner utilement. Son combat récent lui avait par exemple clairement montré son manque d'endurance dans les combats trop long, pourquoi ne pas commencer dès maintenant à y remédier?


    (HRP : Bon ben RP fini, non? ^^ C'était un RP bien sympathique! ;) A la prochaine!)


Préz ~ Journal

Autres personnages : Isil Amaën ~ Tintallë Onund



Spoiler:


Mille fois merci Aki' pour le(s) kit <3 
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
Contenu sponsorisé
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum